Shane Dorian : "je reviendrai à Belharra"

Surf Session TV - Interview exclu de l'Hawaïen hier après sa session à la rame à Belharra.

Par Romain Ferrand - @romainferrand - mercredi 8 janvier 2014 à 18h28
Partager sur :   

Rencontre avec le big-wave rider hawaïen hier après-midi à Hendaye après sa première session à Belharra lors du swell XXL de la tempête Hercules.

(petite coquille dans le sous-titrage : Shane surfe bien une 11'4”, et pas une 9'4. Merci “maxime”)

> Voir aussi :

- La vidéo de la session

- Le récit et les photos de la session

Mots clés : belharra, rame, shane dorian
Partager sur :   
COMMENTAIRES (6)
maxime - le 08/01/2014 à 18:48
Je crois que dans la traduction y'a une petite coquille, il dit 11' et non 9' ;)
Répondre
maxime - le 08/01/2014 à 18:48
concernant la taille de sa planche
Répondre
mrS - le 09/01/2014 à 12:19
Vraiment un grand surfeur, "surfer en tow in ne m'interressait pas du tout, je préfère prendre une seule vague mais la prendre à la rame , la satisfaction n'est pas la même", ça c'est bien dit la je dis hundred pourcent bro!
Le jet ski c'est pour assurer la sécu à la limite, mais serieux c'est moche de voir une belle vague comme ça avec autant de jet dedans. je parle même pas du son dans les vidéo , ni même de l'ambiance sur place. le tow in c'est pas du surf, c'est plus du wake!! Y en à marre des blaireaux qui viennent faire du tow dans du 2m pour soi disant s'entrainer et au passage nous les casser menu. Plus de message comme celui du shane revenir à l'esprit du surf et à l'engagement. le reste c'est du buissness
Répondre
Stéphane - le 09/01/2014 à 13:13
ça fait plaisir de voir que cette vidéo a été traduite.
Apres je suis d'accord aussi pour dire que le tow in, c'est moche.
Répondre
daz - le 09/01/2014 à 14:50
hello, sache que ce n'est pas si simple que ça. Aussi fort et doué soit-il, Dorian ne surferait jamais à la rame sans l'assistance des jetskis. Surfer Belharra dans ces conditions n'est pas à la portée de n'importe qui et nécessite une vraie préparation physique. Ce qui s'est passé à la rame sur la dernière session n'aurait jamais eu lieu si les pionniers du spot d'avaient pas surfé la vague en tow-in. Je ne comprends pas ce dénigrement systématique pour les gars qui towent cette vague. Le challenge physique existe et tous ceux qui ont pu assister à une session vue du channel peuvent témoigner de la puissance du spot. Dorian comme Jamie Mitchell et Twiggy ont été impressionnés par la puissance de la vague. Ca ne sert à rien de comparer Teahupoo avec Belharra, ce sont des types vagues complétement différentes. Bref, la session et les performances à la rame de l'autre jour à beharra n'ont été possible que grace à la synergie entre les équipages "historiques" de tow-in de belharra (peyo, max, benetrix, st-jean, sancho, etc...) et les surfeurs à la rame.
Répondre
MrS - le 13/01/2014 à 21:52
ba c'est bon ils la connaissent la vague donc c'est peut être le moment de lacher le jet tout court ( sauf pour la sécu), on peut tourner autour du pot pour moi c'est simple le surf c'est égal a take off
pas de take off pas de surf.

Ceux qui sont pas sur ils peuvent rester sur le sable aussi personne les obligent ( a si peut être leurs sponsors)

Dorian ou un autre à la rame quand ils prennent une vague ils la prennent pour eux, ils s'engagent dans l'inconnu, l'incertitude comme bouffer au take off ou la vague qui ferme c'est le sens de ma remarque)

Bref à vaincre sans péril on triomphe sans gloire !
Répondre
Articles relatifs
| 16 
21/12/2014 - Surf Session TV
Retour sur une journée mémorable à Belharra, marquée notamment par de gros drops à la rame avec Shane Dorian, ...
| 0 
29/08 - Petit écran
La surfeuse fait l'objet d'un long portrait diffusé dans le cadre d'une série sur les super-héros des temps mo...
| 1 
06/01 - Big Wave
Le spot de gros de Belharra a offert un cours créneau aux chargeurs ce lundi 4 janvier en fin de journée. Touj...
| 0 
09/04/2015 - Expo
Une exposition consacrée à la mythique vague basque se tiendra au musée Basque de Bayonne jusqu'au 17 mai 2015...