Maxime Huscenot : "une expérience de plus avec les meilleurs mondiaux"

World Tour - La wildcard française n'a pas démérité lors du round 3 face à Mick Fanning. Réactions à chaud.

Par Romain Ferrand - @romainferrand - samedi 10 octobre 2015 à 15h20
Partager sur :   

Invité comme wildcard du Quik Pro France pour la seconde fois de sa carrière (la première fois en 2010, après son titre de Champion du Monde junior ASP), Maxime Huscenot a fait sensation aujourd'hui. Même si son  parcours s'est arrêté au 3ème tour face à un Mick Fanning en grande forme, le Réunionnais a dominé son adversaire pendant la quasi-totalité de la série (score final : Fanning 17,83/Huscenot 16,04)  Une expérience de plus pour Maxime, aux portes du World Tour 2015. Réactions à chaud :

Comment tu te sens après cette série ?

Bien ! J'étais content d'être là, on a eu de super vagues toutes la semaine, c'était génial de pouvoir s'exprimer dans des bonnes conditions.

Une expérience de plus ?

Oui, c'est la deuxième fois que je suis wildcard sur le Pro France. Mais en 2010, j'étais jeune, je n'avais pas forcément au niveau, et j'étais tombé contre Kelly qui était vraiment incroyable cette année-là. Pour moi c'est encore mieux cette année, c'est une expérience de plus avec les meilleurs mondiaux.

As-tu vécu cette série différemment ?

Non pas vraiment. Le surf ça reste le surf, quelle que soit la compétition, c'est surtout en fonction des vagues. Ce qui est impressionnant ici, c'est toute l'attention qu'il y a autour de nous, ça c'est quelque chose d'unique.

Tu avais l'air super à l'aise dans ta série contre Mick Fanning aujourd'hui. Comment tu as géré cette pression ?

(rires) Oui, j'étais juste là pour m'amuser, les vagues étaient incroyables et on est passés vraiment au bon moment de la marée, ni trop haut ni trop bas. Mick a surfé très fort, il est excellent cette année et il a la chance de son côté, c'est important en compétition. En tout cas j'ai fait de mon mieux !

Plutôt déçu ou satisfait au final ?

Un peu des deux. Quand j'ai vu sa vague à la fin je me suis dit que ce qu'il faisait était tellement incroyable qu'il allait forcément avoir le score. Après j'étais un peu déçu parce qu'il ne restait que 20 secondes (quand Mick a repris l'avantage au score, ndlr). Je suis content car je voulais bien surfer sur cette compétition, profiter du fait que tout le monde regarde pour représenter les Français au mieux possible. J'espère que l'année prochaine, je serai ici à 100% (= qualifié sur le World Tour, ndlr) et que si je retombe sur Mick, ce sera en finale pour qu'on fasse à nouveau un super match (rires) !

Cette expérience va-t-elle t'aider pour la qualification ?

Oui un peu. Dans le sens où, jusqu'à présent, mon point fort était mon surf backside. Mais aujourd'hui c'était plutôt l'inverse, j'ai bien surfé en droite, frontside. Je péchais un peu depuis le début de l'année sur les droites, donc j'ai énormément travaillé là-dessus, et aujourd'hui j'ai failli battre le numéro un mondial. Ça me donne de la confiance et je vois que je suis sur la bonne voie, donc c'est bon pour la suite ! Maintenant on lâche plus rien pour la qualification !

> Retrouvez la série Mick Fanning Vs Max Huscenot sur le heat analyzer du Quik Pro France 2015

Mick Fanning à propos de Maxime Huscenot :

C'était stressant. Je suis content d'être passé Maxime est un super surfeur, il progresse très vite, il m'a mis la pression !”

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
09/10/2015 - World Tour
Les 10 choses à retenir sur cette deuxième journée du Pro France :
| 1 
08/10/2015 - World Tour
Les principales choses à retenir de cette première journée de compétition.
| 0 
05/09/2011 - World Tour
Le premier tour de la compétition pourrait être lancé aujourd'hui pour une éventuelle finale dès jeudi...
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier // 1
| 0 
La Surf French Tech
Extrait du dossier du mag de septembre, sur ces entrepreneurs français du web, version surf.
Dossier // 2
| 0 
partir pour rester
Extrait du dossier du mois, sur ces Français qui ont choisi de vivre à l'étranger, avant tout guidés par leur envie de s...