Pierre Innocenti, ce surfeur tombé au Bataclan

Les Surfeurs - Il y a tout juste deux ans, Pierre tombait sous les balles au Bataclan. Il avait 40 ans.

Par Marc-Antoine Guet - @surfsessionmag - lundi 13 novembre 2017 à 09h06
Partager sur :   

Il existe des wipe-out dont malheureusement on ne se relève jamais. Celui qu'a connu Pierre Innocenti le 13 novembre 2015 fait partie de ceux-là. Ce soir-là, en compagnie de son cousin et associé Stéphane Albertini, Pierre se rend au Bataclan comme de nombreuses autres personnes pour assister au concert des Eagles of Death Metal. Comme 130 autres personnes, Pierre tombera sous les balles des terroristes.

Pierre Innocenti ici à droite, lors d'un de ses nombreux voyages.

À 40 ans, Pierre était patron d'une pizzeria à Neuilly-sur-Seine. Mais surtout, Pierre était surfeur. Un fan de sports de glisse, lui qui pratiquait le snow quasiment à un niveau pro. Skate, snow, wake et donc surf, Pierre était complètement accroc à tous ces sports. Jean-Philippe Braconnier, son ami d'enfance nous raconte : "Nous nous sommes rencontrés à Biarritz à la fin des années 80, Pierre devait avoir 15 ans et le contact est tout de suite passé".

Pierre Innocenti aurait eu 42 ans.

En plus de surfer en France, les deux amis ont décidé un jour de sortir de leur zone de confort et partir découvrir le monde. "Avec Pierre nous étions à peine majeurs et déjà, le monde nous démangeait". Les deux compères s'envolent donc pour l'Indonésie, pour une expérience incroyable. "À l'époque, à Bali, Kuta n'était qu'une petite rue. Pareil à Lagundri, sur l'île de Nias". Nul doute que là-bas, les deux amis se sont calés des sessions de rêve. Un voyage qui a formé leur jeunesse. "Ce qui peut paraître facile aujourd'hui avec la démocratisation des voyages, l'était beaucoup moins à l'époque. C'était réservé soit à l'élite soit à des assoiffés d'aventures extrêmes".

Pierre Innocenti était un passionné de surf et un surfeur aguerri.

À leur retour, Pierre et Jean-Philippe parcourent plusieurs fois le monde en quête de nouvelles vagues. Maldives, Costa Rica, Maroc, Mentawai, Brésil, Nicaragua... "Après ce premier voyage, le monde nous appartenait. Pour nous, il n'avait plus aucune limite". Avant de perdre la vie le soir du 13 novembre, Pierre venait de se mettre au kite et au parachutisme, ses dernières passions. Sans toutefois oublier le surf. "Je crois que ce qui attirait Pierre, c'était l'infini... L'océan, les montagnes, le ciel sont les mots qui le décriraient le plus. C'est ce qui le rendait si attirant". Une personne qui comme toutes les autres victimes ce soir-là, ne méritait pas ce qui lui est arrivé. "Son côté impalpable, combiné à sa gentillesse et sa générosité sans limite faisait de Pierre l'être le plus incroyable que je n'ai jamais rencontré".

En ce jour si particulier, Surf Session tenait à lui rendre hommage, ainsi qu'au 130 personnes décédées ce vendredi 13 novembre 2015. 

Un dernier hommage lui avait été rendu à Guéthary, son home spot.

>> Nous n'oublions pas non plus Bertrand, surfeur de Capbreton décédé ce 13 novembre 2015.    

     
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
585  | 0 
02/11 - Les Surfeurs
Cela fait 7 ans jour pour jour que le génie hawaïen nous a quitté.
868  | 0 
31/10 - Les Surfeurs
En tout cas, le King est noté présent dans le tableau du 1er tour, notamment face à Joan Duru.
826  | 0 
23/10 - Les Surfeurs
À 33 ans, l'Australien a déclaré que 2017 était sa dernière saison sur le circuit.
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
442  | 0 
Top 10 des plus belles vagues jamai...
Dix vagues, une chronologie allant des années 60 à aujourd'hui : voici notre sélection des plus belles vagues découverte...
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.