10 choses à retenir du Pro France

World Tour - John John en jaune, Sally sous pression, Jordy et le jet-ski... Il s'est passé beaucoup de choses !

Par Surf Session - @surfsessionmag - lundi 16 octobre 2017 à 09h51
Partager sur :   

- Medina french connection
Coup du chapeau pour Gabriel Medina ! Après 2011 et 2015, place à l'édition 2017. C'est le troisième sacre du Brésilien en France. Il égale ainsi Andy Irons (3 également) et se place juste derrière Mick Fanning (vainqueur à 4 reprises). On se souvient que c'est déjà en France en 2009 que le Brésilien s'était révélé au monde en remportant le King of the Groms avec un 20/20 en finale.

Et de 3 pour Medina !

- 18 events, 16 vainqueurs
Gabriel Medina (BRA) et Carissa Moore (HAW) sont les deux nouveaux entrants après leur victoire lors du Quik et Roxy Pro France 2017. Seul Filipe Toledo chez les hommes (Corona Open J-Bay et Hurley Pro Trestles) et Courtney Conlogue chez les femmes (Rip Curl Women's pro Bell Beach et Fiji Women's Pro) ont réussi à remporter 2 events cette saison. Cela a comme conséquence une lutte indécise et passionnante pour le titre mondial. 


- Sally Fitzgibbons en pôle mais sous pression
Certes l'Australienne est toujours numéro 1 mondiale avant le dernier event de la saison chez les femmes (Maui Women's Pro), mais son maillot jaune de leader est en danger. En remportant ce Roxy Pro 2017 Carissa Moore a eu la (très) bonne idée de se replacer pour le titre mondial. Mais surtout, le danger viendra principalement de Tyler Wright ! Annoncée blessée pour le Roxy Pro et forfait pour le reste de la saison, la petite soeur d'Owen Wright était bel et bien présente la semaine dernière du côté de la Gravière et sa finale, même perdue, lui a permis de grignoter encore quelques points sur Sally Fitgibbons. 1 700 points seulement séparent les 2 jeunes femmes. Courtney Conlogue est également en embuscade.


- John John endosse le maillot jaune
Peut-être plus encore que la victoire de Medina, l'enseignement principal de ce Quik Pro 2017 c'est John John Florence qui passe numéro 1 mondial à seulement 2 events de la fin. Cette place était occupée jusqu'à présent par Jordy Smith, mais son élimination précoce face à Marc Lacomare a certainement contrarié ses plans. 2 300 points séparent les deux surfeurs. Julian Wilson, 3ème mondial avant ce Quik Pro, est le grand perdant de la semaine. Le titre mondial va se jouer au Portugal (Rip Curl Pro Peniche) mais surtout à Hawaii pour le Billabong Pipe Masters.


- Du Surf Ranch à Hossegor, duo gagnants
C'est très certainement le fruit du hasard (ou pas...) mais Gabriel Medina et Carissa Moore avant de remporter ce week-end le Quik et Roxy Pro ont tout les deux gagnés il y a quelques jours l'épreuve non-officielle au Surf Ranch de Kelly. Comme quoi, la piscine à vagues de Kelly est très certainement un excellent moyen de s'entraîner et de se préparer.


- Duru assure
En finissant 9ème de ce Quik Pro, Joan Duru fait parti de ceux qui ont réalisé une bonne opération. En plus d'avoir régalé son public de tubes bien senti, Joan Duru s'est offert (un peu) de marge pour la re-qualification sur le CT l'an prochain. En remportant les 4 000 points attribués au 9ème, le Landais grimpe de 2 places au classement pour se retrouver 16ème. De quoi engranger de la confiance avant le dernier event de la saison. 

Joan fut l'un des rares à trouver de bons tubes pendant ce Quik Pro.

- Jérémy maudit
À Hossegor, le Réunionnais a encore perdu. Certes sa (courte) défaite face à Mick Fanning lors du 3ème tour du Quik Pro est litigieuse, il n'empêche, on va finir par croire que le sort s'acharne sur le Français. Jamais Jérémy n'a réussi à atteindre les quarts finale et sa défaite au buzzer la semaine dernière laisse des regrets. 

>> Lire aussi, Jérémy Florès s'est-il fait voler ?

- Lacomare, la perf'
C'est la perf' de ce Quik Pro ! Classé 49e sur le QS, titulaire de la wild-card, Marc Lacomare a d'abord réussi l'exploit de sortir le numéro un mondial Jordy Smith ! Mais le local de l'épreuve ne s'est pas arrêté là puisqu'il est allé jusqu'en quarts de finale où seul Kolohe Andino a réussi à venir mettre un terme à sa très belle aventure. Le public présent a adoré, nous aussi. Bravo Marco. 


- La foule / le public
Qui a dit que les Français n'étaient pas patriotes ? Certainement pas Marc Lacomare et Joan Duru notamment qui ont été encouragés comme jamais. Même si le temps estival (près de 30 degrés) a aidé, la plage de la Gravière a vibré comme rarement pendant cette édition 2017. Il suffit de regarder l'accueil réservé aux Français mais également à Leo Fioravanti... Bon ok c'était aussi un long week-end férié en Espagne, mais quand même !

Le public a répondu présent et John John les a remercié en faisant le show.

> A lire aussi, On t'a vu au Quik Pro ! Vous vous reconnaissez ?

- Jet-ski 1, Jordy Smith 0
C'est certainement l'une des images les plus insolites de cette édition 2017. Jordy Smith qui se fait balancer (involontairement nous tenons à préciser) par le waterpatrol sous la lèvre de la vague. Rassurez-vous, Jordy s'est remis de ce wipeout qu'il n'a pas vu venir. 

>> Toutes les infos de ce Quiksilver et Roxy Pro France

>> Photo à la une: WSL / Damien Poullenot

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
682  | 0 
16/10 - World Tour
John John Florence peut être sacré dès l'étape portugaise...
1182  | 0 
14/10 - World Tour
Le Brésilien bat Sebastian Zietz en finale et s'impose pour la 3e fois en France.
180  | 0 
14/10 - World Tour
L'Hawaïenne l'emporte largement en finale face à Lakey Peterson.
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
442  | 0 
Top 10 des plus belles vagues jamai...
Dix vagues, une chronologie allant des années 60 à aujourd'hui : voici notre sélection des plus belles vagues découverte...
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.