Quik Pro France : des tubes pour le premier jour

World Tour - Les principales choses à retenir de cette première journée de compétition.

Par Romain Ferrand - @romainferrand - jeudi 8 octobre 2015 à 16h59
Partager sur :   

Les organisateurs du Quik Pro France ont décidément de la chance : les conditions (2m/2,5m) étaient au rendez-vous pour ce premier jour (3ème de la waiting-period) de la compétition et ont permis de boucler les 12 séries du round 1. Les principale choses à retenir de ce premier tour :

Spot/Conditions : Si le site principal de la compétition a été établi aux Culs-Nus, la compétition a eu lieu aujourd'hui à quelques centaines de mètres plus au Nord. L'avantage du site mobile et d'une logistique bien rodée capable de déplacer des tonnes de matériel sur le sable en un temps record.

Kelly Slater : le King était bien au rendez-vous ce matin pour la première série de la compétition. Ex-aequo au score avec Brett Simpson, il a terminé cependant 2ème (Brett ayant la plus haute note individuelle) et a été envoyé aux repêchages. A l'issue de la série, Kelly est resté de longues minutes à l'eau pour quelques vagues en free surf. Il s'est apparemment à nouveau fait mal après sa frayeur hier à Capbreton. Mais pas de panique, KS va très bien.

Alejo Muniz : le Brésilien ne gardera pas un bon souvenir de son passage en France : invité en tant que wildcard avec Tomas Hermes pour remplacer Fred Patacchia et Taj Burrow, il s'est gravement blessé au genou gauche en se faisant enfermer dans un tube lors de sa série face à Jeremy Flores et John John Florence. Résultat : rupture des ligaments croisés.

Les Français : ils n'auront pas brillé pour cette entrée en compétition. Réunis dans la même série face à Mick Fanning, Michel Bourez et la wildcard Max Huscenot n'ont pas réussi à trouver leur rythme ni à se placer dans ce line-up mouvant. Ils en passeront pas le second tour.

Même tarif pour Jeremy Flores, qui termine avec le plus mauvais total de la journée (2,83 !) face à un John John en grande forme et Alejo Muniz, qui avait eu le temps de caler un 9,10pts avant de se blesser.

Au round 2, Huscenot affrontera Toledo, Flores rencontrera Dusty Payne et Bourez surfera contre Dantas.

Le monde : on le sait, le Quik Pro déplace les foules, même en pleine semaine et malgré les températures matinales du début de journée. On reconnait vite les plus prévoyants, équipés de sièges de plage, de parasols, voire de glacières. C'est beau.

Fanning : le leader provisoire du classement mondial a survolé sa série face à Bourez et Huscenot. Il signera une des plus belles vagues de la journée, un tube profond sur une grosse droite, logiquement récompensée d'un 9,73pts.

Dane Reynolds : avec le Californien, c'est tout ou rien. La wildcard semblait être dans un bon jour puisqu'il signe un des meilleurs scores du round 1 : 17,00 (8,77 + 8,23). Il a dores et déjà promis de remettre l'intégralité de son prize-money de l'épreuve à une ONG visant à sortir les enfants de la rue à Durban (Afrique du Sud) : Not Street Children.

Julian Wilson est l'homme du jour. C'est en tout cas lui qui signe le plus gros score du round 1, avec 18,80 (9,50 + 9,30).

John John Florence n'est pas loin. Il a prévenu : la blessure qu'il traînait depuis Rio n'est plus qu'un mauvais souvenir, il est désormais rétabli à 100%. Et si l'Hawaïen est désormais hors de la course au titre, il continue à tout donner. Il signe la meilleure vague du jour (9,93) pour un long tube suivi d'un joli lay-back et son total de 18,60 face à Flores et Muniz confirme que, oui, John John “est en canne”.

Et Medina alors ? Le vainqueur de l'épreuve en 2012 et champion du monde en titre s'est qualifié sans souci particulier pour le round 3, en sortant la boîte à tricks et un alley-oop très propre.

Les organisateurs ont décidé de mettre un terme à cette première journée à l'issue du round 1. Prochain call demain à 8h sur le spot des Culs-Nus pour la suite de la compétition.Plus d'infos sur worldsurfleague.com/quiksilver-pro-france

RESULTATS

1er tour :

Heat 1: Brett Simpson (USA) 14.84, Kelly Slater (USA) 14.84, Jadson Andre (BRA) 10.90

Heat 2: Julian Wilson (AUS) 18.80, Miguel Pupo (BRA) 10.83, Aritz Aranburu (ESP) 5.66

Heat 3: Dane Reynolds (USA) 17.00, Sebastian Zietz (HAW) 15.90, Owen Wright (AUS) 8.94

Heat 4: Tomas Hermes (BRA) 11.57, Adam Melling (AUS) 10.97, Filipe Toledo (BRA) 9.93

