Historique : Gabriel Medina Champion du Monde 2014 !

World Tour - Ça devait arriver un jour. Ça s'est produit la nuit dernière, pendant les quarts de finale du Pipe Masters. Récit d'une journée déjà historique.

Par Romain Ferrand - @romainferrand - samedi 20 décembre 2014 à 01h22
Partager sur :   

Il ne devait en rester qu'un. Et c'est finalement le Brésilien Gabriel Medina qui a remporté la nuit le titre de Champion du Monde ASP World Tour 2014 ! Un premier sacre - et probablement pas le dernier - pour le jeune surfeur de Maresias qui fêtera ses 21 ans après-demain. En parallèle, l'Australien Julian Wilson remporte le Billabong Pipe Masters 2014 au terme d'une finale contre... Gabriel Medina, ainsi que la Vans Triple Crown of Surfing. La nouvelle génération a enfin pris la main sur le World Tour.

Un moment historique

C'est un grand moment qu'ont vécu surfeurs et spectateurs présents sur la plage de Pipeline lorsqu'a ressenti le buzzer de la dernière série du round 5, marquant la défaite de Mick Fanning face à Alejo Muniz et, mathématiquement, le sacre mondial de Medina (Kelly Slater ayant déjà été écarté de la course au titre dès sa défaite au 3ème tour face à Alejo Muniz). Déjà à l'eau pour son quart de finale face à Filipe Toledo, Gabriel a exulté face à une plage largement acquise à sa cause et subitement recouverte de drapeaux auriverdes. Mick Fanning est alors allé retrouver le tout jeune Champion du Monde au line-up pour une accolade symboliquement forte, avant de le laisser rejoindre la plage.

Quinze minutes plus tard, après une ovation largement méritée et une rapide interview pour le webcast, Medina est retourné à l'eau et s'est tranquillement qualifié pour les demi-finales. La mission n'était pas complètement terminée...

Focus jusqu'au bout

Qualifié pour les demi-finales donc, Gabriel Medina semblait avoir mis de côté son tout récent titre mondial et fait abstraction du moment historique qui venait de se jouer, pour être à nouveau focalisé sur la compétition. Une détermination et une concentration bluffantes, qui prouve à ceux qui en doutaient encore que le Brésilien n'en est pas arrivé là par hasard.

©ASP/Cestari

Sa qualification pour les finales semble donc n'avoir été qu'une formalité, tant il était alors impossible de s'arrêter en si bon chemin. Il y a retrouvé Julian Wilson, 26 ans, un de ses plus grands rivaux sur le Tour (on se souvient des finales des deux épreuves européennes en 2012) pour un grand moment de sport. Survoltés, les deux ont offert un show à la hauteur de l'enjeu et de la symbolique de leur heat. Medina y signera le seul 10 de la compétition sur Backdoor, mais c'est finalement Julian Wilson qui l'emportera (de peu) : 19,63 pts (9,93 et 9,70) contre 19,20 pts (10 et 9,20) et décrochera donc le Pipe Masters 2014, sa seule victoire de la saison, mais aussi la Vans Triple Crown of Surfing : “gagner le Pipe Masters dans des bonnes vagues après avoir enchaîné 3 heats à la suite est quelque chose d'incroyable. Gagner cette épreuve qui porte le nom d'Andy (Irons, ndlr) fait de ce jour le plus important de ma vie. Je ne peux vraiment rien dire d'autre. Félicitations à Gabriel Medina pour son titre mondial.

Julian Wilson, deuxième surfeur le plus heureux de la journée à Pipe - ©ASP/Masurel

L'intéressé ne revient pas non plus des folles heurs qu'il vient de vivre. Non seulement il devient le premier Brésilien champion du Monde, mais aussi le premier à décrocher le titre à 20 ans depuis un certain Kelly Slater en 1992. “Le titre mondial était mon rêve et il est devenu réalité. Je suis sérieusement en état de choc. Je pense que le Brésil est en train de fêter ça. Je suis tellement reconnaissant pour tout ça, tant d'autres surfeurs ont essayé avant moi et je me sens très honoré d'être celui qui y est arrivé. Je ne sais pas pourquoi c'est tombé sur moi mais je suis vraiment très heureux, et très fier d'être Brésilien”, déclarait l'intéressé, trophée mondial dans les mains.

Gabriel Medina est en effet un héros national au Brésil depuis cette nuit. Déjà élevé au rang de star depuis quelques mois, c'est sur lui que la Nation a reporté ses espoirs après la débâcle de l'équipe de football à domicile lors de la dernière coupe du monde de football. Et ce n'est probablement que le début.

Rendez-vous loupé pour Kelly

Kelly avait sans doute imaginé autrement la journée d'hier. Toujours contender pour le titre mondial en arrivant sur la plage, il a vu ses espoirs s'envoler lorsque Medina a remporté sa série du round 3 (face à Dusty Payne) l'écartant mathématiquement de la course au titre. On imaginait dès lors le Floridien se venger en allant chercher une 8ème victoire de Pipe Masters. Mais c'était sans compter sur Alejo Muniz qui, fort d'un barrel sur Backdoor noté 9,50 pts dans les dernières secondes de leur rencontre au round 3, l'a ainsi prématurément éliminé de la compétition sur le Tour.

Et John John alors ?

