J-Bay : les solutions anti-requins de la WSL pour protéger les surfeurs

World Tour - Gros moyens déployés pour l'épreuve la plus attendue de la saison.

Par Romain Ferrand - @romainferrand - vendredi 24 juin 2016 à 14h05
Partager sur :   

L'attaque de Mick Fanning en pleine finale du J-Bay Open l'an dernier est dans toutes les têtes (surtout dans celle de l'Australien). A moins de deux semaines du retour du contingent du World Tour sur la célèbre droite africaine, la WSL a dévoilé le dispositif mis en place pour éviter un nouvel incident.

C'est en marge du Quik Pro France 2015 que surfeurs  - dont Mick Fanning et Julian Wilson - et cadres de la WSL avaient décidé de maintenir l'épreuve de J-Bay au calendrier 2016 (seuls Gabriel Medina et Jadson Andre avaient voté contre).

La WSL compte réduire au maximum les risques d'attaque avec la mise en place d'un dispositif tout droit venu d'Australie de l'Ouest : la Clever Buoy (= bouée intelligente) développée par la société Shark Mitigation Systems (SMS). Cette bouée positionnée derrière le line-up scanne l'océan et envoie des signaux à un récepteur situé sur la terre ferme. D'après la compagnie SMS, chaque poisson a sa propre empreinte selon la façon dont il nage, ceci étant surtout vrai pour les requins. Si la bouée reconnait le mouvement d'un requin dans son champ, elle envoie aussitôt une alerte.

[caption id="" align="alignnone" width="100%"]


Voici la Clever Buoy, la nouvelle meilleure amie des surfeurs du Tour.[/caption]

La bouée a d'abord été testée sur la plage de Bondi Beach, à Sydney, où les résultats ont été concluants : “la bouée a repéré et signalé de nombreux requins, la plupart d'entre eux ont pu être confirmés par identification visuelle par les lifeguards" raconte le PDG de la société, Craig Anderson (un homonyme, rien de plus...). Une société de laquelle s'est d'ailleurs rapproché un certain Taj Burrow, alors qu'une recrudescence d'attaques frappe l'Australie depuis quelques mois : “c'est dur de marcher dans la rue sans entendre de gens parler de requins”, a déclaré le récent retraité au journal The West Australian. “A juste titre. Il y a eu beaucoup de requins aperçus et beaucoup d'attaques et c'est une des raisons pour lesquelles je m'investis auprès de cette société de mitigation (= atténuation, ndlr) de requins. Je pense que ce sera une manière plus humaine (en comparaison avec les drumlines ou les filets, ndlr) de minimiser les risques”.

La WSL ne précise pas combien de Clever Buoys seront déployés sur le line-up très etendu de Jeffrey's Bay. Ni si le dispositif comptera également la présence de jet-skis équipés de sonars, comme ce fut le cas à Margaret River où un requin avait créé la panique à la veille du début de la compétition...

Les surfeurs pourraient également être équipés d'un leash doté d'un Shark Banz capable de perturber le champ magnétique des requins et ainsi les tenir à distance (on vous en avait parlé en exclu ici).

Une chose est sûre : jamais un line-up n'aura été autant sécurisé que celui de J-Bay.

Plus d'infos : cleverbuoy.com.au

En vidéo : l'attaque au ralenti de Mick Fanning l'an dernier :



Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
2926  | 4 
19/11 - World Tour
C'est désormais officiel. CHAMPAGNE !
| 0 
17/11 - World Tour
ENFIN. Le Landais a engrangé assez de points pour espérer rejoindre l'élite la saison prochaine.
2196  | 0 
17/11 - World Tour
Un diaporama pour revivre la longue route qui a conduit l'Hawaïen vers son premier titre mondial.
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier // 1
| 0 
La Surf French Tech
Extrait du dossier du mag de septembre, sur ces entrepreneurs français du web, version surf.
Dossier // 2
| 0 
partir pour rester
Extrait du dossier du mois, sur ces Français qui ont choisi de vivre à l'étranger, avant tout guidés par leur envie de s...