Le Hurley Pro Trestles 2016, épreuve cruciale

World Tour - La waiting-period du contest californien a débuté hier. Ce qu'il faut savoir pour aborder l'event bien préparé.

Par Surf Session - @surfsessionmag - jeudi 8 septembre 2016 à 16h13
Partager sur :   

La course au titre se poursuit à Trestles. Après sa victoire à Rio et sa deuxième place à Teahupoo, John John Florence est toujours en tête du classement provisoire. D'autant que sur cette épreuve, le jeune Hawaïen devrait a de quoi brille de nouveau. Alors que la waiting period s'étend du 7 au 18 septembre, voici tout ce que vous devez savoir sur ce Hurley Pro Trestles 2016.

LES FORCES EN PRÉSENCE

On vous l'a dit, John John Florence sera le surfeur à surveiller sur cette compétition. En forme depuis le début de saison, l'Hawaïen risque de ne rien lâcher. A voir malgré tout s'il supportera la pression du lycra jaune.

Vainqueur l'an passé, Mick Fanning sera également présent sur cette épreuve. Ayant volontairement loupé Teahupoo dans le cadre de son année sabbatique, l'Australien vainqueur à J-Bay arrive lui aussi sans pression. Avec dans le viseur une double victoire sur le spot californien ?

Kelly Slater détient le record de victoires à Trestles. Le Floridien connaît ce spot comme sa poche et risque d'être redoutable, d'autant plus qu'il arrive gonflé à bloc après sa victoire (et son 20/20) à Tahiti. L'intéressé a fait savoir sur son compte Instagram qu'une deuxième victoire d'affilé ne serait pas refus. De quoi mettre la pression à ses adversaires...

Gabriel Medina, Matt WilkinsonJulian Wilson et Filipe Toledo - tous dangereux dans ce type de vagues - auront pour but de bien faire, voire de voler le lycra jaune à JJF.

Côté Français, Jeremy Flores, qui n'est pas en grande en forme cette saison, connaît très bien cette vague mais disputera le Round 1 face à Kelly Slater et Filipe Toledo. Ce qui ne sera pas une mince affaire. Michel Bourez, lui, affrontera Alejo Muniz et Sebastian Zietz. Un heat plus facilement prenable pour le Tahitien dont le surf puissant s'accorde parfaitement au spot quand les conditions sont là.

LES ABSENTS

Owen Wright ne répond toujours pas à l'appel mais se rétablit doucement mais sûrement (voir vidéo). Bede Durbidge, lui non plus, ne participera pas à la compétition dû à sa blessure à Pipeline l'an dernier.

LES TRIALS

Brett Simpson et Tanner Gudauskas obtiennent leur wildcard pour Trestles. Les deux Californiens notamment respectivement à John John Florence et Matt Wilkinson dans le Round 1.

LE TABLEAU

LES PRÉVISIONS

On attend des vagues aux alentours de 1m20-1m50 toute au long de la semaine avec un léger vent offshore le matin qui tournera en début d'après-midi. Des conditions qui s'annoncent intéressantes pour cette nouvelle édition du Hurley Pro.

La compétition a déjà commencé pour les femmes, un call est prévu aujourd'hui, le 8 septembre, à partir de 17h (heure française). A suivre jusqu'au 18 septembre en direct sur le site de la WSL ou en français sur SFR Sport 3.



Mots clés : hurley, pro, trestles
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
15/09 - World Tour
Sa victoire face à Joel Parkinson propulse le Sud-africain dans la course au titre.
| 0 
09/09 - World Tour
La compétition a commencé très fort avec de gros scores et aussi quelques surprises dès le premier tour.
| 1 
19/09/2015 - World Tour
Retour sur la dernière journée à Trestles avec le sacre de Mick Fanning et Carissa Moore.
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier // 1
| 0 
La Surf French Tech
Extrait du dossier du mag de septembre, sur ces entrepreneurs français du web, version surf.
Dossier // 2
| 0 
partir pour rester
Extrait du dossier du mois, sur ces Français qui ont choisi de vivre à l'étranger, avant tout guidés par leur envie de s...