Gabriel Medina sera champion du monde car...

Vous en pensez quoi? - De la logique, des chiffres, des stats et (juste un peu) de mauvaise foi.

Par Marc-Antoine Guet - @surfsessionmag - mercredi 15 novembre 2017 à 16h12
Partager sur :   

Le sprint final entre les 4 mousquetaires (John John Florence, Gabriel Medina, Jordy Smith et Julian Wilson) est lancé. C'est pourquoi, chaque semaine, nous vous détaillons pour chacun d'entre eux 10 raisons implacables pour lesquelles tel surfeur sera champion du monde. Des chiffres, des stats, de la logique et (juste un peu) de mauvaise foi. 

Après Julian Wilson et Jordy Smithplace désormais à celui qui revient de loin mais qui finit cette saison en boulet de canon : Gabriel Medina !  

1 - Statistiquement, le seul danger de Medina c'est John John. Pour être sacré champion du monde, le Brésilien doit juste espérer que John John ne fasse pas mieux que 3e. Dans ce cas, si Medina gagne Pipe, il sera champion du monde. Si John John ne fait pas mieux que 9e, une finale suffira à Gabriel Medina et si John John ne fait pas mieux que 13e, une 5e place suffira au Brésilien. Facile.

Gabriel Medina est une machine à gagner. Peu importe que John John se dresse sur son chemin.

2 - Sur les 6 dernières éditions du Pipe Masters, Gabriel Medina est celui qui s'est le mieux comporté avec notamment 2 finales (2014 et 2015) et une 5e place en 2011. Ni John John, ni Julian, ni Jordy n'ont fait mieux.


3 - L'adage qui dit jamais 2 sans 3 est faux ! Après 2 finales perdues à Pipe, c'est l'heure pour Medina de remporter l'épreuve. Et si Medina remporte Pipe...

Comptez sur lui pour ne pas que cette image se reproduise.

4 - L'adage qui dit jamais 2 sans 3 est... vrai ! En remportant le Quik Pro France et le Meo Rip Curl Pro au Portugal, Gabriel Medina s'est adjugé les deux dernières épreuves du CT sans discussion possible. Aucune raison donc pour qu'il ne réédite pas cette performance. Et si Medina remporte Pipe...

Que ce soit lors du Quik Pro France à gauche ou lors du Meo Rip Curl Pro à droite, on commence à s'habituer à l'image.

5 - Cette saison, avec Medina, les choses sont simples : soit il termine sur le podium (Quik Pro Gold Coast, J-Bay, Billabong Pro, Quik Pro et Meo Rip Curl Pro), soit il ne fait pas mieux que 13e (Bells Beach et Fiji Pro). Il sait qu'il doit sortir une grosse performance pour être sacré champion du monde, ne comptez pas sur lui pour se rater. Medina finira dans le top 3, la pression est sur JJF.

Medina connaît très bien ses objectifs. Il ne lâchera rien.

6 - Tout simplement parce qu'il ne laissera pas John John compter plus de titres mondiaux que lui. Ça fait deux ans qu'un Brésilien n'a pas été sacré champion du monde (De Souza en 2015 et lui même en 2014). Et ça, pour la communauté brésilienne, c'est inacceptable. 

Gabriel Medina et John John Florence, les prodiges de cette nouvelle génération ambitieuse.

7 - Parce que son anniversaire est le 22 décembre... et que le dernier jour de la période d'attente du Pipe Masters est le 20, Medina va certainement vouloir s'offrir un très beau cadeau d'anniversaire. Et de Noël tant qu'à faire. 

Si Medina peut s'offrir un gros cadeau d'anniversaire il ne se gênera pas...

8 - Parce que si Gabriel Medina souhaite aller passer les vacances de Noël sur le yacht de son ami Neymar (qui lui sera probablement champion d'automne avec le PSG), mieux vaut qu'il ait quelque chose à fêter ! Histoire de ne pas arriver les mains vides. Les deux Brésiliens sont des machines de compétitions au mental d'acier. Peu importe qui se dresse devant eux, ils savent que leur talent, leurs qualités et leur confiance seront suffisants pour faire la différence.


9 - Parce que Gabriel Medina a récemment rencontré Lewis Hamilton, tout juste sacré champion du monde des pilotes en Formule 1. Et que le Brésilien a avoué avoir été "inspiré" par cette rencontre.


10 - Medina est Brésilien. Cela suffit. S'il perd, on n'ose pas imaginer la tension sur la plage entre les locaux du North Shore et la communauté brésilienne. La WSL voudra éviter ça et le fera gagner. Vous verrez...

Même sur le North Shore le public brésilien répondra présent et sera bruyant. Vous pouvez compter sur eux...

>> Retrouvez dès jeudi prochain : John John Florence sera champion du monde car...

>> Julian Wilson sera champion du monde car...
>> Jordy Smith sera champion du monde car...

Photo à la une : WSL / Damien Poullenot

                  
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
194  | 1 
Il y a 4 jours - Vous en pensez quoi?
Pour chacun, une vidéo retraçant toutes leurs vagues notées 9 et plus en 2017.
608  | 1 
23/11 - Vous en pensez quoi?
De la logique, des chiffres, des stats et (juste un peu) de mauvaise foi.
262  | 0 
09/11 - Vous en pensez quoi?
De la logique, des chiffres, des stats et (juste un peu) de mauvaise foi.
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
444  | 0 
Top 10 des plus belles vagues jamai...
Dix vagues, une chronologie allant des années 60 à aujourd'hui : voici notre sélection des plus belles vagues découverte...
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.