Quiksilver Pro France : journée noire pour les Français

World Tour - Joan Duru, Jeremy Flores, Michel Bourez ont perdu leurs séries respectives lors du deuxième tour du Quiksilver Pro France.

Par Romain Ferrand - @romainferrand - vendredi 7 octobre 2016 à 14h47
Partager sur :   

La journée avait commencé sous de mauvais auspices. Les organisateurs avaient déplacé pendant la nuit une partie du site à la Gravière pour un lancement sur le célèbre pic ce matin. Avant de se rendre à l'évidence aux premières lueurs du jour : les conditions n'étaient pas au rendez-vous. Décision fut alors prise de revenir au site principal, et donc de repousser le call de 2 heures.

L'hécatombe française

La première série opposait la wildcard Joan Duru à Matt Wilkinson. Un duel de goofys attendu vu la prestation du Français face à John John la veille, et l'enjeu pour l'Australien. Si les deux se sont renvoyés la balle droite après droite, gauche après gauche, Joan s'inclinera de peu (14,33 contre 14,56) malgré un surf solide et engagé et une parfaite maîtrise de sa série. Peu importe, le Landais, actuel 3ème du circuit QS, a prouvé à tous qu'il avait sa place parmi l'élite. Mieux que ça, il reste content de ses prestations face aux meilleurs mondiaux. Il pourrait être amené à retrouver tout ce petit monde très vite.

Rendez-vous de nouveau loupé en France pour Jeremy Flores. Le Français, récemment second du QS 10 000 de Cascais, s'est en effet incliné face à Julian Wilson dans la série 5. Le Français avait pourtant à coeur de prendre sa revanche après la série tendue qui les avait opposés à Tahiti. Il n'en sera rien. Dans des conditions difficiles et rapides, Flores s'incline (13,27 contre 9,43) face à l'Australien.

Les derniers espoirs français reposaient sur Michel Bourez, opposé à Alejo Muniz. Mais malgré une gauche efficacement exploitée, le Tahitien a laissé échapper la série au profit de Muniz (11,33-12,00) malgré un surf efficace dans des conditions toujours aussi difficiles.

Leo Fioravanti crée la surprise

Les dernières chances d'entendre parler Français au micro de la compétition française reposent maintenant sur Leo Fioravanti. L'Italien local d'Hossegor a en effet éliminé Kelly Slater dans sa série du round 2. Un remake de leur dernière rencontre à Margaret River en avril dernier qui a de nouveau tourné à l'avantage de la wildcard et provoqué une véritable onde de choc sur la plage.

Si Kelly, vainqueur à Teahupoo et 5ème mondial, semblait avoir du mal à trouver ses marques et son rythme, Leo a déployé un surf sans fautes lui assurant la qualification pour le tour suivant. Une victoire particulière pour l'Italien qui côtoie régulièrement Slater depuis des années.

Leo rencontrera Gabriel Medina au round 3.

> A voir : l'interview vidéo de Leo après sa victoire face à Kelly Slater.

L'hécatombe n'a pas touché que les surfeurs français et Kelly. Jordy Smith, Parko ou encore Josh Kerr se sont à leur tour inclinés face à - respectivement - Ryan Callinan, Matt Banting et Jack Freestone, dignes représentants de la nouvelle garde australienne qui semblait en forme aujourd'hui. Une très mauvaise opération en revanche pour Jordy Smith, récent vainqueur à Trestles et 4ème mondial à son arrivée en France, ainsi que pour Parko, 6ème mondial.

John John, Gabriel et Wilko qui trustent les 3 premières places du classement mondial sont heureusement toujours dans la course. De quoi garantir encore de l'enjeu sur l'étape française prématurément privée d'un certain nombre de grands noms.

Prochain call demain.

