Jeffreys Bay : le point avant les finales

World Tour - Lay-Day aujourd'hui sur le J-Bay Open, l'occasion pour faire le point avant les phases finales :

Par Robin Guyonnet - @surfsessionmag - dimanche 10 juillet 2016 à 12h14
Partager sur :   

Pas de doute, on ne va pas s'ennuyer pendant ces phases finales du J-Bay Open 2016, puisque les surfeurs les plus en forme de l'épreuve se sont tous donné rendez-vous en quart de finale. On s'attend à de vrais duels de gladiateurs et à du très beau spectacle. Revenons sur les moments forts du début de cette épreuve sud-africaine :

Des surfeurs au-dessus du lot

La droite vert émeraude africaine est exigeante, mais certains surfeurs semblaient parfaitement en phase avec elle lors de cette édition 2016. Tous les surfeurs présents en quart de finale ont été impériaux et ont enchaîné des totaux supérieurs à 15 points : JJF, Jordy Smith, Kelly Slater, Josh Kerr, Julian Wilson, Gabriel Medina, Mick Fanning et Felipe Toledo. Kerr réalisera quoi qu'il advienne une très bonne opération avec cette étape, qui sera son meilleur résultat cette saison (il est actuellement 27ème au classement). Retour en force également pour Julian Wilson, qui après s'être fait sortir prématurément des deux dernières compétitions du Tour affiche un surf explosif à J-Bay. N'oublions pas qu'il était l'adversaire de Mick Fanning en finale, lors de l'incident de l'année dernière (il avait d'ailleurs démontré tout son courage en ramant de toutes ses forces pour aider son pote). A noter également la présence de Gabriel Medina qui est le seul et unique goofy footer encore en lice.

Des surfeurs malchanceux

Deux autres surfeurs méritaient de faire partie de ces phases finales : Wiggolly Dantas, le jeune brésilien qui aura martelé la vague de Supertubes avec ses turns backsides puissants et toujours en rythme. On regrettera surtout l'élimination de Michel Bourez qui aura plus d'une fois cassé en deux les longs murs d'eau de la droite avec ses carves de spartiate. Les très belles conditions que délivrait le spot semblaient lui permettre de pouvoir libérer toute sa puissance. On aurait sans doute préféré (par chauvinisme peut être ?) qu'il prenne la place de Kelly Slater dans le dernier carré. En effet lors du Round 4 les juges ont été plutôt généreux avec le premier 9 points de Kelly qui venait récompenser une série de floaters et un tube sans grosse prise de risque. Ils paraissaient davantage juger la taille de la vague à la manière dont elle était véritablement exploitée. Bourez dut alors passer par le Round 5 qu'il perdit face à Josh Kerr dans un heat serré (15,30 à 14,93) ... dommage.

Matt Wilkinson, le numéro 1 mondial chute

Alejo Muniz s'est offert le scalp du numéro 1 mondial lors du Round 3, dans les dernières secondes de la série. Sans doute une petite erreur tactique pour Matt Wilkinson qui menait encore le heat à moins d'une minute de la fin. Il décidera de partir sur la première vague de la série et glissera en voulant pousser un peu trop son second turn. Si avec 8000 points d'avance sur le second mondial Wilko reste dans une position confortable, il ne fait aucun doute que ses deux poursuivants directs, Gabriel Medina et John John Florence, vont tout mettre en oeuvre pour essayer de lui voler le lycra doré.

La cheville de Mick Fanning va mieux

Mick avait à coeur de revenir conjurer le sort à Jeffreys bay, or on nous annonçait peu avant le début de l'épreuve que l'Australien s'était blessé à la cheville en freesurf. Si beaucoup craignaient qu'il ne soit pas remis à temps, celui-ci aura vite levé les inquiétudes en multipliant les gros scores. Nul doute que la WSL se réjouirait de cette success story si Fanning était amené à remporter l'épreuve.

