Kepa Acero : destination Mauritanie

Trips - Kepa continue son périple africain, faisant le plein de sessions, et de sensations sur certaines routes plutôt dangereuses.

Par Romain Ferrand - @romainferrand - mardi 25 février 2014 à 17h37
Partager sur :   

Après le Maroc et le Sahara Occidental, le surfeur espagnol continue son épopée solo From Mundaka To Africa le long des côtes africaines. Après la tranquillité relative du Maroc, il s'apprête dans cet épisode à passer en Mauritanie. Deux pays séparés par une bande de 4km, véritable noman's alnd dont les pistes sont jonchées de mines... Ambiance. Son entrée dans le pays coïncide avec l'arrivée du plus gros swell de l'année. De quoi garantir de l'action pour le prochain épisode.

En attendant, suivez les aventures de Kepa (dont son carnet de voyage) sur son site kepaacero.com

Mots clés : kepa acero, maroc, mauritanie
Partager sur :   
COMMENTAIRES (4)
ronan - le 25/02/2014 à 18:44
A 1:30 on voit les mecs qui taffent pour survivre, pendant que lui est tranquille avec ses "ladies".
La limite du trip dans les pays sous-développés, même pour un gars avec un projet et des envies respectables.
Répondre
Mr S - le 26/02/2014 à 13:03
kepa il est super sympa et sa démarche assez original au moins au début... Après au final c'est un peu trop selfie, c'est aussi la limite de voyager seul et de se filmer sans arret c'est que derrière la caméra y a pas trop de point de vue, de construction narrative.

le discours se résume juste à "regardez les mecs comment je me gave au chili , en indo , au perou en mauritanie ect..." c'est un peu creux au final. Je regrette vraiment qu'il ait pas un pote dans la même dynamique ne serait ce que pour prendre des images.

Après voila je juge pas et s'il est heureux dans ce délire là c'est le principal, mais quand on à la prétention de diffuser ses vidéos ça vaut le coup de faire autre chose que de la go pro. c'est mon avis maintenant respect au mec et à son niveau en surf ect ect
Répondre
clo - le 26/02/2014 à 13:32
Va falloir arrêter toute l'industrie du surf(et pas que) alors!Parce que pendant que tu surfes,y'en a un paquet qui crève la faim pour te fabriquer du matos(jusqu'à ton slip) et ton ordi......
Je vois pas le problème de la vidéo,vu qu'il n'y va pas pour les exploiter mais plutôt pour entre autres, apprendre à les connaître.
Répondre
Bubz - le 26/02/2014 à 13:40
En France tout le monde fait ça petite vie (travail, restos, sorties) sans pour autant se limiter en voyant un sdf il me semble... Idem si tu fais un surftrip en Californie, à Hawai ou où que ce soit tu en verras des gens dans la galère en te promenant avec tes ladies...
De plus, qu'est-ce qui permet de dire que ces pêcheurs sont forcément en lutte pour survivre ?
Facile de voir le mal dans une vidéo...
Répondre
Articles relatifs
| 0 
25/04 - Trips
Kepa Acero et Natxo Gonzalez, sur le spot de Skeleton Bay, nous font découvrir la réelle définition du tube.
| 1 
13/04 - Trips
Quand l'infatigable explorateur Kepa Acero emmène Aritz Aramburu en Indo, c'est toujours loin des sentiers bat...
| 0 
14/05/2015 - Trips
Le surfeur espagnol part tester le mascaret qui déroule sur l'Amazone à l'occasion des marées d'équinoxes. Une...
| 0 
09/02/2015 - Trips
Les frères Acero et le chargeur Natxo Gonzales illustrent à merveille le concept de microaventure avec ce mini...