Fiji Pro : Owen Wright entre dans l'histoire

World Tour - L'Australien a remporté l'épreuve en scorant un second 20/20 en finale. Une performance historique ! De son côté, Jérémy Florès termine 3ème de l'épreuve.

Par Robin Guyonnet - @surfsessionmag - mardi 16 juin 2015 à 11h25
Partager sur :   

C'était écrit : qui d'autre qu'Owen Wright pouvait remporter le Fiji Pro après la démonstration qu'il a fait tout au long de la compétition ? Déjà rentré dans le cercle très fermé des surfeurs auteurs de 20/20 lors du round 5, l'Australien a remis ça cette nuit dans les dernières minutes de la finale qui l'opposait à son compatriote Julian Wilson. Du jamais vu. Même l'intéressé avait du mal à réaliser son exploit :

Je n'arrive pas y croire, finir sur deux 10 est un rêve devenu réalité. J'ai énormément travaillé en marge des épreuves et regardé de près les top surfeurs, et ça a payé. Gabriel Medina a été une énorme source d'inspiration pour moi, particulièrement en l'observant ici-même l'an dernier” déclarait Owen a sa sortie de l'eau. “J'ai déjà fait deux trips à Tahiti cette année, et je pense qu'une partie de ma réussite vient de là”.

Il s'agit de la seconde victoire d'Owen Wright sur le World Tour, après le Quiksilver Pro New York en 2011. Une performance qui le propulse de la 6ème à la 3ème place au classement mondial provisoire.

L'Australien a littéralement dominé la finale contre Julian Wilson, inscrivant un 9,60pts dès les premières minutes, mettant rapidement son adversaire combo. Il signera le coup de grâce dans les cinq dernières minutes du heat en surfant deux vagues incroyables coup sur coup, notées chacune 10/10 ! Une victoire indéniable, indiscutable et largement méritée. Fair-play, Julian Wilson ne pouvait que féliciter son adversaire :

Je suis évidemment super content de mon résultat. Je ne pouvais pas entendre les scores de là où j'étais, mais je savais que c'était chaud pour moi. Obtenir deux 20/20 sur une même compétition est incroyable, c'était le tour d'Owen et je suis vraiment content pour lui. J'ai fait tout ce qui était en mon pouvoir mais je ne pouvais rien faire, Owen était en feu”.

Jérémy Florès a atteint les demi-finales avec un surf backside redoutable ©WSL / Kirstin

Jérémy Florès, la résurrection

La saison noire de l'an dernier n'est plus qu'un mauvais souvenir pour le Français, qui semble actuellement plus en forme que jamais. Pour preuve la 3ème place qu'il décroche à Fidji, un résultat qu'il n'avait pas obtenu depuis sa demi-finale à Bell's Beach face à Kelly Slater en 2012 : “Je suis heureux quand je me mets à l'eau sur cette épreuve et que les vagues envoient. Je suis un peu dégoûté de ne pas avoir disputé la finale, mais on ne peut pas vraiment être totalement déçu quand on surfe des vagues de cette qualité tout seul avec un autre mec” confiait Jérémy avant d'évoquer la suite de la saison “Je me sens vraiment bien en ce moment et Jeffrey's Bay est vraiment une bonne vague, j'adore cet endroit. Je n'ai jamais eu de bons résultats là-bas et j'espère vraiment faire quelque chose cette année.

Florès avait débuté la journée par une victoire en quart de finale contre Kai Otton. Une série marquée par l'excès d'engagement de l'Australien qui finira pas se blesser aux genoux à quelques minutes de la fin du heat, en se faisant enfermer dans un tube béant. Il en sortira groggy, allongé de longues minutes sur le sled qui le ramènera sur le bateau officiel, laissant Jérémy seul au line-up. Le Français, déjà largement en tête avant l'accident, se qualifiera pour les demi-finales où Owen Wright, déjà porté par la grâce, lui stoppera la route non sans un duel serré (16,93 - 16,57). Un très bon résultat pour Jeremy qui pointe désormais à la 10ème place du classement avant J-Bay.

