Defay Rookie Of The Year, Ado reléguée

World Tour - Nuit pleine d'enseignements sur le Target Maui Pro et fortunes diverses pour nos surfeuses françaises. La course au titre, elle, se poursuit.

Par Baptiste Levrier - @surfsessionmag - jeudi 27 novembre 2014 à 16h07
Partager sur :   

La deuxième journée du Target Maui Pro a permis de disputer les 2e, 3e et 4e tour dans des conditions en constante hausse (de 1 m à 2 m +) et de décanter plusieurs situations. La très bonne nouvelle est pour Johanne Defay qui a assuré deux choses à Honolua Bay : d'abord son maintien en accédant au 3e tour puis le titre de Rookie Of The Year en se qualifiant plus tard pour les quarts de finale pendant que Dimity Stoyle, sa concurrente pour ce titre honorifique, s'inclinait au round 4. Très grosse perf de la Réunionnaise qui retrouvera Carissa Moore pour tenter d'accéder au dernier carré et conclure en beauté une saison rondement menée.

Si Johanne a le sourire, Pauline Ado, l'autre française du Tour, devait être plus triste à l'issue de cette journée. Battue dès le 2e tour par Stoyle, elle voyait ses derniers espoirs de requalification s'envoler (il lui fallait s'imposer à Maui). Mais dès la fin de sa série, elle confiait son désir de repartir en campagne sur le WQS en 2015 pour tenter d'accéder de nouveau à l'élite.

Battue au round 2, Pauline Ado ne sera pas parmi l'élite en 2015 (à moins d'obtenir une wild-card).

Dans la course au titre mondial qui concerne les trois australiennes Stephanie Gilmore, Sally Fitzgibbons et Tyler Wright, c'est le statu quo. Aucune n'a flanché, toutes sont au rendez-vous des quarts de finale. Les choses sérieuses vont commencer pour elles : si Steph atteint les demies, elle éliminera Tyler de la course au titre. Si elle atteint la finale, elle sera sacrée pour la sixième fois de sa carrière. Sally et Tyler doivent impérativement gagner le contest pour espérer être championne du Monde. Dans cette bataille, il faudra surveiller la Californienne Courtney Conlogue, auteure hier d'une série énorme avec une vague à 10 points et un total à 19,40 pts ! Véritable épouvantail, elle retrouvera Gilmore en quarts...

Tyler, impressionnante depuis le début a toujours le titre en ligne de mire.

Sally, déjà trois fois vice-championne du Monde, ambitionne de grimper sur la marche supérieure.

Beaucoup d'engagement et un 10 parfait pour Courtney, redoutable à Honolua Bay.

Autre enseignement de la nuit, le retrait de la compétition d'Alana Blanchard. Après une saison sans aucune série gagnée, la surfeuse de Kauai souhaite se consacrer à d'autres projets, sans lycra sur le dos.

Au revoir Alana.

Du coup, la composition du Top 16 2015 est connu. Quels que soient les résultats, si le classement peut lui bouger, le nom des filles qualifiées pour la World Surf League 2015 n'évoluera plus. Parmi celles-ci, il n'y aura qu'une seule vraie nouvelle venue, l'Hawaiienne Tatiana Weston-Webb. Il restera en plus à l'ASP une wild-card à attribuer, qui revient souvent à la première non-qualifiée, sur le CT ou le QS. Ou pourquoi pas à Pauline, dont l'expérience peut être un argument.

Les heureuses élus :

Top 10 WCT (ordre à définir) :

Stephanie Gilmore (Aus)

Sally Fitzgibbons (Aus)

Tyler Wright (Aus)

Carissa Moore (Haw)

Malia Manuel (Haw)

Lakey Peterson (USA)

Bianca Buitendag (AfS)

Johanne Defay (Fra)

Courtney Conlogue (USA)

Laura Enever (Aus)

Top 6 WQS :

- Silvana Lima (Bré)

- Coco Ho (Haw)

- Sage Erickson (USA)

- Nikki Van Dijk (Aus)

- Tatiana Weston-Webb (Haw)

- Alessa Quizon (Haw)

Highlights du jour :



Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
12/05/2013 - World Tour
En s'imposant en finale face à sa compatriote Sally Fitzgibbons, l'Australienne a remporté sa deuxième victoir...
| 1 
30/11/2009 - World Tour
Et victoire de Carissa Moore au Gidget Pro Sunset Beach dans des conditions solides ! Photos : Sylvain ...
| 0 
20/11/2009 - World Tour
Première victoire à domicile, et en tête de la Triple Crown !
| 0 
03/12/2015 - World Tour
Dans des conditions parfaites, l'Hawaïenne a remporté le titre mondial 2015, s'adjugeant même la victoire du M...