La vague du jour pour Wilkinson

World Tour - Premier tour du Rip Curl Pro au Portugal, l'Australien sort le plus beau tube. Slater, Fanning passent aux repêchages. Bilan du rd 1.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Petits tubes et... grosses surprises ont rythmé le premier jour du Rip Curl Pro Portugal, ce mercredi 9 octobre, sur le spot de Supertubos (1-1,5 m), à Peniche, où les douze séries du 1er tour non-éliminatoire ont pu aller à leur terme. Les deux principaux prétendants au titre mondial seraient-ils gagnés par la fébrilité ? Toujours est-il que Mick Fanning (Aus) et Kelly Slater (USA) ont flanché d'entrée de cette avant-dernière manche du World Tour 2013 et devront passer par le 2e tour de repêchage. Même sanction pour les Français Jérémy Florès et Michel Bourez.

Fièrement vêtu de sa déjà fameuse combi de "Wilko o pescador", Matt Wilkinson (Aus) a réussi l'une de ses plus grosses prises de l'année. Et de quelle manière ! Exécuté dans le money time, son double barrel frontside a définitivement assis la victoire du fantasque Australien aux dépens du remplaçant local Francisco Alves (7,56) et surtout du... leader aussie du World Tour, Mick Fanning (12,60). Récompensé d'un 9,77 (top note du jour), Wilkinson a profité des quelques belles gauches tubulaires pour signer le total le plus élevé de ce 1er tour (17,37). Un véritable "Wilko show" comme on aime, trop peu vu, malheureusement, depuis le début de la saison. Quant à Mick Fanning et Francisco Alves, ils s'affronteront, de nouveau, au 2e tour de repêchage



Jacob Willcox n'était pas encore né que Kelly Slater collectionnait déjà les titres mondiaux (quatre de ses onze). À 16 ans et pour sa seconde apparition sur le Dream Tour – après le Rip Curl Pro Bells Beach au début de la saison –, l'ado de Margaret River (13,07) a fait sensation à Supertubos en dominant le King (9,60), de vingt-cinq ans son aîné !

"C'est ma deuxième compétition sur le World Tour, je savais que je devais rester calme et ne pas me précipiter", lâchait Willcox. "Je suis ravi d'avoir l'opportunité de surfer face à des gars d'un tel calibre. Mon 8,00 ? Kelly avait la priorité, mais j'étais un peu plus près de la plage. J'ai pris cette gauche qui m'a permis de scorer rapidement." Pour Slater, la suite du contest passe par un 2e tour de repêchage à ne surtout pas perdre face au Portugais Frederico Morais.

À l'aise dans les tubes du beach-breack portugais, Joel Parkinson (Aus, 11,50), Taj Burrow (Aus, 13,00) et Jordy Smith (AFS, 11,43) ont validé sans trembler leur aller direct pour le 3e tour. Sans qu'aucun de leurs adversaires ne dépasse la moyenne...

Comme à Tahiti fin août, les deux Français du Dream Tour devront se coltiner un 2e tour de repêchage. Le premier en action dans un heat pauvre en vagues face à Sebastian Zietz (Haw) et Kieren Perrow (Aus), Michel Bourez a posté un 8,67 sur son tout premier tube gauche auquel l'Hawaiien Zietz a immédiatement répondu (8,77). Et puis ? Plus rien au presque jusque dans les cinq dernières minutes où le "Spartan" et "Seabass" ont enchaîné les tentatives, à l'avantage, au final, du second pour... 0,60 point (12,77-12,07) tandis que Perrow finissait combo (3,73). En repêchage, Bourez devra se méfier de la wild card Dillon Perillo (USA).

Modestement payé pour ses tubes backside, Florès s'est classé troisième et dernier de son heat (avec 7,16), dominé par Josh Kerr (Aus, 12,37) devant Alejo Muniz (Bré, 12,10).

Malgré quelques tubes backsides, Florès doit affronter Damien Hobgood en repêchage ASP Kristin

Protagonistes de la finale du Rip Curl Pro Portugal 2012, livrée ensuite à une polémique monstre, Julian Wilson (Aus) et Gabriel Medina (Bré) ont, de nouveau, connu des fortunes diverses pour leur entrée dans cette édition 2013. À l'eau dès la première série de la journée, Wilson tenant du titre n'a fait qu'une bouchée (avec 11,34) de l'Hawaiien Fred Patacchia (4,63) et du remplaçant aussie Yadin Nicol (4,20
), tous les deux hors-rythme.

Inconsolable à l'issue de la finale de la saison dernière, Gabriel Medina (Bré) devra d'abord franchir l'obstacle du repêchage avant de rêver à un nouveau parcours au long cours à Peniche. Finaliste à Seignosse vendredi dernier, le Brésilien a fait les frais, ce mercredi, du surfeur en méga forme de cette seconde partie de saison, l'Australien Kai Otton, victorieux de la série avec 11,40, Medina plafonnant pour sa part à un (très) maigre 5,63.

Sur la lancée de son excellent Quiksilver Pro France, où il a atteint les demi-finales en éliminant au passage Kelly Slater en quarts, Filipe Toledo (Bré) s'est adjugé – tube à l'appui – une série serrée contre Damo Hobgood (10,50) et son compatriote Adriano de Souza (9,83), tout de même demi-finaliste à Peniche l'an passé.

Dans les deux dernières séries du 1er tour (et du jour), John John Florence (Haw, 13,66) et Nat Young (USA, 8,77) ont dû s'employer, respectivement face à Miguel Pupo (Bré) et Adam Melling (Aus), pour s'imposer et passer direct  au rendez-vous du 3e tour.

Jeudi, le call est fixé à 7h45 (heure locale, soit 8h45, heure de Paris). Les conditions sont annoncées en baisse (0,5-0,8 m).

Par Vincent Martin. Retrouvez son blog Planète surf

zp8497586rq

Partager sur :   
COMMENTAIRES (3)
brittanischer surfer - le 10/10/2013 à 13:07
Wilson vainqueur et Medina inconsolable, c'était au Quick pro France.
Répondre
Gibus - le 11/10/2013 à 09:25
Medina remporte le Quik Pro France 2011 devant Wilson,
Wilson remporte le Rip Curl Pro Portugal 2012 devant Medina.
Répondre
brittanischer surfer - le 11/10/2013 à 15:45
My bad!
Répondre
Articles relatifs
44  | 0 
13/04 - World Tour
Tout comme Matt Wilkinson et Owen Wright.
144  | 0 
13/03 - World Tour
Tout comme le Français Joan Duru.
| 1 
03/04/2016 - World Tour
En feu ce début de saison et après avoir gagné à Snapper, Wilko triomphe à Bells et prend le large au classeme...
| 0 
16/03/2016 - World Tour
Les deux surfeurs australiens s'imposent sur la Gold Coast, première étape de la saison sur le CT. Johanne Def...