 

Jordy Smith régale ses fans

Jordy Smith surfe à la maison, il connaît parfaitement la vague et cela se voit. Ce n'est pas pour rien qu'il a remporté ici le premier CT de sa carrière et qu'il est déjà double vainqueur de l'épreuve. Lors de l'édition 2015 Jordy était blessé et on avait pu sentir sa frustration de ne pas pouvoir surfer chez lui à son véritable niveau. Cette année, il est véritablement en feu, proposant une variété incroyable de manoeuvres sur chaque section que lui offre la vague. Nul doute que ses fans vont essayer de porter l'enfant du pays jusqu'à la victoire par leurs encouragements. Pourtant, un certain John John Florence se dresse sur sa route lors d'un quart de finale qui, on l'espère, tiendra toutes ses promesses.

Par Alexandre Cassagnes.

[Mise à jour] : La première série des quarts a été lancée ce matin, opposant JJF à Jordy. C'est l'Hawaïen qui s'est imposé face au Sud-Af dans un heat serré mais vraiment pas exceptionnel [10.70pts-10.50pts], surtout quand on sait de quoi les deux sont capables sur la droite de Cape St Francis.

Prochain call demain lundi à 7h30 donc, avec on l'espère le lancement des phases finales.

Les HIGHLIGHTS :



Résultats du Round 4 :

Heat 1:John John Florence (HAW) 17.43, Jordy Smith (ZAF) 15.43, Josh Kerr (AUS) 11.77

Heat 2: Kelly Slater (USA) 18.07, Michel Bourez (PYF), 17.67 Alejo Meniz (BRA) 10.50

Heat 3: Julian Wilson (AUS) 15.43, Gabriel Medina (BRA) 13.83, Filipe Toledo (BRA) 13.77

Heat 4: Mick Fanning (AUS) 17.00, Wiggolly Dantas (BRA) 16.93, Adriano de Souza (BRA) 15.27

Résultats du Round 5 :

Heat 1: Jordy Smith (ZAF) 17.73 def. Alejo Muniz (BRA) 10.00

Heat 2: Josh Kerr (AUS) 15.30 def. Michel Bourez (PYF) 14.93

Heat 3: Gabriel Medina (BRA) 15.03 def. Adriano de Souza (BRA) 12.40

Heat 4: Filipe Toledo (BRA) 12.50 def. Wiggolly Dantas (BRA) 10.27

Quarts de finale :

QF 1: John John Florence (HAW) 10.70 vs. Jordy Smith (ZAF) 10.50

QF 2: Kelly Slater (USA) vs. Josh Kerr (AUS) > à venir

QF 3: Julian Wilson (AUS) vs. Gabriel Medina (BRA) > à venir

QF 4: Mick Fanning (AUS) vs. Filipe Toledo (BRA) > à venir

Partager sur :   
COMMENTAIRES (2)
rd - le 12/07/2016 à 16:29
yes très bon report ca fait plaisir. En plus du 9 de Kelly franchement surnoté car la vague a été surfée sans verticalité, on pourrait remettre en cause la decision de lancer le 1er quart dans des mioses. On pourrait aussi souhaiter que le flamboyant Dantas voit ses scores s' elever un peu plus au regard de la verticalité de son surf et des sprays exceptionnels projetés par le brésilien qui colle à fond aux critères actuels de la wsl.
Répondre
Fab - le 12/07/2016 à 18:22
Je confirme, très bon report. Je suis d accord avec toi rd, les 3 volés de la compétition sont : bourez, dantas et jordy. Jordy aurait du gagner il surf la vague comme personne. Dantas est clairement sous-noté et Kelly les juges son de son côté maintenant car ils flippent qu' il prenne sa retraite et que la wsl face moins d audience
Répondre
Articles relatifs
| 2 
16/07/2011 - World Tour
Qualification de Flores et Parko dans des vagues d'un bon mètre en Afrique du sud, tandis que les Fidji, touch...
| 5 
07/07/2010 - World Tour
Il remplace au pied levé Kai Otton, blessé et out pour le contest. Le malheur des uns...
| 0 
06/11 - World Tour
Quel accueil pour le jeune champion ! De retour sur le North Shore, JJF a été accueilli en héros.
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier // 1
| 0 
La Surf French Tech
Extrait du dossier du mag de septembre, sur ces entrepreneurs français du web, version surf.
Dossier // 2
| 0 
partir pour rester
Extrait du dossier du mois, sur ces Français qui ont choisi de vivre à l'étranger, avant tout guidés par leur envie de s...