Le Reef Hawaiian Pro a enfin démarré

QS - Après 9 jours de flat, la première épreuve de la Triple Crown se lance enfin dans de petites conditions qui voient Maxime Huscenot accéder au quatrième round...

Par Romain Ferrand - @romainferrand - mercredi 23 novembre 2011 à 08h59
Dane Reynolds chute dès le second tour malgré quelques turns puissants
Partager sur :   

Chaque année, la saison hawaïenne est attendue par tous avec une certaine excitation impatiente, tant elle est bien souvent synonyme de swells extraordinaires et de sessions épiques. Mais les conditions sont parfois capricieuses et la première épreuve de la Triple Crown, le Reef Hawaiian Pro, aura du faire face cette année à 9 jours de calme plat avant de pouvoir enfin débuter lundi dans une houle naissante d'un peu plus d'1 mètre.

Après deux jours de surf intense et aérien, tous les surfeurs sont enfin entrés en lice et les premières têtes sont tombées tandis que la compétition approchait hier de la fin du troisième round. Le premier jour aura été marqué par une performance impressionnante de l'Américain Jack Freestone qui score le meilleur total de la journée, 15, 66 points, tandis que les quelques Français en lice dont Charles Martin, Marc Lacomare, Maxime Huscenot et Joan Duru font bonne impression en se qualifiant pour le second tour.

Malgré un début lent, à n'en pas douter, la course à la Triple Crown est enfin lancée. Si les barrels manquent toujours à l'appel, la deuxième journée d'action de cette épreuve dotée de 6 étoiles aura malgré tout été un véritable festival d'aerials. Les têtes de série ont petit à petit fait leur entrée hier au round 2 puis au round 3, amenant avec elles leur lot de surprises. Josh Kerr, Matt Wilkinson, Jamie O'Brien et Dane Reynolds se font éliminer tandis que Taj Burrow, Evan Geiselman et le jeune local John John Florence survolent le troisième tour en assénant des airs toujours plus puissants dans des vagues creusées par un fort vent offshore.

Marc Lacomare dans un Lay back qui le propulsera au troisième round

On attendait aussi tout particulièrement de voir surfer la Championne du Monde 2011 Carissa Moore, titulaire pour la première fois dans l'histoire du surf professionnel d'une Wildcard lui permettant d'affronter les hommes lors de la Triple Crown. Malheureusement, dans des conditions difficiles, la jeune Hawaiienne ne parviendra pas à passer son premier tour, s'inclinant dans un heat relativement lent.

"Je suis heureuse d'avoir l'opportunité de surfer dans les deux premiers événements de la Triple Crown," déclarait Carissa. "Mais je suis honnêtement vraiment déçue de moi-même et de ma performance aujourd'hui. Je n'ai pas atteint mon niveau habituel. Cependant, c'était génial d'être dans cette atmosphère avec les gars, j'apprends beaucoup de mes défaites."

De leur côté, les Français auront eu une journée plutôt mitigée. Si Maxime Huscenot et Adrien Toyon se qualifient pour le quatrième tour, Charly Martin, Vincent Duvignac, Joan Duru et Romain Cloître chutent tandis que Marc Lacomare attend toujours de surfer son troisième round.

La compétition devrait être menée à son terme aujourd'hui, dernier jour de la période d'attente de ce Reef Hawaiian Pro, dans des conditions relativement similaires.

Plus d'infos, de photos et de vidéos sur le www.vanstriplecrownofsurfing.com

John John Florence signe l

Partager sur :   
COMMENTAIRES (2)
George - le 24/11/2011 à 10:22
Bon, 2 français au 4ème round,ça tient de l'exploit. Je ne sais pas s'ils sont moins bon surfers ou compétiteurs que les autres mais, les français sortent d'une saison catastrophique. Ah non, c'est la faute des juges, du décalage horaire, de la nourriture, que sais-je... Allez, cocorico, on est les meilleurs mais les autres ne le savent pas.
Répondre
jobi joba - le 26/11/2011 à 16:58
En France on est tout ou rien... Soit on se branle sur nos surfeurs en nous faisant croire que nous sommes les meilleurs, soit on on les hait en disant que ce sont des bons à rien surpayés.. Dommage que l'on n'arrive pas à trouver le juste milieu...
George, oui les français sont de mauvais perdants avec toujours la faute des autres, en fait non, ça c'est essentiellement M. Florès et tous ceux passés par son école... Les autres ne se plaignent pas, mais perdent!
Après j'ai tendance à croire que ce sont des cycles, si Marc ou Joan (désolé mais les autres ne leur arrivent pas à leur cheville) enchainent 2-3 perfs d'affilée tout ira dans le bon sens, mais encore faut il qu'ils se bougent eux aussi et montrent une vraie hargne comme peuvent avoir les brésiliens. J'ai l'impression qu'ils se sont trop focusés sur french-connexion cette année...
Alors oui ils n'ont peut être pas le talent d'un TOP 10/15 CT (ce serait indécent de les comparer avec Medina, Wilson, etc...), mais peuvent avoir leur place dedans... Ils surfent tout aussi bien, voir bien mieux, qu'un Tiago, Dan Ross, Raoni Montero, Freddy P, Jermemy, etc... Tu me diras que je prends que les "mauvais", mais ils sont sur le tour eux, et il y restent...
Continuons à les supporter et à les critiquer!
Répondre
Articles relatifs
| 0 
29/07/2013 - QS
Cette victoire permet à l'Hawaiienne de reprendre la tête du classement à 2 étapes du terme.
| 0 
28/11/2011 - QS
Une houle de près de quatre mètres a touché Sunset Beach hier, permettant aux surfeurs locaux d'user brillamme...
| 0 
23/09/2011 - QS
Les épreuves féminines étant annulées cette année, la jeune Hawaiienne Championne du Monde a obtenu une wildca...
| 0 
04/08/2011 - QS
Les surprises s'enchainent avec l'élimination prématurée du double vainqueur Brett Simpson. Flores et Huscenot...