I wanna float, ou quand les surfeurs suisses se parodient

Extra - Après la débâcle du match France-Suisse de vendredi dernier, petit clin d'?"il à nos voisins helvétiques surfeurs à travers la parodie d'une vidéo qui leur est consacrée : I wanna surf.

Par Romain Ferrand - @romainferrand - lundi 23 juin 2014 à 09h13
Partager sur :   

# I wanna surf

Il y a donc cette vidéo qui fait sensation chez nos voisins helvétiques, I wanna surf (voir trailer plus bas), le « premier documentaire 100 % suisse de surf »sorti au printemps et en tournée jusqu'à la rentrée2. Ça n'aura échappé à personne, la Suisse fait partie de ces landlocked countries. Des pays sans accès direct à la mer, où passion du surf rime avec frustration et substitution : vagues statiques de rivière et wake surf entretiennent la flamme entre deux sessions “historiques” sur le Lac Léman3. De quoi patienter pour les plus acharnés, qui n'attendent frénétiquement qu'une chose : mettre les voiles pour surfer (de vraies vagues) à l'étranger. Certains vont jusqu'à s'expatrier. D'autres rongent leur frein en espérant un jour rider une vague artificielle sur la rivière Aar de Bern4. C'est cette frustration, cette addiction et cette abnégation que les réalisateurs Bänz Isler et Sandra Stadler se proposent de raconter.

# I wanna float

En attendant de voir ce documentaire, c'est sa parodie que nous vous proposons aujourd'hui : I wanna float. En scène et aux manettes, Bobby Dick, alias Bo de Gland. Lui-même surfeur suisse “bloqué” dans le petit pays des grands fromages, Bobby s'inscrit dans l'autodérision de son “cousin” Ludo Jaccard -auteur d'un remarqué Jimmy Dick, life of a pro rider (voir vidéo plus bas). Dans I wanna float, Bobby s'amuse de la « pauvre condition de ces surfeurs suisses riches ». Assez délectable et par moment autobiographique, mais pas question de taper sur l'oeuvre originale (les surfeurs suisses restent collégiaux) juste se “mailler” un bon coup. D'ailleurs, l'équipe de I wanna surf est invitée au célébrissime Dullive Surf Film Festival (chaque été dans le jardin de Bo de Gland). Amazing.

> BOBBY DICK, I WANNA FLOAT

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=Nhqdtp1BBTA[/youtube]

> JIMMY DICK, LIFE OF A PRO RIDER

[vimeo]http://vimeo.com/76135284[/vimeo]

1 Source : 7skymagazine.ch

2 Le 19 septembre au Madeira Island Surf Film Festival.

3 Dont les fameux coups de vent de 2009 (Versoix et sa bise noire) et 2013 (Nyon et la sortie médiatisée du frère d'Anne-Flore Marxer après des rafales à plus de 90 km/h).

4 Projet prévoyant une vague d'1 m de haut pour 10 m de long.

Bertrand Portrat

Mots clés : suisse
Partager sur :   
COMMENTAIRES (5)
bp - le 23/06/2014 à 18:00
Les surfeurs suisses, meilleurs que les footballeurs de la Nati... ;-)
Répondre
Erick - le 24/06/2014 à 19:59
Les surfeurs suisses ont la foi et de l'humour !
Répondre
bp - le 26/06/2014 à 09:09
Amis suisses, peut-être nous retrouverons-nous en finale…
Plus vraisemblablement cet été sur le littoral atlantique ;-)
Répondre
Bo de Gland - le 27/06/2014 à 22:07
Tous les deux sauvent... ;-)
Répondre
Thibsurfer - le 17/11/2014 à 20:32
Ya t'il une vague artificielle en Suisse
Répondre
Articles relatifs
| 0 
04/03/2012 - Girls
Un bon plan de dernière minute pour toutes celles qui veulent encore profiter de la neige. À vos snows mesdame...
36  | 0 
Hier à 11:05 - Extra
L'association Du flocon à la Vague, l'équipe de Lost in the Swell et d'autres sportifs pour un challenge sport...
1138  | 1 
25/11 - Extra
Pool-party 100% filles avec la crème du Women's World Tour. Paradisiaque.
1120  | 0 
24/11 - Extra
Rares images de ses débuts sur le North Shore à 14/15 ans. Entre autres....