Le Quiksilver/Roxy Pro France débute dans 3 jours

World Tour - L'unique étape française du Tour s'apprête à débuter sur les bancs de sable d'Hossegor. Le point sur les enjeux et les conditions attendues :

Par Robin Guyonnet - @surfsessionmag - samedi 1 octobre 2016 à 12h24
Partager sur :   

Enfin. Dans 3 jours débutera la 9ème et tant attendue étape du Championship Tour 2016. Le Quiksilver/Roxy Pro France, dont la waiting period s'étend du 4 au 15 octobre, devrait encore jouer le rôle d'étape cruciale de ce calendrier, qui compte 11 stops chez les hommes et 10 chez les femmes.

John John Florence, actuel leader du classement, fait logiquement partie des favoris, lui qui avait déjà remporté l'étape française en 2014. Si l'hawaïen jouit d'une avance correcte [4200 points de plus que le 2ème], rien n'est joué sur ce tableau masculin. D'autant plus que Gabriel Medina, 2ème au général, se trompe rarement sur les beachbreaks landais [1er en 2011, 5ème en 2012, 2ème en 2013, 5ème en 2014 et 1er en 2015] et fait donc lui-aussi figure de favori. Quant à Matt Wilkinson, 3ème du classement et qui avait réalisé un début de saison exceptionnel, l'Australien a tout intérêt à s'assurer d'un bon résultat pour ne pas voir son rêve de titre lui échapper pour de bon. Ce dernier n'a jamais mieux fait qu'une 9ème place à Hossegor, nul doute qu'il en faudra plus pour détrôner Medina et Florence qui eux, ont plutôt l'habitude de briller sur les bancs de sable landais. Jordy Smith, fort d'une victoire à Trestles, pourrait bien continuer sur cette bonne lancée : le Sud-Af avait décroché une 3ème place en 2014.

Attention également à Kelly, victorieux ici en 2012, qui compte bien faire un bond de 5 places au classement, et y rester, pour éventuellement décrocher ce qui serait son... 12ème titre mondial. Malheureusement, Mick Fanning, recordman absolu en terme de victoires au Pro France [4 victoires, devant feu Andy Irons qui avait remporté la compétition 3 années de suite !] ne sera cette fois pas de la partie. Jeremy Flores, 31ème au classement général et Michel Bourez, 13ème, restent tous-deux diablement efficaces lorsque les conditions deviennent sérieuses. Au round 1, ils affronteront Ace Buchan et Stu Kennedy [pour J-Flo] et Adriano de Souza et Adam Melling [pour Michel]. Joan Duru, qui a obtenu la wildcard décernée au meilleur français sur le QS, devra faire face à JJF et à Conner Coffin : une entrée en matière intense, donc.

Côté féminin, le titre aurait pu se jouer à Cascais, mais c'était sans compter le fait que Courtney Conlogue remporte l'étape portugaise, et revienne donc dans la course au titre, un titre qui lui avait déjà échappé de peu à l'issue de la saison précédente. En pole position : la brillante Tyler Wright qui détient déjà 4 victoires à son actif cette saison, et qui n'est nulle autre que la championne en titre sur l'étape française. Si Wright parvient à récidiver et si Conlogue chute prématurément, l'Australienne pourrait obtenir la couronne mondiale. Si Wright fait moins qu'une 5ème place et que Conlogue l'emporte, en revanche, tout se jouerait à Hawaii.

Les chances de Carissa Moore, après sa défaite en quarts à Cascais, sont désormais plus que réduites. Johanne Defay, 5ème au classement, réalise une excellente saison et a su par le passé se montrer performante dans les vagues du Pro France, avec une 3ème place en 2014 et une 5ème place l'année dernière.

Les spots et les conditions attendues

C'est LA saison. Les houles d'automne offrent chaque année les meilleures conditions sur les bancs de sable landais. Le spot plébiscité pour la compétition, celui des Culs-Nuls, semble particulièrement calé. A noter également que la très sauvage Gravière est en mode World-Class, comme on a pu le constater avec la super session de lundi dernier.

Côté météo, des vagues de bonne taille mais pas particulièrement énormes sont attendues pour la première moitié de l'event, des prévisions qui peuvent encore changer, bien sur. La quasi-certitude, c'est que le Pro France devrait être un festival de tubes grâce à des bancs de sable ayant la bonne combinaison : peu d'eau et beaucoup de sable. A savoir que les spots du Pro France requièrent généralement un sens marin exceptionnel ainsi qu'une grande faculté d'adaptation. Ce n'est pas pour rien que la compétition réussit aux surfeurs polyvalents.

Le teaser du Pro France :

https://www.youtube.com/watch?v=2vf-EZ4MiTk

Tous les vainqueurs du Pro France :

2015 ?" Gabriel MEDINA (BRE)
2014 ?" John John FLORENCE (HAW)
2013 ?" Mick FANNING (AUS)
2012 - Kelly SLATER (USA)
2011 - Gabriel MEDINA (BRE)
2010 - Mick FANNING (AUS)
2009 - Mick FANNING (AUS)
2008 - Adrian BUCHAN (AUS)
2007 - Mick FANNING (AUS)
2006 - Joel PARKINSON (AUS)
2005 - Andy IRONS (HAW)
2004 - Andy IRONS (HAW)
2003 - Andy IRONS (HAW)
2002 - Neco PADARATZ (BRE)

Live à suivre sur : http://www.worldsurfleague.com/events/2016/mct/1513/quiksilver-pro-france?home=1

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
12/10 - World Tour
L'Australienne a décroché son premier titre mondial pendant le Roxy Pro France, remporté par Carissa Moore.
| 18 
08/10 - World Tour
Airs énormes, man?"uvres solides, déceptions, surprises et foule conquise. Retour sur les faits marquants d'un...
| 1 
06/10 - World Tour
Retour sur les péripéties du premier round à Hossegor.
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier // 1
| 0 
La Surf French Tech
Extrait du dossier du mag de septembre, sur ces entrepreneurs français du web, version surf.
Dossier // 2
| 0 
partir pour rester
Extrait du dossier du mois, sur ces Français qui ont choisi de vivre à l'étranger, avant tout guidés par leur envie de s...