Jeremy Flores : le Comité de Discipline de l'ASP a tranché

World Tour - Amende et suspension pour le français qui s'était emporté suite à sa défaite prématurée à Jeffrey's Bay

Par Surf Session - @surfsessionmag - vendredi 18 juillet 2014 à 16h49
Partager sur :   

Jérémy Flores vient d'être suspendu jusqu'au 27 Août 2014 et condamné à payer une amende de 6.000$ suite à sa réaction envers les juges la semaine dernière quant à son élimination précoce lors du second tour du J-Bay Open, en Afrique du Sud.

Jérémy, pourtant récemment auteur d'un bon parcours sur le Prime de Ballito (9ème) voit donc ses espoirs de qualification via le WCT s'amoindrir un peu plus (il était déjà 28ème avant Jeffrey's Bay) en se voyant interdit l'accès à l'une de ses épreuves préférées : le Billabong Pro Teahupoo à Tahiti.

Coup dur donc pour le Pipeline Master 2010, mais rien n'est joué car il sera de retour pour les quatre dernières étapes WCT de Trestles, Hossegor, Peniche et Pipeline, mais aussi cinq épreuves du circuit Prime (Açores, Cascais, São Paulo, Haleiwa, Sunset), ce qui laisse encore une grande marge de manoeuvre pour rester dans l'élite.

Une mise au vert forcée que Jérémy a opinée, ayant reconnu ses torts et accepté sa sanction, s'étant également excusé à la fois en personne et par écrit aux officiels de l'ASP impliqués.

Partager sur :   
COMMENTAIRES (5)
Charles bronson - le 18/07/2014 à 16:24
Déçu mais pas surpris, on connaît les coups de sang du frenchi.
C'est mauvais résultat depuis le début du world tour ne sont pas là pour le rendre zen.
Alors cher florès tu as la chance d'évoluer dans l'élite et de vivre le rêve de bon nombre surfeurs compétiteurs relève toi et déchire tout pour y rester et être encore plus au top la saison prochaine.

Un ouvrier des autoroutes qui t'admire.
Répondre
fil - le 19/07/2014 à 08:27
L'arbitraire de l'asp représenté par ses juges en compétition ou par ses décisions disciplinaires montre à quel point elle n'a rien à envier à une république bananière
Répondre
kiwadusurfschool - le 20/07/2014 à 15:19
Il me semble normale qu'il y est une sanction...
Répondre
herbert léonard - le 20/07/2014 à 19:40
Une sévérité inédite... C'est vrai qu'il est très très dangereux et violent (mdr : les hawaiiens ?) l'affreux et arrogant "frenchman"... Jeter un œil au french/Florès bashing sur quelque sites anglo-saxons donnent une idée des stéréotypes et de l'étroitese d'esprit du "surfworld" blond qui cause en angliche. Un bon paquet d'insultes faisant référence à la qualité supposée de gays des français... Donc une part non négligeable des fans du système ASP homophobe et xénophobe ?

Bref Jérémy aurait dû se taire comme un golfeur bien élevé quand il sa fait srtir pour la énième fois au r2 pour 0.01 pt.

Par contre quand un célébrissime "coolie kid" se soustrait à un contrôle antidopage, l'asp ne trouve rien à y redire ?

C'est Richie Porta qu'il fau et mettre à l'amende !drait suspendre
Répondre
rai - le 21/07/2014 à 09:42
L'amende pouvait suffire... Mais c'est certain que ses coups de gueule ne vont pas l'aider à réparer ces injustices subjectives... Ceci dit, l'ASP mériterait que le projet de Slater (ou d'autres) prenne pied, se développe, attire les sponsors et les remette à leur place...
Répondre
Articles relatifs
61  | 2 
06/11 - World Tour
Après deux saisons sur le QS, la Française est parvenue à arracher la qualification et retrouvera l'élite l'an...
| 0 
05/11 - World Tour
Il y a 5 ans, l'ASP décernait son 11ème titre à un Kelly Slater au sommet de son art, avant de le lui retirer ...
| 0 
27/07 - World Tour
Rétrospective de ces surfeurs ayant décidé de quitter le meilleur job de la planète.
| 0 
02/04 - World Tour
A l'issue d'une finale haletante dans un Bells parfait, Conlogue sonne sa première cloche et prend au passage ...