John John Florence a fait très forte impression dès les premières minutes de cette journée lors de sa série du round 3 face à Adam Melling (voir vidéo ci-dessous), puis fera tomber Michel Bourez au 4ème tour. Mais celui qui faisait clairement office de favori sur ce spot qu'il connait par coeur se fera finalement barrer la route en quarts de finale par Josh Kerr. Mais l'Hawaïen s'en fiche : il n'a plus grand chose à prouver à Pipeline, et sait que son heure viendra.

Prochaine étape

La prochaine étape est tout d'abord un break de quelques semaines pour l'ensemble des pensionnaires du World Tour. La saison 2015 de la World Surf League (nouveau nom de l'ASP l'an prochain) débutera à Snapper Rocks (Gold Coast, Australie) à partir du 28 février avec le Quiksilver Pro Gold Coast. Kelly Slater sera-t-il au rendez-vous ?

Plus d'infos sur aspworldtour.com.

Highlights vidéo du dernier jour du Billabong Pipe Masters :



Résultats du Billabong Pipe Masters

Finales :

1er - Julian Wilson (AUS) 19.63

2ème - Gabriel Medina (BRA) 19.20

Demi-finales :

1 : Gabriel Medina (BRA) 13.60 def. Josh Kerr (AUS) 9.43

2 : Julian Wilson (AUS) 13.16 def. Adrian Buchan (AUS) 3.17

Quarts de finale :

1 : Gabriel Medina (BRA) 4.30 def. Filipe Toledo (BRA) 3.27

2 : Josh Kerr (AUS) 6.00 def. John John Florence (HAW) 4.04

3 : Adrian Buchan (AUS) 12.17 def. Alejo Muniz (BRA) 3.77

4 : Julian Wilson (AUS) 17.83 def. Kai Otton (AUS) 2.77

Round 5 :

1 : Filipe Toledo (BRA)14.66 def. Owen Wright (AUS) 3.84

2 : Josh Kerr (AUS) 14.00 def. Michel Bourez (PYF) 10.84

3 : Alejo Muniz (BRA) 6.53 def. Mick Fanning (AUS) 2.84 (= Medina Champion du Monde !)

4 : Julian Wilson (AUS) 17.46 def. Sebastien Zietz (HAW) 10.34

Round 4 :

1 : John John Florence (HAW) 6.74, Michel Bourez (PYF) 6.40, Owen Wright (AUS) 5.93

2 : Gabriel Medina (BRA) 15.67, Filipe Toledo (BRA) 15.23, Josh Kerr (AUS) 4.97

3 : Adrian Buchan (AUS) 6.86, Mick Fanning (AUS) 6.47, Julian Wilson (AUS) 6.43

4 : Kai Otton (AUS) 7.06, Sebastien Zietz (HAW) 4.54, Alejo Muniz (BRA) 1.27

Round 3 :

1 : John John Florence (HAW) 16.33 def. Adam Melling (AUS) 12.16

2 : Owen Wright (AUS) 12.20 def. Fredrick Patacchia (HAW) 11.17

3 : Michel Bourez (PYF) 9.67 def. Matt Wilkinson (AUS) 7.00

4 : Josh Kerr (AUS) 10.50 def. Jadson Andre (BRA) 7.87

5 : Filipe Toledo (BRA) 12.17 def. Miguel Pupo (BRA) 5.17

6 : Gabriel Medina (BRA) 17.66 def. Dusty Payne (HAW) 11.84

7 : Julian Wilson (AUS) 9.40 def. Kolohe Andino (HAW) 1.40

8 : Adrian Buchan (AUS) 11.53 def. Bede Durbidge (AUS) 1.33

9 : Mick Fanning (AUS) 10.84 def. Jeremy Flores (FRA) 7.67

10 : Sebastien Zietz (HAW) 8.93 def. Joel Parkinson (AUS) 6.76

11 : Kai Otton (AUS)10.67 def. Nat Young (USA) 9.44

12 : Alejo Muniz (BRA) 15.50 def. Kelly Slater (USA) 13.10

Résultats de Gabriel Medina sur la saison 2014 :

Quiksilver Pro Gold Coast: vainqueur

Drug Aware Margaret River Pro: 5ème

Rip Curl Pro Bells Beach: 9ème

Billabong Rio Pro: 13ème

Fiji Pro: vainqueur

J Bay Open: 5ème

Billabong Pro Teahupo'o: vainqueur

Hurley Pro at Trestles: 5ème

Quiksilver Pro France: 5ème

Moche Rip Curl Pro Portugal : 13ème

Billabong Pipe Masters : 2ème

Partager sur :   
COMMENTAIRES (1)
clo33 - le 21/12/2014 à 18:20
Trop content!L'année prochaine risque d'être vraiment intéressante avec un vrai renouveau sur le tour.
Répondre
Articles relatifs
2926  | 4 
19/11 - World Tour
C'est désormais officiel. CHAMPAGNE !
| 0 
17/11 - World Tour
ENFIN. Le Landais a engrangé assez de points pour espérer rejoindre l'élite la saison prochaine.
2196  | 0 
17/11 - World Tour
Un diaporama pour revivre la longue route qui a conduit l'Hawaïen vers son premier titre mondial.
196  | 0 
16/11 - World Tour
Quelles changements pour la saison prochaine ? on fait le point.