John John Florence nouveau leader du classement provisoire

World Tour - Fort de l'élimination de Matt Wilkinson au troisième tour, Florence avait hier soir l'occasion de lui rafler le lycra jaune. Il ne l'a pas laissé passer.

Par Romain Ferrand - @romainferrand - mercredi 24 août 2016 à 13h21
Partager sur :   

John John abordera le contest de Trestles en étant numéro un mondial. Une première dans sa carrière, rendue possible grâce à sa très belle performance sur le Billabong Pro Tahiti couplée à sa régularité depuis le début de la saison : une victoire à Rio et une deuxième place à J-Bay notamment.

Deuxième avant Tahiti, John John Florence abordait l'épreuve avec confiance et concentration. Et comme s'il avait besoin de prouver au monde qui est le patron, il y inscrit le meilleur score du premier tour avec un total de 18,40 pts.

Sans toujours briller lors des tours suivants (il finit troisième de sa série du quatrième round avec un total de… 2,96, le plus faible de toute la compétition) il se qualifie pour les quarts de la compétition face à Julian Wilson.

Tapis rouge vers le sacre

Au terme d'une série intense, John John se qualifie pour les demi-finales, volant mathématiquement la première place du classement à Matt Wilkinson, leader incontesté de la première partie de la saison.

L'Hawaïen affronte Medina en demis. Les enjeux sont importants. Si Medina bat Florence et remporte le contest, il deviendra à son tour le nouveau leader alors que Florence n'a qu'à se qualifier pour la finale pour repartir de Tahiti en jaune.

A l'issue d'une série ahurissante, c'est finalement John John qui s'impose - 19,66 à 19,23 - et ce malgré une note parfaite du Brésilien.

En finale, John John affronte Kelly Slater. Sur un nuage, et fort de sa série parfaite au cinquième tour (il la remporte sur le score de 20/20), le King bat Florence et rentre un peu plus dans la légende. Après sa belle performance, John John avouera tout sourire : « Je suis extrêmement content d'être le leader actuel, mais ce n'est qu'un maillot jaune. Ce qui compte, c'est la fin de l'année et beaucoup de choses peuvent encore arriver d'ici là. Je vais l'aborder pas à pas ».

Une situation somme toute logique pour celui que beaucoup considèrent comme le meilleur surfeur de sa génération. Avec des étapes comme Trestles, Hossegor, le Portugal et surtout Hawaï, John John a une vraie carte à jouer dans les mois qui viennent. Reste à voir s'il saura les saisir.

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
2926  | 4 
19/11 - World Tour
C'est désormais officiel. CHAMPAGNE !
| 0 
17/11 - World Tour
ENFIN. Le Landais a engrangé assez de points pour espérer rejoindre l'élite la saison prochaine.
2196  | 0 
17/11 - World Tour
Un diaporama pour revivre la longue route qui a conduit l'Hawaïen vers son premier titre mondial.
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier // 1
| 0 
La Surf French Tech
Extrait du dossier du mag de septembre, sur ces entrepreneurs français du web, version surf.
Dossier // 2
| 0 
partir pour rester
Extrait du dossier du mois, sur ces Français qui ont choisi de vivre à l'étranger, avant tout guidés par leur envie de s...