Adriano de Souza Champion du Monde 2015 !

World Tour - Le Brésilien a décroché jeudi soir son premier titre mondial à Pipeline.

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

Adriano de Souza a remporté jeudi soir son premier titre de Champion du Monde WSL sur la plage de Pipeline. Il a aussi remporté le Billabong Pipe Masters, devenant ainsi le premier Brésilien à remporter la prestigieuse épreuve hawaïenne.

« the most dramatic day in surfing history » : c'est en ces termes que les commentateurs de la WSL n'ont cessé de décrire hier au micro l'incroyable dernière journée de la saison World Tour 2015. Une journée chargée de suspense et d'émotion portée par une foule nombreuse et électrisée sur la plage de Pipe.

Les phases finales avaient commencé par l'élimination de CJ Hobgood par Medina dans le premier quart. Le Floridien – qui avait posté sur Instagram un « aujourd'hui est le premier jour du reste de ma vie » participait à la dernière série de sa carrière après 17 années passées sur le Tour. Il est sorti de l'eau porté par ses pairs auxquels il a rendu hommage, tandis que Medina avançait en demi-finales :

« Les gens qui t'entourent te permettent de t'élever, et j'ai passé les 17 dernières années de ma vie entouré non pas des meilleurs surfeurs du monde, mais des meilleurs êtres qui puissent exister. Je pense que la scène surf n'est pas mieux que lorsque j'ai débuté, je pense qu'elle est 1000% mieux, je suis donc heureux de la quitter. Les surfeurs sont meilleurs, en tant que personnes aussi, et je tiens à remercier la WSL, non seulement pour me donner l'opportunité de m'exprimer maintenant, mais pour l'occasion d'être là pour surfer et faire ce que j'aime. J'ai la chance qu'ils travaillent avec nous et qu'ils continuent de travailler de manière rapprochée avec nous, et j'espère qu'ils vont continuer à élever le niveau car je regarderai maintenant ça depuis la maison, je vais donc demander le meilleur. Merci à vous les gars, je suis heureux de me mettre à travailler avec Salty Crew maintenant, merci, je vous aime. Bye… »

> Retrouvez l'interview carrière exclusive de CJ Hobgood dans le Surf Session de décembre, actuellement en kiosque.

Le quart suivant opposait Mick Fanning à Kelly Slater. Marqué par la brutale disparition de son frère la veille, l'Australien semblait pourtant déterminé à donner le meilleur de lui-même dans chaque heat. Slater, qui avait donné une longue accolade à la mère de Fanning avant son entrée dans l'eau, ne pourra rien contre son ami qu'il laissera se qualifier pour les demi-finales.

Mathématiquement, la qualification de Fanning et de Souza pour les demi-finales mettait Gabriel Medina hors de la course au titre. Le Champion en titre allait quand même rencontrer Fanning dans la première demi-finale. Dans des conditions toujours très difficiles, Medina remportera finalement la série avec un air full-rotation noté 6,50pts.

Si Adriano remporte la série suivante face à la wildcard Mason Ho, il remporte le titre mondial. Ce titre qu'il convoite depuis tant d'années et pour lequel il a tant travaillé. L'histoire était déjà écrite, il ne pouvait en être autrement : Adriano s'impose face au local boy Mason, et s'adjuge donc le titre de Champion du Monde 2015 ! Une première pour De Souza, une seconde pour le Brésil après le titre de Medina l'an dernier. Et une flotte de drapeaux auriverdes qui se mettent à voler en l'air pour la seconde année consécutive sur la plage de Banzaï Pipeline. Ca devient une habitude…

Très ému (Adriano est connu pour être plutôt démonstratif, et pas uniquement dans l'eau), le Brésilien sortira porté par la foule avant de rendre hommage, en pleurs, à son ami Ricardo dos Santos, surfeur pro abattu en début d'année au Brésil, ainsi qu'à son frère, qui lui a offert sa première planche de surf lorsqu'il était plus jeune :

« C'est un sentiment incroyable et si spécial que je dédicace à mon bon ami Ricardo dos Santos. J'ai ce tatouage en mémoire de lui – il avait exactement le même – qui dit "Force, Equilibre et Amour", et c'est tout ce dont j'ai eu besoin pour remporter ce titre mondial. Je le dédicace aussi à mon frère qui m'a acheté ma première planche de surf à l'époque pour 7 dollars. Quel rêve de devenir un Pipe Master comme Jamie O'Brien, Kelly Slater et Bede Durbidge, il y a tellement de noms qui se bousculent dans ma tête à présent. Il n'y a pas de mots pour décrire comment je me sens maintenant ».

Mais à ce stade de la journée, la compétition n'est pas terminée. Malgré les réjouissances et l'émotion qui l'envahit, Adriano de Souza doit retourner à l'eau pour participer à la finale du Pipe Masters face à Gabriel Medina. Une série pleine de symboles. Deux Brésiliens en finale de l'épreuve la plus prestigieuse du Tour, une passation de titre au sommet, sur une étape qu'aucun Brésilien n'a jamais remporté jusque-là. Le fameux Brazilian Storm à son apogée.

Là où, l'an dernier, Medina fraîchement auréolé de son titre mondial avant les demi-finales avait échoué en finale face à Julian Wilson (les quelques rasades de Champagne prises avant d'entrer dans l'eau y étaient peut-être pour quelque chose), Adriano réalise le combo en remportant le Pipe Masters moins d'une heure après son titre mondial. Gabriel Medina se consolera en remportant la Vans Triple Crown 2015. Deux trophées qui jusqu'à présent avaient toujours échappé aux Brésiliens du Tour.

