Kelly : "Gabriel est le mec le plus dangereux sur le World Tour"

World Tour - Sur son compte Instagram, Kelly Slater encense le jeune Brésilien,victime d'un Medina-Bashing plutôt violent depuis sa victoire à Teahupoo.

Par Romain Ferrand - @romainferrand - jeudi 28 août 2014 à 10h39
Partager sur :   

La victoire de Gabriel Medina en début de semaine à Teahupoo a été ternie par un flot de commentaires - certains d'une violence rare - sur Internet, remettant en question la légitimité de sa place de leader sur le Tour.

Un Medina-bashing en régle auquel le jeune surfeur de Maresias est malheureusement habitué, et espérons-le, vacciné. Et c'est Kelly Slater qui a remis les pendules à l'heure hier soir sur son compte Instagram - sa tribune, suivie par 830 000 followers dans laquelle il livre régulièrement le fond de ses pensées :

Légende de la photo postée par Kelly :

“Sur la scène lors de la cérémonie de la remise des prix. Mes félicitations vont en premier lieu à Gabriel Medina pour sa performance cette semaine. Ce type fait parler plus que n'importe qui, et ce pour une simple raison. C'est l'homme le plus dangereux sur le World Tour. Pourquoi ? Rien que cette année, il a gagné à Snapper, une vague dominée par des regulars depuis 10 ans. Il a gagné à Fidji, une des plus belles vagues du Tour. Et aujourd'hui il remporte le #BillabongProTahiti dans des vagues énormes, une compétition où il n'était même pas perçu comme une menace éventuelle pour la plupart des gens. Et c'est exactement la raison pour laquelle Medina est devenu si dangereux. Il peut gagner - et il gagne - dans des vagues/conditions dans lesquelles il n'a pas encore beaucoup d'expérience et les gens ne savent pas quoi attendre de lui. Il est plus déterminé et plus affamé pour la victoire que n'importe quel autre surfeur. Il est complet, combinant airs, sens du tube et carving. Il peut shooter des parts vidéo entières sur une seule session (vrai). Il a passé tous les tests. Même si je vais faire tout ce qui est en mon pouvoir pour stopper ce gars cette année, je suis un grand fan de son surf et c'est vraiment une bonne personne. Les plus gros obstacles auxquels il devra faire face tout au long de sa carrière sont de rester motivé sur le long-terme et de composer avec les fans brésiliens fanatiques (#EssaimBrésilien) et porter les espoirs de tout un pays sur ses épaules. Je suis sûr qu'il acceptera et relèvera le défi, comme tous ceux qui se sont déjà trouvés sur sa route. Bravo pour ta victoire à #Teahupoo, et attendez-vous à une énorme carrière à venir. #CeTypeDéchire #SesFansVeulentMeTuer #TeahupooDiary2014”

Douze heures après sa mise en ligne, la publication de Kelly Slater comptait 60 000 “j'aime” et, plus surprenant encore, quelques 2500 commentaires, dont la grande majorité saluent la noblesse et le fair-play du Floridien... et aussi le talent indéniable de Gabriel Medina.

Les détracteurs du Brésilien commencent à être sérieusement à court d'arguments...

 

Partager sur :   
COMMENTAIRES (2)
ilo - le 28/08/2014 à 13:56
ah bon..y'a des tdb pour contester le talent du gamin?! je ne vais pas répéter tout ce qu'a déjà dit KS mais faut vraiment être un nazi anglo-saxon pour en arriver là
Répondre
zedzed - le 31/08/2014 à 17:24
Shane Dorian est également monté au créneau pour défendre le prodige brésilien... En revanche, ras-le-bol de Wasilewski et de ses commentaires négatifs dès qu'il ne s'agit pas d'un anglo-saxon et de Medina en particulier. a l'écouter, au début de contest Medina avait tout à prouver dans les vagues tubulaires... Une telle mauvaise foi n'est pas admissible et l'ASP devrait faire quelque chose pour évoluer vers autre chose qu'un club d'anglo-saxons accueillant quelques "métèques" pour la forme, en guise de faire valoir. Vous allez voir ce que le "métèque" Medina va faire de l'hégémonie us et oz : du pâté.
Répondre
Articles relatifs
2926  | 4 
19/11 - World Tour
C'est désormais officiel. CHAMPAGNE !
| 0 
17/11 - World Tour
ENFIN. Le Landais a engrangé assez de points pour espérer rejoindre l'élite la saison prochaine.
2196  | 0 
17/11 - World Tour
Un diaporama pour revivre la longue route qui a conduit l'Hawaïen vers son premier titre mondial.
196  | 0 
16/11 - World Tour
Quelles changements pour la saison prochaine ? on fait le point.