Matt Wilkinson s'impose à Bells Beach

World Tour - En feu ce début de saison et après avoir gagné à Snapper, Wilko triomphe à Bells et prend le large au classement.

Par Robin Guyonnet - @surfsessionmag - dimanche 3 avril 2016 à 11h14
Partager sur :   

Dans des conditions solides [2m à 3m], l'Australien a encore fait marcher son surf backside surpuissant pour s'imposer, au terme d'une finale électrique, face à Jordy Smith, qui signe son grand retour dans le haut du classement [3ème].

Incroyable : c'est le mot pour qualifier le réveil surprenant de Matt Wilkinson en ce début d'année. Après une première victoire sur la Gold Coast, Wilko vient de remporter la plus longue compétition de l'année, le Rip Curl Pro Bells Beach. Il devient, au passage, le premier surfeur goofy à remporter l'étape en 17 ans, succédant à son ainé Mark Occhilupo, vainqueur en 1998. On notera d'ailleurs une certaine ressemblance entre les deux surfeurs, tant par leur surf backside exceptionnel que par leur approche nonchalante de la discipline et leur attrait pour la fête. Avec 20000 points au classement provisoire, Wilko s'envole loin devant ses adversaires. Conner Coffin, second, détient 9200 points.

Dans une finale haletante et avec des vagues conséquentes, Smith et Wilkinson échangent de très gros scores pour tenter de prendre le lead. L'Australien se lâche backside et prend des scores élevés dans le milieu de la finale : une vague notée 9.20pts et une à 8.17pts. Avec un total de 14.16pts, le Sud-Af ne parvient pas à rattraper les 17.37pts de Matt Wilkinson, qui prend sa deuxième victoire de l'année.

“Je ne sais pas ce qui m'arrive”

C'est ce qu'a dit Wilko à Ross Williams après la finale, en tentant d'expliquer la façon dont il a littéralement explosé en ce début de saison. D'habitude candidat à la requalification [son meilleur résultat à l'année est une 18ème place], l'Australien pense désormais sérieusement à un titre mondial en fin d'année, et tout le monde commence sérieusement à y croire. Il aura brillé tout au long de la compétition avec des scores solides, en évinçant sur sa route pour les finales Wiggolly Dantas en quarts [13.26pts - 12.00pts], puis en écrasant Italo Ferreira, largement combo, en demi-finales [17.27pts - 12.40pts].

Si une telle percée est pour le moins spectaculaire, le miracle en surf n'existe pas et Wilko explique avoir beaucoup travaillé sur son surf : “Si vous vous améliorez de 10% dans 10 domaines différents de votre surf, vous allez être 100% meilleur. J'ai de bonnes planches, je me sens en forme et très bien dans mon surf et je prends de meilleures décisions, comme garder mon calme dans les instants difficiles”.

Un tournant pour le WT ?

Depuis ce début d'année, il semble que la nouvelle génération de surfeurs commence sérieusement à émerger. Certains rookies, comme Conner Coffin, réalisent des performances inattendues pour leur première année sur le Tour — après une 9ème et une 5ème place, le Californien est 2ème au classement provisoire — et semblent déjà s'être adaptés à la compétition au sein de l'élite. Les récents pensionnaires de l'élite Italo Ferreira et Caio Ibelli pointent respectivement à la 5ème et 8ème place et font aussi un bon départ.

Jordy Smith semble enfin être de retour à son plus haut niveau après une grave blessure au dos l'année dernière et prend la 3ème place au classement provisoire. Les cadors Medina, Wilson, De Souza, Slater, Florence semblent pour le moment un peu distancés même si, à ce stade de l'année, il est complètement impossible de faire des pronostics.

Et si Mick Fanning réalise quant à lui un bon début de saison, le 3x champion du monde s'éloigne désormais de la compétition pour un temps indéterminé. Bonne ou mauvaise idée ? L'avenir le dira.

Les highlights des finales à Bells :



Résultats

Finale :

1 - Matt Wilkinson (AUS) 17.37

2 - Jordy Smith (ZAF) 14.16

Demi-finales :

SF 1: Matt Wilkinson (AUS) 17.27 bat Italo Ferreira (BRA) 12.40

SF 2: Jordy Smith (ZAF) 17.17 bat Mick Fanning (AUS) 13.90

Quarts de finale :

QF 1: Italo Ferreira (BRA) 15.30 bat Nat Young (USA) 12.33

QF 2: Matt Wilkinson (AUS) 13.26 bat Wiggolly Dantas (BRA) 12.00

QF 3: Mick Fanning (AUS) 16.90 bat Conner Coffin (USA) 16.17

QF 4: Jordy Smith (ZAF) 17.77 bat Michel Bourez (PYF) 17.26

Le Top 5 du Samsung Galaxy WSL 2016 après le Rip Curl Pro Bells Beach :

1. Matt Wilkinson (AUS) 20,000 pts

2. Conner Coffin (USA) 9,200 pts

3. Jordy Smith (ZAF) 8,500 pts

3. Kolohe Andino (USA) 8,500 pts

5. Mick Fanning (AUS) 8,250 pts

5. Italo Ferreira (BRA) 8,250 pts

5. Stuart Kennedy (AUS) 8,250 pts

 

 

Partager sur :   
COMMENTAIRES (1)
Yann - le 04/04/2016 à 14:13
Et il peut encore faire un très bon score à Margaret!
Répondre
Articles relatifs
| 0 
02/04 - World Tour
A l'issue d'une finale haletante dans un Bells parfait, Conlogue sonne sa première cloche et prend au passage ...
| 0 
28/03 - World Tour
Bourez sort Slater, Defay en quarts de finale, les rookies font tomber des têtes... Tout ce qu'il faut retenir...
| 0 
09/04/2015 - World Tour
Cette nuit, l'Australien a encore sonné la cloche, l'emportant face à De Souza sur un score... ex-æquo ! Qu'es...
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier // 1
| 0 
La Surf French Tech
Extrait du dossier du mag de septembre, sur ces entrepreneurs français du web, version surf.
Dossier // 2
| 0 
partir pour rester
Extrait du dossier du mois, sur ces Français qui ont choisi de vivre à l'étranger, avant tout guidés par leur envie de s...