Heat 5: Adriano de Souza (BRA) 16.00, Caio Ibelli (BRA) 6.37, Keanu Asing (HAW) 4.97

Heat 6: Mick Fanning (AUS) 16.73, Michel Bourez (PYF) 10.73, Maxime Huscenot (FRA) 8.87

Heat 7: Gabriel Medina (BRA) 14.33, Matt Wilkinson (AUS) 6.76, Dusty Payne (HAW) 4.33

Heat 8: John John Florence (HAW) 18.60, Alejo Muniz (BRA), 10.93, Jeremy Flores (FRA) 2.83

Heat 9: Adrian Buchan (AUS) 18.40, Italo Ferreira (BRA) 14.84, Ricardo Christie (NZL) 9.50

Heat 10: Bede Durbidge (AUS) 13.70, Glenn Hall (IRL) 6.43, Nat Young (USA) 4.67

Heat 11: Kolohe Andino (USA) 14.40, Kai Otton (AUS) 11.10, Josh Kerr (AUS) 9.90

Heat 12: C.J. Hobgood (USA) 15.43, Wiggolly Dantas (BRA) 10.73, Joel Parkinson (AUS) 10.50

2ème tour (à venir) :

Heat 1: Filipe Toledo (BRA) vs. Maxime Huscenot (FRA)

Heat 2: Owen Wright (AUS) vs. Caio Ibelli (BRA)

Heat 3: Kelly Slater (USA) vs. Aritz Aranburu (ESP)

Heat 4: Jeremy Flores (FRA) vs. Dusty Payne (HAW)

Heat 5: Italo Ferreira (BRA) vs. Alejo Muniz (BRA)

Heat 6: Nat Young (USA) vs. Ricardo Christie (NZL)

Heat 7: Josh Kerr (AUS) vs. Glenn Hall (IRL)

Heat 8: Wiggolly Dantas (BRA) vs. Michel Bourez (PYF)

Heat 9: Joel Parkinson (AUS) vs. Keanu Asing (HAW)

Heat 10: Kai Otton (AUS) vs. Adam Melling (AUS)

Heat 11: Matt Wilkinson (AUS) vs. Sebastian Zietz (HAW)

Heat 12: Jadson Andre (BRA) vs. Miguel Pupo (BRA)

1er tour du Roxy Pro (à venir) :

Heat 1: Bianca Buitendag (ZAF), Tatiana Weston-Webb (HAW), Alessa Quizon (HAW)

Heat 2: Lakey Peterson (USA), Malia Manuel (HAW), Dimity Stoyle (AUS)

Heat 3: Courtney Conlogue (USA), Coco Ho (HAW), Chelsea Tuach (BRB)

Heat 4: Carissa Moore (HAW), Stephanie Gilmore (AUS), Sage Erickson (USA)

Heat 5: Sally Fitzgibbons (AUS), Nikki Van Dijk (AUS), Laura Enever (AUS)

Heat 6: Johanne Defay (FRA), Tyler Wright (AUS), Silvana Lima (BRA)

Partager sur :   
COMMENTAIRES (1)
alex - le 08/10/2015 à 19:31
J'vais me faire insulter mais tant pis : j'ai regardé la série avec Fanning, Huscenot et Bourez et j'avais l'impression, en voyant Huscenot, d'un junior débarquant dans les Landes pour la 1ère fois. La seule vague potable, c'est un petit tube tout en déséquilibre, tout vilain… Il surfe pourtant très régulièrement Hossegor, non ? Il y a 1 an ou 2, durant son premier tour contre Slater, c'était pareil : score minable. Encore plus minable pour Slater mais lui, il a fait, ô combien, ses preuves depuis longtemps. Idem pour Florès qui passe à côté mais qui a quelques résultats à faire valoir. Bref, j'ai plutôt l'impression que les français sont surtout bons sur les QS de seconde zone (1500 et 3000) et en Europe de surcroit. Et ils visent le CT, vraiment ?
Répondre
Articles relatifs
| 0 
01/10/2015 - World Tour
Dane Reynolds a annoncé via son compte Instagram qu'il participera à l'épreuve française.
| 0 
14/06/2015 - World Tour
Belle journée de surf à Cloudbreak avec quantité de jolis tubes. La wildcard Dane Reynolds a battu le n°1 mond...
| 1 
28/02/2014 - World Tour
Domination australienne dans la bataille pour les deux sésames ouvrant les portes du premier WCT de la saison
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier // 1
| 0 
La Surf French Tech
Extrait du dossier du mag de septembre, sur ces entrepreneurs français du web, version surf.
Dossier // 2
| 0 
partir pour rester
Extrait du dossier du mois, sur ces Français qui ont choisi de vivre à l'étranger, avant tout guidés par leur envie de s...