Quik Pro France : ça passe pour Florès et Bourez

World Tour - Premier jour de compétition du Quik Pro France marqué par la qualification de Michel Bourez et Jérémy Florès. Kelly Slater devra passer par les repêchages où il affrontera Dane Reynolds.

Par Surf Session - @surfsessionmag - vendredi 26 septembre 2014 à 17h41
Partager sur :   

Après une grosse journée de compétition chez les filles hier, c'était au tour des garçons de lancer l'édition du Quik Pro France 2014. Toujours sur le spot des Gardians à Seignosse, les surfeurs du World Tour se sont affrontés - lors du premier tour - dans des vagues certes plus petites que la veille (1m/1m20) mais profitant d'un plan d'eau moins capricieux.

Retour série par série sur cette première journée :

Série 1 : Taj Burrow, Fred Patachia, Travis Logie

Premiers à se mettre en action, Taj Burrow, Fred Patachia et Travis Logie sont longtemps restés au coude à coude dans une série longtemps restée indécise. Si les deux surfeurs goofy ont plutôt bien démarré leur heat  - à l'image du 8.17 de Travis Logie, meilleure note de la série - Taj lui mettra du temps a trouvé le bon rythme. Mais l'Australien, après trois vagues et trois chutes successives, finira par inverser la tendance en scorant un 7.03 puis un 8.13 pour finalement se qualifier directement pour le troisième tour.

Série 2 : Michel Bourez, Sebastian Zietz, Brett Simpson

Forcément très attendu cette année, Michel Bourez n'a pas déçu. L'homme aux deux victoires cette saison avait misé sur les gauches et son surf backside pour se défaire de ses adversaires du jour. De son côté, Brett Simpson avait opté pour une stratégie complètement différente en se plaçant au sud du site de compétition. Un choix payant au début puisque l'américain a été le premier à se mettre en évidence (5,43). Mais sans s'affoler et à grands coup de roller backside, Michel Bourez a scoré dans la foulée un 7.83 puis un 8.50. Sans trembler, le tahitien - auteur d'un superbe reverse air - se qualifie directement pour le troisième tour.

Série 3 : Jérémy Florès, Mick Fanning, Filipe Toledo

C'est un Jérémy Florès mal en point au classement et en recherche d'une confiance profondément enfouie qui se présentait face à deux pointures du circuit : le triple champion du monde Mick Fanning, et Filipe Toledo qui l'avait éliminé l'année dernière. Pas une mince affaire...

Après un début de série délicat - Toledo scorant une première vague à 6.17 pendant que Mick Fanning allait chercher un 7,67 - Jérémy Florès, visiblement transcendé, a tout cassé sur son passage. En l'espace de trois vagues dont deux atteignant l'excellence (8.40 et 8.33), le Réunionnais a repris la tête de la série infligeant presque à Fanning et Toledo une situation de combo. De bonne augure pour la suite de la compétition...

Série 4 : Joel Parkinson, Raoni Monteiro, Kai Otton

Deux vagues en trois minutes et l'histoire était réglée. Avec un total à plus de 15 pts alors que la série venait de débuter, Joel Parkinson a littéralement plié la série en l'espace d'un instant. Ces adversaires du jour ne s'en remettront pas même si Raoni Monteiro sauvera l'honneur avec un 6.83. Une série à oublier en revanche pour Kai Otton qui n'aura surfé qu'une seule vague (5.17) en trente minutes.

Série 5 : Matt Wilkinson, Kelly Slater, Matt Banting

Invité à disputé le Quik Pro France 2014, Matt Banting s'est tout de suite mis en évidence en enchainant les longues droites au sud de la zone de compétition, terminant même ses vagues au milieu de freesurfeurs. Tout en contrôle - peut-être même un peu trop - la première note significative (7.00) de l'Australien arrivera après 10 minutes, l'installant provisoirement en tête de la série. Le tournant de la série aura lieu alors qu'il reste 12 minute avant le coup de trompe : prioritaire sur Kelly Slater, Matt Wilkinson décide de bloquer le Floridien en démarrant sur la même vague, plus à l'inside. Anticipant le geste de Wilko, Slater lance et repose un reverse air avec une rotation complète qui lui vaudra un 9.00. Mais sur cette même vague et à quelques secondes d'intervalle, Matt Wilkinson verra son enchainement de turn backside récompensé d'un 8.00... À la recherche d'un 5.67, Slater ne parviendra pas à inverser la tendance et passera par les repêchages où il retrouvera... Dane Reynolds !