QUIKSILVER PRO FRANCE ROUND 2 MATCH-UPS:

Heat 1: Matt Wilkinson (AUS) 15,56 pts vs. Joan Duru (FRA) 14,33 pts

Heat 2: Jordy Smith (ZAF) 11,83 pts vs. Ryan Callinan (AUS) 12,26 pts

Heat 3: Kelly Slater (USA) 10,16 pts vs. Leonardo Fioravanti (ITA) 13,26 pts

Heat 4: Joel Parkinson (AUS) 10,74 pts vs. Matt Banting (AUS) 11,50 pts

Heat 5: Julian Wilson (AUS) 13,27 pts vs. Jeremy Flores (FRA) 9,43 pts

Heat 6: Filipe Toledo (BRA) 15,67 pts vs. Alex Ribeiro (BRA) 7,60 pts

Heat 7: Michel Bourez (PYF) 11,33 pts vs. Alejo Muniz (BRA) 12,00 pts

Heat 8: Josh Kerr (AUS) 9,30 pts vs. Jack Freestone (AUS) 12,36 pts

Heat 9: Sebastian Zietz (HAW) 12,60 pts vs. Adam Melling (AUS) 11,34 pts

Heat 10: Wiggolly Dantas (BRA) 12,60 pts vs. Conner Coffin (USA) 16,33 pts

Heat 11: Stuart Kennedy (AUS) 11,66 pts vs. Dusty Payne (HAW) 10,50 pts

Heat 12: Kanoa Igarashi (USA) vs. Jadson Andre (BRA)

