Un leash anti-requins arrive sur le marché

Matos - La marque Modom s'apprête à commercialiser un leash anti-requins. De quoi s'agit-il exactement ? Explications.

Par Romain Ferrand - @romainferrand - jeudi 7 avril 2016 à 08h37
Partager sur :   

La marque australienne d'accessoires de surf Modom s'apprête à lancer sur le marché le Shark Leash, un leash anti-requins utilisant la technologie SharkBanz, qui n'existe pour le moment que sous forme de bracelet.

L'accessoire ne comporte pas d'électronique, ni de batterie, mais de puissants aimants. Un procédé destiné à perturber le champ magnétique des requins et ainsi les tenir à distance, testés par deux célèbres experts et fondateurs de la Shark Defense, le docteur Eric Stroud et le biologiste Patrick Rice, sur dix des espèces de requins prédateurs les plus connues.

D'après la documentation relative au leash (que Surf Session a pu se procurer en exclu), Modom précise bien que, au même titre qu'une ceinture de sécurité ou un gilet par balles, son produit peut réduire le risque de danger mais ne garantit pas la protection totale de la personne qui le porte.

Tout comme pour le bracelet, le champ d'action du leash est de 1 à 2 mètres, et marche aussi bien dans l'eau qu'en surface. Le champ magnétique étant très court, il ne peut être détecté de loin par un requin, mais le repoussera sitôt qu'il s'en rapprochera.

Le site Stab rapporte que le leash a été fixé à un morceau de viande en guide de test, et que les requins auraient fait demi-tour à 2 mètres du leash. SharkBanz précise malgré tout que le procédé ne garantit rien contre les requins blancs , connus pour attaquer à grande vitesse.

C'est en tout cas la première fois qu'un produit anti-requins sera distribué à grande échelle par une marque d'accessoires de surf.

Stab révèle que, hormis les membres du team Modom (Jack Freestone, Alana Blanchard, Taj Burrow, Craig Anderson...), seuls Kelly Slater et le WSL Commissioner Kieren Perrow possèderaient actuellement un Shark Leash, qu'ils utiliseraient en Australie.

Mais il se dit que tous les surfeurs du Tour s'en verront remettre un pour l'épreuve de Jeffrey's Bay, où l'attaque de Mick Fanning l'an dernier en pleine finale est encore dans tous les esprits. Et nombreux sont les athlètes à avouer ne pas être sereins à l'idée de surfer les spots de West Oz comme Margaret River (pour la prochaine épreuve World Tour), North Point ou The Box dans les jours qui viennent.

C'est Alain Riou qui distribue Modom en Europe, tandis que Romain Cloitre distribuera la marque et le produit sur l'île de la Réunion.

Plus d'infos à venir.

 

Partager sur :   
COMMENTAIRES (1)
Ywenn - le 07/04/2016 à 13:26
Ce type d'aimants a montré ces limites par le passé. Y'a des vidéos sur le net avec quelqu'un qui les agité sous le nez dans un requin qui n'a aucune réaction... En quoi ceux ci seraient plus efficaces ?
Répondre
Articles relatifs
| 1 
20/09 - Matos
La marque a dévoilé hier sa dernière caméra miniature, mais aussi et surtout son drone tant attendu. On fait l...
| 1 
09/09 - Matos
De jeunes surfeurs ont créé un boardbag comprenant de nouvelles caractéristiques et fonctionnalités. Ils lance...
| 6 
08/09 - Matos
Vous avez un peu négligé l'état de votre voiture cet été et voulez récupérer ces sièges pleins de wax. OK, mai...
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier // 1
| 0 
La Surf French Tech
Extrait du dossier du mag de septembre, sur ces entrepreneurs français du web, version surf.
Dossier // 2
| 0 
partir pour rester
Extrait du dossier du mois, sur ces Français qui ont choisi de vivre à l'étranger, avant tout guidés par leur envie de s...