Qu'est-ce qu'un Surf-Off ?

World Tour - En cas d'égalité en haut de classement en fin de saison (envisageable chez les filles comme les garçons), nous aurions droit à un épilogue inédit, baptisé Surf-Off.

Par Surf Session - @surfsessionmag - mardi 25 novembre 2014 à 16h33
Partager sur :   

Alors que la waiting period du Target Maui Pro est entamée (du 22 novembre au 6 décembre) et que celle du Billabong Pipeline Masters approche (du 8 au 20 décembre), les deux ultimes épreuves des calendriers WCT féminin et masculin pourraient déboucher sur un scénario inédit, une égalité de points en tête de classement. Chez les filles, Stephanie Gilmore pourrait se retrouver à égalité aussi bien avec Sally Fitzgibbons (dans le cas d'une victoire de Sally et d'une 3e place de Steph) que Tyler Wright (dans le cas d'une victoire de Tyler et d'une 5e place de Steph). Chez les hommes, si Gabriel Medina perd au round 2 ou 3 et que Mick Fanning atteint les quarts de finale, ils peuvent se retrouver avec le même total de points. Que se passe-t-il alors ?

L'ASP Rule Book a tout prévu et, si le cas se présente, il faudra invoquer l'article 6.04 : “Dans le cas d'une égalité au classement mondial à la fin de la saison, les surfeurs à égalité participeront, au cours de la dernière compétition, à un surf-off dont le format sera déterminé par le Tour Manager.” Et justement, Renato Hickel, le Tour Manager, a défini le Surf-Off, en consultation avec Kieren Perrow et Jessi Miley-Dyer (commissaires des WCT masculin et féminin), et mis sur pied le protocole suivant pour départager les surfeurs à égalité :

- Dans l'idéal (si le temps et les vagues le permettent), aura lieu un affrontement au meilleur des trois séries. Chaque série durera trente minutes avec vingt minutes de pause entre, pour une durée totale de 2 h 10. Donc, le surfeur ou la surfeuse qui remporte deux séries sera, en l'occurrence, sacré champion du Monde.

- Si la situation précédente est non réalisable (manque de temps, conditions insuffisantes), la décision se jouera sur une seule et unique série de 35 minutes.



[youtube width="100%" height="330"]http://www.youtube.com/watch?v=B9UPimncxNI[/youtube]

Dans l'histoire de l'ASP, un seul Surf-Off a été surfé, c'était en 2011 à l'issue des championnats du Monde Junior. Caio Ibelli et Garret Parkes étaient alors à égalité de points et avaient surfé une série de plus pour les départager. Ibelli avait été sacré.

Partager sur :   
COMMENTAIRES (2)
Tony - le 26/11/2014 à 09:52
Il ne peut en rester qu'un !
Répondre
rai - le 26/11/2014 à 10:32
Tiens donc... ça pue le script mais il faut avouer que un play-off à Pipe aurait tout son sens...
Répondre
Articles relatifs
692  | 1 
26/10 - World Tour
John John, Medina, Smith et Wilson, les 4 mousquetaires se battent pour une place au soleil.
776  | 0 
25/10 - World Tour
Après le Quik Pro la semaine dernière, Medina a remporté le Meo Rip Curl Pro face à Julian Wilson.
328  | 0 
24/10 - World Tour
L'Hawaïen s'est qualifié pour les quarts grâce à sa dernière vague. Ça passe pour Medina et Wilson.
456  | 0 
16/10 - World Tour
John John en jaune, Sally sous pression, Jordy et le jet-ski... Il s'est passé beaucoup de choses !