Planches cassées : Ibéria recommence

Matos - Et c'est au tour de Léa Brassy et de Vincent Colliard d'en faire la douloureuse expérience.

Par Marc-Antoine Guet - @surfsessionmag - mercredi 22 novembre 2017 à 12h06
Partager sur :   

Cela commence à faire beaucoup pour Ibéria... Après Natxo Gonzalez en août dernier, c'est au tour du surfeur et explorateur Vincent Colliard d'avoir la mauvaise surprise de retrouver sa planche cassée à sa descente d'avion. Alors qu'il revenait d'un trip à Santiago au Chili, il a eu la très mauvaise surprise de retrouver sa planche cassée en deux à son arrivée à l'aéroport de Bilbao en Espagne. Un gun 9'2 tout neuf, shapé par FCD (Fletcher Chouinard Designs), en provenance d'Hawaï et destiné à sa compagne, la surfeuse Léa Brassy. 

Vincent explique pourtant avoir pris soin de bien emballer la planche : 2 sacs de couchage gonflables, 2 tapis de yoga, un autre sac de couchage, une combinaison et des vêtements en tout genre... Ça n'aura pas suffi à la protéger. La planche est arrivée littéralement coupée en deux et avec le tail complètement explosé. Incroyable, quand on connaît la forte pression qu'il faut pour casser une planche de ce gabarit, censée résister à des vagues conséquentes. 
Pourtant, personne ne peut reprocher à Vincent Colliard de ne pas avoir pris soin de sa planche...

Même le tail n'a pas été épargné !

Voici le coup de gueule de Vincent Colliard à son arrivée à l'aéroport de Bilbao :

Un coup de gueule partagé par sa compagne Léa Brassy sur Instagram :

>> On se souvient aussi de la mésaventure d'Alex Gray, qui avait retrouvé 3 de ses 5 planches cassées à son arrivée à l'aéoport de Los Angeles avec American Airlines.   
>> Relire : Comment bien préparer son boardbag (on pourrait rajouter : "Ne pas voyager avec Ibéria")

    
Partager sur :   
COMMENTAIRES (2)
GUItomic - le 22/11/2017 à 15:58
Il semblerait que soit monnaie courante chez Iberia. Mon frère qui a pris cette compagnie pour faire Bordeaux/ Sydney cet été a retrouvé ses boards éventrées pourtant super bien emballées. Au retour, ils ont même réussi à les couper en deux. Clairement, un engin a du rouler sur les planches avec je suis sur un certain plaisir... et un certain acharnement. Après 3 mois de mails, de coup de téléphone intensif ( et d'insultes) il a réussi à se faire rembourser ses deux planches malgré la prise d'une assurance béton...
Je ne sais pas ce qu'y est possible de faire pour faire comprendre à cette compagnie que leurs pratiques sont intolérables.
Bon courage à Vincent pour ces futurs démarches avec Iberia.
Répondre
Aloha! - le 25/11/2017 à 09:22
IBERIA? Ne voyagez jamais avec eux si vous transportez une planche... En plus de vous faire payer à prix d'or le transport en soute pour vos boardbags , ils se foutent complètement de leur état à l'arrivée ... à croire qu'ils le font exprès.
Répondre
Articles relatifs
134  | 2 
01/11 - Matos
Doublure, réparation... tout ce qu'il faut savoir sur cette matière qui a révolutionné la pratique du surf.
620  | 0 
10/08 - Matos
Inédits, deux leashs et un pad constituent la première collection d'accessoires créée par le champion du monde...
722  | 0 
10/08 - Matos
Le surfeur basque-espagnol a retrouvé ses 3 planches en morceaux à son arrivée au Chili.
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
444  | 0 
Top 10 des plus belles vagues jamai...
Dix vagues, une chronologie allant des années 60 à aujourd'hui : voici notre sélection des plus belles vagues découverte...
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.