Hold-up glacé à Shipstern Bluff

Slab - Timing : 5h du matin. Température extérieure : désagréable. Une poignée de locaux Tasmaniens chargent Shipsterns.

Par Surf Session - @surfsessionmag - mercredi 13 août 2014 à 11h07
Partager sur :   

Imaginez une poignée de surfers et bodyboarders Tasmaniens assoiffés de cavernes liquides et autres drops malsains, tomber sur un swell énorme sorti et attendu de nulle part.

"Le parking était encore gelé à 5h du matin lorsque j'ai commencé à marcher pour rejoindre Shipsterns Bluff. Avec ma lampe frontale pour éclairer le passage, je pouvais entendre le grondement des vagues percutant les falaises abruptes de Cap Raoul situé à 45 min de ma destination. A mon arrivé, un Shipsterns de 4m50+ m'attendait." - Nick Nairn Smith, caméraman.

Riders : Shaun Wallbank, Ian Chalmers, Sandy Ryan, Marti Paradisis, Jarrah Orphin, Callum wells, Sam Thomas, Sam 'Lennrod' Lennox et Charles Ward.

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
230  | 0 
23/09 - Slab
Andrew Mooney fait sa rééducation en zone dangereuse.
402  | 0 
30/08 - Slab
La vague, épaisse et imprévisible, vient juste d'être découverte.
420  | 0 
25/06 - Slab
2 photographes parcourent l'ouest australien pour capturer des vagues impossibles à surfer.
648  | 1 
03/02 - Slab
Albee Layer, Billy Kemper et Francisco Porcella en mission un peu débile avant-hier sur une très solide gauche...