Kelly Slater ©ASP / Damien Poullenot

Série 6 : Gabriel Medina, Dane Reynolds, Tiago Pires

Duel hyper attendu entre l'actuel leader du tour Gabriel Medina et du finaliste de l'édition 2012 Dane Reynolds. Dans ce choc du premier tour, la mission s'annonçait quasi-impossible pour Tiago Pires qui restait sur deux bons résultats successifs à Teahupoo et Trestles. Mais cette confrontation a vite tourné à l'avantage de Medina. Impressionnant de maîtrise aussi bien en freesurf qu'en compétition, le lauréat de l'épreuve 2011 n'aura finalement aucun mal à se débarrasser d'un Dane Reynolds qui - malgré un reverse air récompensé d'un 7.93 - ne parviendra pas à trouver de seconde vague pour espérer rejoindre le troisième tour.

Gabriel Medina ©ASP / Damien Poullenot

Série 7 : Adriano De Souza, CJ Hobgood, Aritz Aranburu

Favori dans sa série l'opposant à CJ Hobgood et Aritz Aranburu, Adriano De Souza a tenu son rang. Si le Brésilien a connu un début de série plutôt timide, il n'a pas tardé à monter en puissance jusqu'à signer un 9.03, après avoir découpé la vague à grand coups de carves et de rollers. Une série dominée de bout en bout par Adriano même si CJ Hobgood tentera d'inquiéter le Brésilien avec un 7.33, récompensant deux jolis turns backside.

Série 8 : Julian Wilson, Jadson Andre, John John Florence

Récent finaliste à Trestle, nul doute que le jeune prodige John John Florence avait à coeur de continuer sur sa lancée. Et l'Hawaiien n'a pas tarder à régaler la foule présente sur la plage. Dès sa deuxième vague, JJF s'est illustré par un reverse air "full rotation" dans l'ouverture ponctué d'un 8.83. Un score qui en aurait calmé plus d'un. Mais pas Julian Wilson. Pourtant bien mal en point alors que la série approchait lentement mais sûrement du coup de buzzer, l'Australien a fait parler la poudre en signant coup sur coup deux vagues à plus de 8.00 grâce notamment à un superbe “alley-oop”. Si le Brésilien Jadson Andre n'a pas démérité (14.00), il devra quand même passer par le tour de repêchage.

John John Florence ©ASP / Damien Poullenot

Série 9 : Miguel Pupo, Kolohe Andino, Dion Atkinson

Qualification de Miguel Pupo qui aura su patienter et trouver les bonnes pour se défaire d'un Kolohe Andino pourtant très en forme. Le rookie Dion Atkinson n'a, de son côté, pas existé dans cette série.

Série 10 : Adrian Buchan, Alejo Muniz, Nat Young

Adrian Buchan n'a pas trainé pour se mettre à l'abri et assurer sa qualification pour le troisième tour. Opposé à Nat Young et Alejo Muniz, le vainqueur de 2008 a plié la série en l'espace de cinq minutes grâce à deux vagues notées plus de 7.00 en début de série.

Série 11 : Jordy Smith, Bede Durbidge, Mitch Crews

Série très serrée qui finira par tourner à l'avantage de Jordy Smith. Sans être flamboyant, le récent vainqueur de Trestles finira par se réveiller à mi-série pour assurer l'essentiel et se retrouver directement au round 3. Bede Durbidge et Mitch Crews devront passer par les repêchages.

Jérémy Florès ©ASP / Damien Poullenot

Série 12 : Josh Kerr, Adam Melling, Owen Wright

Dernière série 100% australienne de la journée remportée par Josh Kerr. Pourtant sans vagues après le premier échange entre Owen Wright et Adam Melling, l'Australien prendra la tête de la série grâce à une première notée 7.90 avant de creuser l'écart avec un 7.33. Sans backup suffisant pour inquiéter son compatriote, Owen Wright sera au rattrapage accompagné d'Adam Melling.

Rendez-vous demain matin à 7h30 pour une reprise probable du Roxy Pro et/ou du Quik Pro France 2014.

Retrouvez l'intégralité de cette journée sur www.aspworldtour.com.

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
22/10 - World Tour
Après avoir simultanément évincé WIlko et Medina, Flores doit cette fois passer par la case repêchages pour ra...
| 5 
17/10 - World Tour
Le point sur la situation et les différents scénarios pour la couronne mondiale, à l'aube du lancement du Rip ...
| 0 
16/10 - World Tour
"J'ai grandi! Quand tu gagnes, tu grandis!"
| 6 
12/10 - World Tour
Venant à bout de Medina en finale et déjouant tous les pronostics, l'Hawaïen s'est imposé à Hossegor. Retour s...