Mick Fanning : le Quik Pro France est une compétition unique"

World Tour - Interview de l'Australien, leader actuel du classement mondial, lundi après-midi après son premier free surf de l'année en France...

Par Romain Ferrand - @romainferrand - mardi 6 octobre 2015 à 09h52
Partager sur :   

Après sa victoire début septembre à Trestles, l'Australien triple champion du monde arrive en France en tête du classement CT et semble plus déterminé que jamais pour ne pas laisser sa 4ème couronne mondiale lui échapper. On lui a posé quelques questions à sa sortie de l'eau alors qu'il s'entrainait sur le banc de sable de la compétition lundi après-midi.

Salut Mick, félicitations pour cette victoire en Californie et cette nouvelle position de leader. Dans quel état d'esprit te sens-tu en arrivant en France ?  

Oui merci, c'est toujours un immense plaisir de venir ici en France, un endroit que j'apprécie particulièrement et qui m'a bien réussi dans le passé. Je me sens très bien physiquement et forcément un peu en confiance après cette victoire sur la précédente épreuve mais il faut rester prudent car c'est toujours très difficile de savoir à quoi s'attendre ici. Les conditions peuvent être si différentes d'une année sur l'autre ou même d'un jour à l'autre, on découvre uniquement le matin en arrivant sur le site quel type de vagues on va devoir surfer.  Il y a toujours beaucoup de surprises en France et c'est que qui rend cette compétition si unique.

Quelle est la principale qualité pour remporter le Quik Pro France selon toi ? La polyvalence ? 

Indiscutablement ! Il faut être efficace dans tous les types de vagues, mettre des bonnes combinaisons de manoeuvres avec beaucoup de vitesse dans les petites vagues et aller chercher des tubes profonds et engagés quand les conditions sont solides. Je pense aussi que ce type de beach breaks fait appel à un certain sens marin pour se placer et prendre les bonnes vagues, comprendre le spot en fonction de la marée, le banc de sable, la houle, le courant...

L'équipement est également un facteur primordial pour assurer ici ? Tu attaches un soin particulier à bien choisir et tester tes planches ?

C'est essentiel mais il y a tellement de conditions différentes qu'on ne peut pas se focaliser sur un type de planches bien précis à privilégier. Je dirais qu'il faut s'assurer d'avoir un lot de super planches qui marchent très bien et dans lesquelles on a parfaitement confiance pour tel ou tel type de vagues. Ensuite le tout est de savoir exactement laquelle sortir pour gagner au bon moment.

On a pu te voir à l'entrainement depuis un peu plus d'une heure sur le banc de sable devant le site de la compétition, quelles sont tes impressions ?  

Pour être franc, c'est la première vraie session depuis que je suis arrivé, la houle était presque inexistante depuis plusieurs jours et quand j'ai vu que ça se calait un peu aujourd'hui j'ai saisi l'opportunité. C'est toujours bon de retourner à l'eau, retrouver des sensations et découvrir le spot. Les séries étaient un peu longues à attendre mais il y avait quelques vagues un peu plus intéressantes qui passaient parfois avec des sections plus creuses. Le banc de sable semble pas mal du tout, on verra ce que ces prochains jours nous réservent...

 Interview et photos : Laurent Nevarez

Le Quik Pro France est off en ce premier jour de waiting-period, mais les conditions s'annoncent parfaites pour la fin de semaine. Les choses sérieuses devraient commencer dès jeudi. Plus d'infos sur www.worldsurfleague.com/quiksilver-pro-france

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 7 
17/07 - World Tour
Un an après la fameuse finale interrompue par un requin, l'Australien a enfin pu terminer son heat... pour gri...
| 2 
10/07 - World Tour
Lay-Day aujourd'hui sur le J-Bay Open, l'occasion pour faire le point avant les phases finales :
| 0 
29/06 - World Tour
"Cette rencontre n'était rien de plus qu'une coïncidence. J'espère en tout cas (rires)".
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier // 1
| 0 
La Surf French Tech
Extrait du dossier du mag de septembre, sur ces entrepreneurs français du web, version surf.
Dossier // 2
| 0 
partir pour rester
Extrait du dossier du mois, sur ces Français qui ont choisi de vivre à l'étranger, avant tout guidés par leur envie de s...