Fiji Pro : le World Tour sous son meilleur jour

World Tour - Superbe nuit de surf à Cloudbreak avec des notes atteignant ou frôlant la perfection. On connaît les quart de finalistes.

Par Surf Session - @surfsessionmag - jeudi 16 juin 2016 à 09h52
Partager sur :   

Le WCT est surnommé le "Dream Tour" et, cette nuit, cette appellation prenait tout son sens. Cloudbreak était en feu et les meilleurs surfeurs du monde s'en sont donnés à coeur joie. L'océan leur livrait enfin un terrain de jeu à la hauteur de leur talent. En les regardant, on avait plus l'impression de voir des enfants jouer un jour de noël que des compétiteurs acharnés se marchant les uns sur les autres. Strider, commentateur de la WSL, déclarait d'ailleurs : “Les gars n'arrivent pas à se débarrasser du sourire sur leur visage”. Nous allons essayer de vous résumer ce qui est sans aucun doute la meilleure journée de compétition de l'année.

MEDINA, AUSSI BON DANS LE TUBE QUE DANS LES AIRS

Dans le premier heat de la journée, Gabriel Medina affrontait Michel Bourez et Dusty Payne, deux candidats habitués aux vagues de reef tubulaires. Pourtant, Gab a parfaitement géré une série compliquée. Il aura tout d'abord posté le premier 10 points de toute la compétition. Medina s'est calé bien profondément dans le double tube que lui offrait cette vague absolument parfaite. Dusty restait cependant en embuscade avec un joli barrel noté 8,33. Dans une série dans laquelle plus aucune vague ne pointait le bout de son écume, Medina aura été fin stratège en décidant de partir sur une vague plus petite qu'il aura martelée de quelques turns avant de balancer un alley-oop full rotation suivi d'un petit reverse air. Le Brésilien n'obtient qu'un 4,6 pts car, à Cloudbreak, ce sont les tubes qui sont récompensés, mais il s'agit sans doute du plus beau 4,6 vu en compétition. De plus, cette note lui permettra de gagner sa série et de se propulser ainsi directement en quart de finale.

LE KING ÉTAIT INTOUCHABLE

Kelly Slater a démontré qu'il n'était pas 11 fois champion du Monde par hasard. Le King a délivré une prestation quasi parfaite et remporte son Round 4 qui l'opposait à Wiggolly Dantas et Adriano de Souza, en postant un 19,77 sur un maximum de 20 points. Slater est sans doute le meilleur tube rider au monde, il nous l'a encore prouvé sur l'une des dernières vagues de sa série : Kelly se jette dans un tube béant dans lequel il flirte plusieurs fois avec la foam boal, il s'en échappe et enchaîne avec un carve backside qui lui permet de se placer dans un timing parfait pour pouvoir s'engouffrer à nouveau dans un second barrel, duquel il ressort sans aucune difficulté. La sanction tombe : 10 points et il aurait été difficilement acceptable de ne pas lui attribuer la note parfaite.

FANNING THE FIRE TOUJOURS PRÉSENT

Il ne suivra pas toutes les épreuves du Tour cette année, pourtant Fanning ne doit surtout pas être pris à la légère quand il surfe en compétition. Si Jadson Andre et Josh Kerr n'auront pas démérité en trouvant chacun de beaux tubes, Mick ne leur aura laissé aucune chance en dénichant les meilleurs vagues tout en inscrivant un total de 18,07 points.

JOHN JOHN CLAIM POUR LA SECONDE FOIS EN COMPÉTITION

Il s'agit sûrement du meilleur heat du jour. Une série très serrée qui opposait Matt Wilkinson (16,56), John John Florence (16,43) et Ace Buchan (15,16). John John poste un 9,93 (qui méritait sans aucun doute d'être le troisième 10 points du jour) : il se cale dans le tube après un late drop bien technique, puis il finira sa vague en se baladant sans grab dans le tunnel de la section à l'inside. Pour la première fois depuis son alley-oop à Keramas, JJF claime une de ses vagues, c'est dire à quel point Fidji était magique hier. Cependant, Wilko, leader actuel du classement, aura prouvé qu'il mérite amplement son lycra doré. Il réussit a gagner son heat face au pire adversaire que l'on puisse rencontrer dans ce type de vague en dehors de Kelly Slater. Notons qu'Adrian Buchan n'était pas non plus en reste. Wilko voulait démontrer qu'il fallait également compter sur lui sur les gauches tubulaires et qu'il ne se reposait pas seulement sur son surf backside puissant.