Photos : WSL

Partager sur :   
COMMENTAIRES (13)
rai - le 07/10/2016 à 15:38
La prochaine fois que Wilko se plaindra des juges il devra regarder le replay... Franchement je ne comprend pas...
Répondre
fred - le 07/10/2016 à 17:41
Moi ce qu'il m'a choqué et c'est carrément passé inaperçu ,c'est quand on pose la question à la tv en direct à pro Français (que je ne citerais pas par respect ) sur le site du Quik pro France ,je cite :Que penses tu qu'il y est autant de Brésilien sur WCT ?? réponse (en gros )ils ont la niaque ,ils ne lachent rien ,ils s'entrainent comme des malades ,ils sont à font etc...et milles fois ponctué par cool..!cool!! en gros et il ne s'en rends même pas compte ,ça veut dire que les Français sont cool...!! pour le reste ,sans commentaires .
Répondre
beuro - le 07/10/2016 à 18:39
Effectivement journée noire... Sauf pour Joan qui c'est fait volée auprès des juges dans l'opération : "Il faut sauver le soldat Wilkinson".... Suffit juste de regarder les notes de la 2ème vague : 1 juge à 5.80 et un autre 7.30! Soit 1.50 d'écart sur une même vague... bref le chez juge devait venir d'un continent ou les kangourous vivent heureux..
Répondre
Century Fox - le 08/10/2016 à 10:54
Oui, du vol manifeste… volontaire ou non… Joan a gagné cette série, sans chauvinisme aucun.
Répondre
fred - le 08/10/2016 à 16:34
Biensûr il c'est fait voler ...mais à part çà interrogez vous le pourquoi du comment qu'il n'y a presque pas de Français dans le WCT?? une nation de surf comme la nôtre ,ou il y a des vagues tout les jours , des supers combis ,du matos comme jamais ,cherchez le problème ailleurs ..comme je l'ai dit en dessous dans mon commentaire ,les Bresiliens crèvent de faim ,ils n'ont pas d'autres choix de bosser dur pour bouffer et c'est çà la vérité .Les Brésiliens eux même le disent qu'on est trop gâté et qu'on a pas la même mesure de l'effort en France .A votre avis pourquoi il y a 10 surfeurs Brésiliens en WCT????? Mais voilà il ne disent pas cool à chaque phrase qu'en on les interrogent à la tv en direct en plus .J'en avais presque honte pour eux ,mais çà marche comme çà en France avec une Fédération qui n'est pas à la hauteur et les coachs sportifs incompétants .Il serait temps de faire le ménage.!
Répondre
steph - le 08/10/2016 à 20:45
Le run de wilko était plus propre que celui de Duru. Pour moi il n'a pas volé sa victoire. Honneur a Duru qui a clairement prouvé qu'il etait au niveau.
Répondre
rd - le 10/10/2016 à 15:58
Pareil... suis ultra fan du surf de Duru mais il a moins explosé sur sa 2eme note que Wilko. 2eme turn foiré car du ressac dans la face, le rail qui accroche sur le finish, rien à dire sur la victoire de Wilko. Et pis les 2 sont stylés et cools... et Duru a été très convainquant sur ce Ct donc que du bon.
Répondre
Yuyu - le 11/10/2016 à 20:23
Si y'a autant de brésiliens sur le CT, c'est que les vagues du QS Sony pourries et que nos chers frenchies préfèrent prendre des tubes à la maison plutôt qu'aller en chier en Australie ou en Cali pour s'entraîner. Faut même pas chercher plus loin.
Je suis à fond pour Duru, mais quand je vois qu'il ne fais même pas le déplacement au Costa Rica pour aller glaner des points je me pose des questions. Ewing s'est déplacé et il engrange 3000 points. Tout est dit faudra pas venir pleurer et faut assurer à Hawaii.
Répondre
Yann - le 12/10/2016 à 10:08
Ptet aussi parce qu'ils sont 200 millions et que le surf est dans le top 5 des sports nationaux
Répondre
michel - le 12/10/2016 à 13:34
ouais et puis des vagues pourries y en a pas en france? duru est le gars qui surfe le plus ici dans toutes les conditions, mais tu vas pas voir de clips de ça, ça c'est sur..
c'est vrai le gars est 3ème du QS, quasi sur d'être qualifié car le cut sera à 18/19 pas 20 comme nous le dit la fédé, et il aurait du décliner l'invitation du pro france pour aller faire un QS3000?
autant les français méritent dès fois qu'on les défonce, duru compris, autant là il n'y à rien à dire sur ce qu'il fait cette année!
Répondre
Yuyu - le 12/10/2016 à 14:43
Évidemment. Mais à mon avis avec les moyens et les spots qu'on a, on devrait avoir 1 ou 2 français de plus sur le circuit.
Répondre
Yuyu - le 12/10/2016 à 18:29
J'ai peut être un peu exagéré sur le Costa Rica mais c'était pour l'exemple :-) pour les vagues, on a évidemment des vagues pourries ici mais je parlais plus de se confronter à la concurrence féroce des australiens par exemple (flores a passé pas mal d'hivers là bas par exemple)
Répondre
fred - le 12/10/2016 à 20:24
Vous rigolez ou quoi ,on devrais avoir au moins 3 ou 4 mecs dans CT (voir plus ) et ici on a des vagues parfaites quasiment toutes l'année ,il faut arrêter de pleurnicher et de faire les enfants gâtés surtout .Tu n'as qu'a voir le melon qu'ils ont en WQS et je ne parle même des jeunes qui ont fait cinquante fois le tour du monde à 14ans et qui n'arrêtent de dire qu'ils vont être champion du monde .L'humilité et les efforts connaissent pas c'est tout .
Répondre
Articles relatifs
| 0 
22/10 - World Tour
Après avoir simultanément évincé WIlko et Medina, Flores doit cette fois passer par la case repêchages pour ra...
| 1 
06/10 - World Tour
Retour sur les péripéties du premier round à Hossegor.
| 0 
24/10/2015 - World Tour
Adriano de Souza se sort du piège du round 2, pas Julian Wilson ni Owen Wright, éliminés. Florès continue.
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier // 1
| 0 
La Surf French Tech
Extrait du dossier du mag de septembre, sur ces entrepreneurs français du web, version surf.
Dossier // 2
| 0 
partir pour rester
Extrait du dossier du mois, sur ces Français qui ont choisi de vivre à l'étranger, avant tout guidés par leur envie de s...