Mark Healey à Puerto Escondido : la plus grosse vague surfée à la rame ?

Big Wave - Un swell gigantesque frappe actuellement les côtes mexicaines et met au défi les meilleurs chargeurs sur le beachbreak mexicain. Hier, Mark Healey a chopé une bombe vraiment effrayante.

Par Baptiste Levrier - @surfsessionmag - lundi 4 mai 2015 à 10h04
Partager sur :   

Avant toute chose, voilà de quoi il est question :

Énorme, dangereux, flippant, insurfable ou fou, quoi qu'on en pense, cette vague de Mark Healey, prise ce dimanche 3 mai à Puerto Escondido, va faire date. L'Hawaiien, comme beaucoup d'autres surfeurs de grosses vagues, a fait le déplacement sur la côte pacifique mexicaine pour scorer ce qui est décrit comme le plus gros swell des vingt dernières années par les observateurs locaux, dont l'emblématique surfeur local Coco Nagales. Et si le village est en état de crise (la houle pousse l'eau jusque dans les rues causant de nombreux dégâts), certains voient là l'occasion de surfer le plus gros Puerto Escondido de l'histoire.

Mark Healey raconte sa session à nos confrères de Stab : “Honnêtement, aujourd'hui, c'était deux fois plus gros que tout ce que j'avais vu ici. Cette énergie, toute cette eau en mouvement... c'était au-delà de tout ce que je connaissais. Je me suis mis à l'eau par le port pour ramer ensuite pendant 45 minutes pour rejoindre le line-up. C'est juste impossible d'espérer passer la barre là... Pour cette vague, j'ai eu de la chance. Je l'ai prise dès le début de la session, ça faisait à peine 15 ou 20 minutes que j'étais là. C'était la première vague de la série et derrière, les surfeurs qui étaient au pic ont ramassé... En partant, je suis resté un peu collé dans la lèvre puis je suis allé au bottom et je ne savais si j'allais avoir le meilleur tube de ma vie ou ne pas passer... Puis, j'ai vu la forme de la vague et compris que je n'allais pas aller très loin. Je me suis mis sous la lèvre et j'ai sauté. Là, je me suis tout simplement fait détruire... Heureusement que j'avais ma veste gonflable sinon je n'aurais probablement plus jamais respiré. J'ai ramassé une dizaine de vagues avant de me retrouver sur le sable.”

 

Une vague et un wipe-out XXL qui font faire parler, en attendant peut-être encore plus gros dans les jours qui viennent puisque la houle continue de bombarder les spots mexicains.

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
29/06/2015 - Big Wave
Ce weekend sur la West Oz : une des plus grosses vagues surfées en Australie pour Justin Holland, et un wipeou...
| 1 
23/12/2014 - Big Wave
Les caméras de la Billabong Adventure Division ont suivi au plus près la préparation et la session historique ...
| 4 
11/01/2014 - Big Wave
On avait vu des surfeurs à la rame, en tracté, en stand-up mais pas encore de tentative pour rider la vague ba...
| 3 
20/06/2012 - Big Wave
Vous l'attendiez, la voilà : la vidéo de la session épique en marge du Volcom Fiji Pro sur le spot de Cloudbre...