UN ROUND 5 MOIS PASSIONNANT MAIS QUI AURA TOUT DE MÊME DÉLIVRÉ SON LOT DE VAGUES PARFAITES

Il était difficile d'en douter, John John Florence se qualifie pour les quarts de finale en postant un total de 17 points face à Jadson Andre lors de son Round 5. De même pour Ace Buchan, toujours redoutable dans ce type de conditions puisqu'il ne faut pas oublier que l'Australien compte dans son palmarès l'épreuve de Teahupoo. Le Tahitien, Michel Bourez, auteur d'une interférence, sera malheureusement passé complètement à côté de la série qui l'opposait à Wiggolly Dantas. Enfin, lors du dernier heat du jour, c'est le champion du Monde en titre, Adriano de Souza qui tirera son épingle du jeu dans un Fidji qui perdait un peu en qualité.

Les quarts de finale sont décidés avec du très beau monde au rendez-vous. Demain aura lieu le dernier jour de compétition avec des prévisions qui annoncent des vagues encore plus épiques pour le dénouement de cette édition 2016 du Fiji pro.

Rendez-vous à partir de 21h35 sur le site de la WSL ou sur la chaîne SFR Sport 3.

LES RÉSULTATS DU ROUND 4 :

Heat 1: Gabriel Medina (BRA) 14.60, Dusty Payne (HAW) 11.16, Michel Bourez (PYF) 10.23

Heat 2: Kelly Slater (USA) 19.77, Wiggolly Dantas (BRA) 13.34, Adriano de Souza (BRA) 11.60

Heat 3: Mick Fanning (AUS) 18.07, Josh Kerr (AUS) 15.07, Jadson Andre (BRA) 13.43

Heat 4: Matt Wilkinson (AUS) 16.56, John John Florence (HAW) 16.43, Adrian Buchan (AUS) 15.16

LES RÉSULTATS DU ROUND 5 :

Heat 1: Adriano de Souza (BRA) 11.34 def. Dusty Payne (HAW) 10.37

Heat 2: Wiggolly Dantas (BRA) 14.27 def. Michel Bourez (PYF) 3.77

Heat 3: Adrian Buchan (AUS) 15.67 def. Josh Kerr (AUS) 10.66

Heat 4: John John Florence (HAW) 17.00 def. Jadson Andre (BRA) 10.17

QUARTS DE FINALE :

QF 1: Gabriel Medina (BRA) vs. Adriano de Souza (BRA)

QF 2: Kelly Slater (USA) vs. Wiggolly Dantas (BRA)

QF 3: Mick Fanning (AUS) vs. Adrian Buchan (AUS)

QF 4: Matt Wilkinson (AUS) vs. John John Florence (HAW)



Par Alexandre Cassagne

Mots clés : fiji pro, wsl
Partager sur :   
COMMENTAIRES (2)
James - le 16/06/2016 à 15:55
Journée de dingue et super article !
Répondre
Thomas L - le 16/06/2016 à 19:00
La photo de Wilko est pas un peu ... douteuse ?
Au début c'est la pointe du surf qui a attiré mon attention, y clairement une retouche dégueu dessus, mais je me demande même si ses cheveux sont pas découpés à la grosse sous photoshop ?
Suis-je parano ?
Répondre
Articles relatifs
| 12 
17/06 - World Tour
Le champion du monde 2014 s'est imposé cette nuit dans un Cloudbreak massif et confirme sa montée en puissance...
| 1 
15/06 - World Tour
L'Australien quitte le Tour pour de bon après l'une des meilleures séries de sa vie, perdue face à John John F...
| 0 
07/06 - World Tour
Quelques surprises malgré les petites conditions d'hier à Cloudbreak.
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier // 1
| 0 
La Surf French Tech
Extrait du dossier du mag de septembre, sur ces entrepreneurs français du web, version surf.
Dossier // 2
| 0 
partir pour rester
Extrait du dossier du mois, sur ces Français qui ont choisi de vivre à l'étranger, avant tout guidés par leur envie de s...