Billabong Pro Tahiti - 3ème tour

World Tour - Avec un swell grossissant, de nombreuses têtes de série sont tombées cette nuit à Teahupoo. Surprises et déceptions signeront cette troisième journée du Billabong Pro Tahiti.

Par Surf Session - @surfsessionmag - lundi 25 août 2014 à 13h08
Partager sur :   

Les restarts consécutifs des deux premières séries du jour n'auguraient pas forcément une journée d'anthologie sur le Billabong Pro Tahiti. Et pourtant. L'ASP Commissioner, Kieren Perrow l'avait annoncé et effectivement le swell a grimpé de série en série provocant quelques belles surprises et certainement quelques déceptions dans le contingent du World Tour.

La montée en puissance

Dans la première série, après avoir patiemment attendu 10 minutes sans qu'une seule vague ne daigne se montrer, Wilko a ouvert le bal en se faufilant dans le premier tube du jour. De son côté Adam Melling aura attendu près de 25 minutes sans trouver vague à son pied. C'était sans compter un premier soubresaut de swell qui offrira de quoi assurer quelques échanges aux deux surfeurs dans les derniers instants. Matt Wilkinson conservera le lead en postant un 7.10 avant de déclarer être toujours un brin nerveux suite à ses wipeouts à répétition du premier tour.

Le Spartan à la lutte

Seul Tahitien en lice et unique espoir tricolore sur cette épreuve, Michel Bourez a laissé un peu de sueur hier soir pour se défaire du Basque Espagnol Aritz Aranburu. Après un premier tube profond noté 8.27, suivi d'une autre vague à 6.33, le Spartan conservera le lead d'un cheveu après la réponse tonitruante d'Aritz. Dans les dernières minutes du heat, le surfeur espagnol a pourtant fait retenir son souffle à tout le peuple tahitien en scorant un 8.27 après s'être engouffré dans un tube bien large. Résultat serré, 14.90 pour Michel contre 14.77 pour Aritz.



Surprises et déconvenues

Cette journée marquera les mémoires pour le nombre incroyable de têtes de série éliminées. Le festival a commencé dès la seconde série du jour avec l'élimination de Taj Burrow contre un Tiago Pires on fire. Impossible pour l'Australien de contrer l'aisance de Saca sur ce line-up grossissant et sur lequel il postera un 9.00 et un 9.67, laissant de côté un 8.00 et un 8.57.

S'en suivra le tour de C.J Hobgood dans une série très disputée contre Bede Durbidge, 13.10 vs 13.10. Malgré un long moment passé derrière le rideau (et également à attendre son score), C.J devra laisser le témoin à Bede auteur du plus gros score du heat (8.17).

De son côté, Joel Parkinson fera les frais d'un Brett Simpson décidé à regagner les points nécessaires à sa requalification sur le tour en 2015. Parko, actuellement deuxième au classement, ne réussira pas à trouver une vague au score conséquent et laissera tout son temps à Simpo pour remonter au line-up après avoir dégusté du reef et ainsi revenir glaner les points nécessaires qui lui ouvriront les portes du quatrième tour.

Et c'est enfin Mick Fanning qui s'inclinera devant les assauts d'un Dion Atkinson redoutable. Avec seulement 5 vagues surfées sur l'ensemble de cette série, le rookie réussira à trouver un 9.50 et 7.00 qui lui permettront de s'envoler loin devant le White Lightning désabusé au maigre total de 5.94.

Les surdoués

Si plusieurs des fers de lance australiens ont échoué hier, d'autres surfeurs du top 32 ont pourtant littéralement tout fracassé. C'est notamment le cas de John John, encore une fois impérial après avoir scoré le premier 10.00 de cette journée. Son adversaire, Sebastian Zietz n'aura pourtant pas démérité en s'engouffrant dans de véritables cavernes à de multiples reprises et glanant au passage un total de 18.50.

[youtube width="100%" height="248"]http://www.youtube.com/watch?v=DjFqvFot738#[/youtube]

De son côté Gabriel Medina aura su se défaire de la wildcard Nathan Hedge dans l'un des heats les plus attendus de la journée. Auteur du premier 10.00 de la compétition lors du premier tour, Hedgey ne pourra réitérer cet exploit et laissera Medina poster un véritable florilège de vagues à plus de 8.50.

Série très disputée également lors de l'affrontement de Kai Otton et Nat Young. Alors que Kai postera le deuxième 10.00 de cette journée en se nichant au plus profond du tube, Nat ne déméritera pas avec trois scores au dessus des 8.80 mais qui resteront toutefois insuffisants pour décontenancer son adversaire.

C'est enfin Kelly Slater et Owen Wright qui assureront le spectacle dans leurs séries respectives. N'hésitez pas à jeter un oeil aux highlights de cette nuit pour admirer leurs performances ! Le contest repartira certainement dès ce soir, 19h00, avec un swell constant qui offrira certainement des conditions semblables à celles d'hier.

[youtube width="100%" height="248"]http://www.youtube.com/watch?v=a1fxKiDgLlA[/youtube]

Résultats de la dernière série du deuxième tour :

Heat 12 - Matt Wilkinson (13.27), Adam Melling (8.83)

Résultats du troisième tour :

Heat 1 - Tiago Pires (18.67), Taj Burrow (13.57)

Heat 2 - Adrian Buchan (16.33), Josh Kerr (14.73)

Heat 3 - Michel Bourez (14.90), Aritz Aranburu (14.77)

Heat 4 - Kolohe Andino (18.10), Mitch Crews (10.17)

Heat 5 - Bede Durbidge (13.10), C.J. Hobgood (13.10)

Heat 6 - Gabriel Medina (18.80), Nathan Hedge (13.44)

Heat 7 - Brett Simpson (16.23), Joel Parkinson (13.17)

Heat 8 - John John Florence (19.93), Sebastian Zietz (18.50)

Heat 9 - Kai Otton (18.17), Nat Young (18.06)

Heat 10 - Kelly Slater (19.44), Jadson Andre (6.43)

Heat 11 - Owen Wright (18.36), Matt Wilkinson (5.36)

Heat 12 - Dion Atkinson (16.50), Mick Fanning (5.94)

Composition du quatrième tour :

Heat 1 - Tiago Pires, Adrian Buchan, Michel Bourez

Heat 2 - Kolohe Andino, Bede Durbidge, Gabriel Medina

Heat 3 - Brett Simpson, John John Florence, Kai Otton

Heat 4 - Kelly Slater, Owen Wright, Dion Atkinson

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
61  | 2 
06/11 - World Tour
Après deux saisons sur le QS, la Française est parvenue à arracher la qualification et retrouvera l'élite l'an...
| 0 
05/11 - World Tour
Il y a 5 ans, l'ASP décernait son 11ème titre à un Kelly Slater au sommet de son art, avant de le lui retirer ...
| 0 
27/07 - World Tour
Rétrospective de ces surfeurs ayant décidé de quitter le meilleur job de la planète.
| 0 
02/04 - World Tour
A l'issue d'une finale haletante dans un Bells parfait, Conlogue sonne sa première cloche et prend au passage ...