Pipe "off"... mais en fait "on"

Free Surf - Sitôt la décision d'arrêter la compétition samedi, le Pipe s'est réveillé, solide et parfait.

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

Le surf est une histoire de timing, et cela s'est encore confirmé samedi à Pipeline. Après quelques heures de surf kamikaze, de close-outs terrifiants, de blessures et d'intervention des lifeguards, les organisateurs du Pipe Masters ont décidé de ne pas lancer le 3ème tour. C'est alors que le spot s'est réveillé, distillant de solides bombes pour que les free surfeurs assurent le show. Ouais, une histoire de timing...

Merci aux collègues américains de Surfing Mag pour le clip.



Mots clés : pipeline
Partager sur :   
COMMENTAIRES (4)
One Direction - le 15/12/2014 à 14:43
Pinaise le directeur de compétition a eut le nez creux un vrai visionnaire , celui-là d'après les locaux il faut l'embaucher à vie.
Répondre
alex - le 15/12/2014 à 15:23
Musique ?
Répondre
mikez - le 16/12/2014 à 16:32
quand tu fais tout un Round 2 complet où des surfeurs passent avec des 3 de total, tu peux te dire que l'ASP a eu raison d'arrêter.
quand tu vois cette vidéo, tu te dis juste en fait que les surfeurs du ROUND 2 sont tout simplement des chèvres... ah non il y en a un seul qui a fait un gros total,devinez qui.....
Moralité, putain on aurait aimé que le titre se joue dans ces conditions....
Répondre
Lucane - le 17/12/2014 à 18:14
Tout à fait d'accord avec toi. Voir certains avec des 6'6 alors que ça pète au deuxième reef... tout le monde ne s'appelle pas jjf job ou k12!
Répondre
Articles relatifs
208  | 0 
27/04 - Free Surf
Car oui, ça arrive même aux meilleurs !
82  | 0 
10/03 - Free Surf
No bullshit, de l'action pure et dure dans ce clip bien efficace.
386  | 0 
30/11/2017 - Free Surf
Le champion du monde soigne ses tubes backside avant le Pipe Masters.
356  | 0 
09/03/2017 - Free Surf
Les spots du North Shore affichent une couleur surprenante depuis quelques jours. Explication.