Pipe : Kohl Christensen se remet doucement de son accident

Accidents - Le chargeur a subi une fracture du crâne qui aurait pu lui être fatale lors d'un Pipe de gala.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Par Maia Galot

Le 31 décembre dernier, le résident du North Shore était victime d'un effrayant wipeout alors que Pipeline accueillait l'un des plus gros swell de son hiver. Alors qu'il tentait d'entrer dans le tube d'une vague prise sur le second reef, l'expérimenté surfeur a chuté, surpris par la forme de cette dernière.

La vague sur laquelle Kohl a chuté.


Mais c'est sous l'eau que les choses se sont compliquées, lorsque sa tête a violemment heurté sa planche. Résultat ? Une fracture du crâne et des saignements au cerveau. L'Hawaïen a échappé de peu à la noyade, bien sauvé par l'intervention rapide des sauveteurs du North Shore, une nouvelle fois au top après le wipeout du jeune surfeur de 13 ans le jour du Pipe Masters ! Ces derniers ont posté sur leur compte Instagram des images du sauvetage.

Ramené sur le bord en jetski, Christensen a été envoyé à l'hôpital où il est directement entré en chirurgie.



"Il s'est ouvert la tête et s'est fracturé le crâne", a précisé Casey Goepel, un autre spécialiste de Pipe sur Instagram. "Kohl a été rapidement secouru et a reçu les meilleurs soins possibles. Après une opération réussie du cerveau, il se remet doucement et nous espérons un rétablissement rapide. Nous sommes éternellement reconnaissants envers l'équipe médicale qui l'a pris en charge au Queens. Maintenant, Kohl a besoin de se reposer et de guérir. Veuillez lui envoyer, ainsi qu'à sa famille, des pensées positives et une bonne énergie".

De retour chez lui hier après 5 jours à l'hôpital, Christensen a à son tour posté sur son compte personnel un message de remerciements envers les personnes l'ayant secouru. Des mots également pour sa famille mais aussi sur la réalité du danger, car le surfeur a bien conscience de sa chance.

« Le 31 décembre 2019 aurait pu être mon départ du monde physique ».



Un événement qui vient rappeler à tous la réalité du danger à l'eau. Danger dont même les plus expérimentés ne sont pas exemptés.

Christensen est d'ailleurs le co-fondateur du Big Wave Risk Assessment Group, un groupe qui éduque et forme les surfeurs à la gestion des risques liés à l'océan, aux protocoles de sécurité, l'équipement et la technologie. Le groupe cherche à guider les pratiquants vers l'optimisation de leurs pratiques de sécurité. Il est responsable chaque année de nombreuses vies sauvées lors de situations à risque.

On souhaite bon rétablissement à Khol Christensen. Puisse-t-il profiter de ses moments en famille pour se ressourcer. Et vite retourner surfer... 


         
              
Partager sur :   
COMMENTAIRES (1)
SurferDave - le 07/01/2020 à 13:58
D'où l'importance du casque sur le gros surf en particulier sur du reef. (quoique ici c'est sa planche qui l'a frappé).
Par contre je ne comprends pas qu'une personne qui forme sur la sécurité dans le surf, surfe des grosses vagues sans casque...
C'est comme si un moniteur d'auto école ne mettait pas sa ceinture au volant...
Répondre
Articles relatifs
| 0 
05/08/2019 - Accidents
Le spot de surf californien a connu une érosion de falaise vendredi, causant la mort de 3 personnes.
| 0 
11/07/2019 - Accidents
C'est la deuxième fois qu'un tragique accident se passe sur cette vague texane.
| 0 
11/06/2019 - Accidents
Le Californien de 36 ans était parti chasser les vagues de la Playa Mizata ce jour-là.
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 2 
[BEST OF] Surf et G7... C'est compl...
Vagues désertes à Biarritz, inquiétude à Anglet, assos mobilisées, et humour sur les réseaux.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.