Et voilà, Adriano de Souza aura enfin eu son titre mondial. Un titre qu'il convoitait depuis son arrivée sur le Tour en 2006, et pour lequel il aura travaillé sans relâche, peut-être plus que d'autres. Le Brésilien ne s'en cache pas : il n'est pas le plus talentueux, le plus impressionnant, le plus stylé (ni le plus populaire) des surfeurs du Tour, mais il est un excellent compétiteur, efficace en série, déterminé, qui a faim et ne lâche jamais rien. Hier soir, toutes ces qualités ont fini par payer. Et Adriano de Souza avait enfin une vraie bonne raison de claimer à sa sortie de l'eau.

Et c'est là-dessus que prend fin la saison du World Tour 2015. Une année pleine de rebondissements, de suspense et d'émotions dont Franck Lacaze vous propose d'ailleurs un savoureux résumé à retrouver dans le Surf Session de janvier.

Résultats :

Finale

1- Adriano De Souza (BRA) 14.07

2- Gabriel Medina (BRA) 8.50

Demi-finales :

SF 1: Gabriel Medina (BRA) 11.33 def. Mick Fanning (AUS) 10.86

SF 2: Adriano de Souza (BRA) 6.83 def. Mason Ho (HAW) 3.83

Quarts de finale :

QF 1: Gabriel Medina (BRA) 11.67 def. C.J. Hobgood (USA) 4.67

QF 2: Mick Fanning (AUS) 9.50 def. Kelly Slater (USA) 6.17

QF 3: Mason Ho (HAW) 8.03 def. Adam Melling (AUS) 4.53

QF 4: Adriano de Souza (BRA) 5.50 def. Josh Kerr (AUS) 4.43

Round 5 :

Heat 1: C.J. Hobgood (USA) 13.34 def. John John Florence (HAW) 9.76

Heat 2: Kelly Slater (USA) 17.07 def. Keanu Asing (HAW) 9.77

Heat 3: Adam Melling (AUS) 5.17 def. Joel Parkinson (AUS) 4.20

Heat 4: Josh Kerr (AUS) 13.83 def. Jeremy Flores (FRA) 7.73

Highlights du dernier jour du Pipe Masters 2015 :



Mots clés : adriano, de, souza
Partager sur :   
COMMENTAIRES (7)
yann - le 18/12/2015 à 10:48
Gênante cette série Mick/Slater avec Kelly qui se laisse tomber, rame à 2 à l'heure etc...
Répondre
méd34 - le 18/12/2015 à 13:12
Félicitations à adriano De Souza ! cependant, lancer les finales avec de tels enjeux sportifs sur des vagues mauvaises met un bémol à cette belle journée, aucuns surfeurs n'a pu vraiment s'exprimer sur de telles vagues, même pas de souza ... La fin de cj Hobgood sur le wct est triste, une victoire finale aurait été le top, scénario probable dans un vrai pipe ...
Répondre
Dalaï lama - le 18/12/2015 à 15:48
Quelle drôle année pour Fanning entre l'épisode requin et la perte d'un frère c'est chaud.
Félicitations à tous ces compétiteurs qui ont mis du suspense jusqu'au bout tout simplement passionnant.
Bravo Adriano.
Répondre
johnny johnny - le 18/12/2015 à 16:59
Tout à fait et un Médina qui passe Fanning sur un 36 air… à Pipe… Une saison à oublier côté vagues, entre autre.
Répondre
PetersonRosa - le 18/12/2015 à 17:28
Je crois que De Souza Il a claqué tout le monde.
Quel suspense c'est un final de fou et c'est celui que l'on n'attend pas qui gagne.
Il a un style pourrie mais un courage et une volonté admirable.Premier brésilien a gagner le pipe devant Medina.
Bresil au CT 1,3,4,6 au classement, 6 CT remporté, le titre en D2. le Triple Crown et hop. Pour l'année prochaine désolé John John et Jordy ils vont pas y arriver, trop gâté les gamins. Adriano il a mis la misère aux riders surpayés qui pleurent a toutes les occases (jordy, jeremy, gaby). RESPECT ADRIANO DE SOUZA.
Répondre
SURF - le 19/12/2015 à 00:21
Adriano De Souza...............!!!!!!!!!! Champion du Monde de Surf 2015 !!!!!!!!!!!!!!!!! Bravoooooooooooooooo !!!!! Allez Brasil !!!!!!!!!!!!!
Répondre
yann - le 21/12/2015 à 13:41
Pour le coup, le surf a évolué. Qu'un pro, encore plus un challenger au titre, ne sache pas envoyer des airs c'est pas normal. Lorsque les vagues sont pourries, faut qu'on récompense ceux qui savent s'adapter en envoyant des figures techniques.
J'aurais trouvé ça naze de ne pas filer la note à Medina et de favoriser la chance. Si on ne récompense que les tubes quand il n'y en a pas ça veut dire qu'on fait gagner celui qui tombe sur LA vague potable, c'est la roulette..
Répondre
Articles relatifs
68  | 0 
14/02 - World Tour
L'occasion de célébrer l'anniversaire du champion du monde brésilien, désormais âgé de 31 ans !
| 0 
19/05/2016 - World Tour
Opposé en finale à Jack Freestone, l'Hawaïen s'est de nouveau imposé sur l'étape brésilienne et s'assure une b...
| 0 
08/11/2015 - World Tour
Ils sont encore 6 à pouvoir prétendre au titre cette année. Avec un Mick Fanning bien ésseulé face aux brésili...
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
450  | 0 
Top 10 des plus belles vagues jamai...
Dix vagues, une chronologie allant des années 60 à aujourd'hui : voici notre sélection des plus belles vagues découverte...
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.