Florès sur un nuage à Teahupoo

World Tour - Dans sa série au 2eme tour, le Réunionnais sort un 10pts et tube en droite !

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

On le disait en présentant ici son récent entraînement au Wavegarden, Jérémy Florès est dans son jardin à Teahupoo. Auteur d'un 20/20 historique en 2011 dans un Teahupoo épique, le vainqueur 2010 du Pipe Masters a une nouvelle fois prouvé qu'il était parmi les tout meilleurs tuberiders au monde. Dans sa série du second tour contre le Californien Brett Simpson, le jeune Réunionnais de 25 ans a enfilé les tubes comme des perles. Face à une jolie houle longue de 1,50m/2m (avec cependant de l'attente), Florès a fait un choix de vagues parfait. Et une fois engagé dans la vague, ses trajectoires tubulaires ont été profondes et d'une maîtrise extraordinaire. Les juges ne s'y sont pas trompé. 9,10 pts, 10 pts, 9,33 pts.

Sur son 10 pts, Jérémy a totalement disparu backside au point qu'il y eut un petit doute sur sa sortie, mais il a jailli avec le spit, porté par le foamball. Avec un instinct de félin digne de Irons, il a tenu son rail et sa trajectoire en résistant merveilleusement au tourbillon dans lequel il était immergé.

Sur son 9,33 pts, il est parti cette fois en droite (!), comme à Backdoor avec un late take off audacieux. Comme il l'explique dans l'interview suivant sa série :“ Une fois dans le tube, j'avais la pression de devoir absolument en sortir, car une chute sur le reef à sec risquait d'être dangereuse.” Le timing fut parfait et Florès sortit du tube juste avant que la vague ne ferme.

Sur la même vague Brett Simpson reussit un joli tube backside en gauche, mais les juges gratifièrent plus fort la vague de Florès.

Au tour suivant, Jérémy s'est retrouvé contre Damien Hobgood. D'entrée de jeu, le Français a scoré 9,77 pts et 8,10 pts, ce qui le mit à l'abri pour le reste de la série avec un total de 17,87 contre 15,60 pour le Floridien.

Parions que Jérémy garde ce rythme jusqu'à la fin de la compétition. Au round 4, il va surfer contre Jordy Smith.

Revoir cette série du Round 2 Florès vs Simpson

Dommage par contre pour Michel Bourez, battu par Nathan Hedge, issu des trials. Celui-ci a scoré un 9pts sur un long tube après une longue prise de vitesse. Après cette vague de Hedge, il fallait 7,81 pts à Bourez pour gagner. Le Tahitien mit tout ce qu'il pouvait dans un solide tube technique, mais la moyenne des notes des juges est tombée à 7,53 pts. Pour 0,28 pt Bourez se voit trop vite éliminé de cette compet chez lui qu'il rêve tellement de gagner...

www.billabongpro.com

Partager sur :   
COMMENTAIRES (4)
jGDP - le 17/08/2013 à 03:00
très content pour flores , ça faisait longtemps et c'était si bon , encore bravo mon vieux !!!!!
Répondre
polk - le 17/08/2013 à 09:29
Qu'est ce que c'est que cette prose surfsession ?
Au fait, on dit un "spit" et non pas un "split". "Split" veut dire "séparer", par exemple: "they split the peak (ils partagent le peak, chacun part de son côté). "spit" à l'inverse veut dire "cracher", d'où l'utilisation du terme pour désigner le souffle !
Répondre
Raskar Kapak - le 17/08/2013 à 10:04
Wow, quelle série!! Bravo Jérémy!!! On y croit!!! Vivement qu'on continue à se régaler!! :-)
Répondre
jb - le 18/08/2013 à 11:35
le barrel de A.Walsh etait tellement plus jolie que celui de flores
Répondre
Articles relatifs
| 0 
14/08/2014 - World Tour
A 24h du lancement officiel de la waiting period, il est l'heure de faire un tour d'horizon du Billabong Pro T...
| 0 
11/08/2014 - World Tour
Tuamata Puhetini et Nathan Hedge ont obtenu les deux sésames pour participer au Billabong Tahiti Pro 2014.
| 0 
16/08/2013 - World Tour
L'épreuve WCT a démarré hier soir (heure française) à Teahupoo. Petite houle mais jolis tubes. Bilan du premie...
| 0 
27/08/2012 - World Tour
Les affaires ont repris du côté de Teahupoo après 8 jours de break, Jeremy Flores et Gabriel signant au passag...