Au classement général, Adriano de Souza et Felipe Toledo conservent leurs 1ère et 2ème place. Owen Wright truste désormais la 3ème place en lieu et place de Fanning, rétrogradé à la 4ème place. Julian Wilson, qui signe sa seconde finale après celle de Snapper face à Toledo, pointe quant à lui à la 5ème place. Kelly Slater, qui termine 9ème à Fidji, est 11ème, juste derrière Jeremy Flores.

Prochaine épreuve : le J-Bay Open, du 8 au 19 juillet.

Plus d'infos sur www.worldsurfleague.com

 

Owen Wright, vainqueur incontestable du Fiji Pro 2015 ©WSL / Kirstin

Constant tout au long de l'étape, Wilson n'aura rien pu faire face au phénomène Wright © WSL / Kirstin

 Les résultats des finales

Quarts de finale :

QF 1 : Julian Wilson (Aus) 17.36 vs Italo Ferreira (Bré) 17.00

QF 2 : Taj Burrow (Aus) 13.37 vs Wiggolly Dantas (Bré) 7.40

QF 3 : Owen Wright (Aus) 16.60 vs Joel Parkinson (Aus) 12.84

QF 4 : Jérémy Florès (Fra) 16.83 vs Kai Otton (Aus) 12.90

Demi-finales :

DF 1 : Julian Wilson (Aus) 11.50 vs Taj Burrow (Aus) 8.66

DF 2 : Owen Wright (Aus) 16.93 vs Jérémy Florès (Fra) 16.57

Finale :

1. Owen Wright (Aus) 20.00

2. Julian Wilson (Aus) 7.84

Les highlights des finales :



Le classement provisoire à l'issue du Fiji Pro

1. Adriano de Souza (BRA) 28,000 pts

2. Filipe Toledo (BRA) 27,450 pts

3. Owen Wright (AUS) 26,250 pts

4. Mick Fanning (AUS) 24,950 pts

5. Julian Wilson (AUS) 23,450 pts

(...)

10. Jérémy Florès (FRA) 16,750 pts

Partager sur :   
COMMENTAIRES (4)
lajose - le 16/06/2015 à 12:03
Un Flores World Class suraffuté Backside!!!!

Un des meilleurs tuberider de dos !!

Congrats, Jérémy , Julian & Owen qui a littéralement dominé le contest; massif!!!!
Répondre
Rai - le 16/06/2015 à 14:12
Bravo a Owen qui a retrouvé sa classe éblouissante et qui mérite sa victoire après avoir survolé les débats. Un petit regret toutefois sur le notations des juges en sa faveur, notament en demi face à Florès qui n'aurait pas démérité de passer en finale. C'est subjectif mais j'ai trouvé les juges assez généreux par rapport à d'autres surfeurs sur toute la compèt...
Répondre
jaoui - le 17/06/2015 à 09:21
Ce 20/20 a été facilement donné. Normalement ça récompense une excellence hors norme, genre de truc qui arrive 1 fois tous les 5 ans. En l'occurrence je les ai trouvés bien gentils avec Owen! sinon on aurait du en avoir au moins 4 des 20/20 à Teahupoo l'année dernière...
Ca les décridibilise encore plus ces juges, on dirait des groupies qui se laissent emporter par la hype et l'emballement du moment alors que ce sont bien les seuls qui devraient garder un jugement froid!
Répondre
rom1 - le 17/06/2015 à 19:54
je suis daccord avec jaoui, ils valaient pas 10 les vagues de owen
Répondre
Articles relatifs
| 12 
17/06 - World Tour
Le champion du monde 2014 s'est imposé cette nuit dans un Cloudbreak massif et confirme sa montée en puissance...
| 2 
16/06 - World Tour
Superbe nuit de surf à Cloudbreak avec des notes atteignant ou frôlant la perfection. On connaît les quart de ...
| 1 
15/06 - World Tour
L'Australien quitte le Tour pour de bon après l'une des meilleures séries de sa vie, perdue face à John John F...
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier // 1
| 0 
La Surf French Tech
Extrait du dossier du mag de septembre, sur ces entrepreneurs français du web, version surf.
Dossier // 2
| 0 
partir pour rester
Extrait du dossier du mois, sur ces Français qui ont choisi de vivre à l'étranger, avant tout guidés par leur envie de s...