Local focale : Martin Biger

Actu Locale - Rencontre avec un jeune photographe qui sublime les vagues et les lumières du Finistère.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Martin Biger est en terminale et est passionné de photo depuis tout petit. Mais, s'il y a bien une chose que le jeune breton aime autant que la photo, c'est l'océan. Mélangez ses deux passions dans un décor aussi grandiose que la Bretagne et voilà le résultat. Martin nous fait (re)découvrir les spots du Finistère, en jouant subtilement avec les contrastes et les lumières.

Un talent qui méritait qu'on le dérange en pleine période du bac pour lui poser quelques questions ! 

Salut Martin, est-ce que tu peux nous raconter tes débuts, quand et comment as-tu été attiré par la photo ?
Je fais de la photo depuis que je suis petit avec les appareils photo que je trouvais à la maison. Un jour, quelqu'un de mon entourage a acheté un reflex et je l'ai suivi. La photographie a pris plus d'importance lorsque je me suis mis au surf. Je partais surfer avec mes amis et au bout d'un moment, j'ai réalisé que je préférais faire des photos que de prendre des vagues (même si je continue encore un peu à surfer ). J'adore l'océan, donc photographier du surf est venu naturellement. 

Au-delà de la photographie de surf, je suis passionné par la photo en général. Je fais également des portraits ou des paysages. C'est quelque chose que l'on voit moins quand on regarde mon Instagram

Les reefs bretons vendent du rêve aux photographes, comme aux surfeurs.


Et aujourd'hui, ton matos ressemble à quoi ?
J'ai un Nikon D750 et je varie les objectifs. Pour mon caisson étanche, j'en ai trois différents : un 85 mm, un 50 mm et un 20mm. Pour les photos prises de la terre, j'utilise mon 300 mm.

Sur quels genres de couleurs ou de détails t'arrêtes-tu ?
Je fais plutôt attention aux contrastes de lumière mais j'aime aussi photographier les gens qui vont à l'eau, particulièrement ceux que je connais bien. Alors quand je vois une belle scène avec une jolie lumière, ou un beau conte-jour, je me lâche.

Quand les reflets du soleil jouent avec l'océan à la baie des trépassés.

Ewen Le Bars profite du sunsets dans le Finistère.


Quelle est ta conception de la photo de surf parfaite ?
Ce serait soit un paysage avec quelqu'un qui marche, soit un surfeur dans un tube avec les rayons du soleil dans la vague ou quelque chose dans le genre. 
Tom Esteva se régale sur une jolie droite de reef.

Pierre Troadec se prépare à attaquer le gros swell d'automne à la Torche


Quelles sont tes sources d'inspiration ?
Valentin Figuerãs (retrouvez son local focale). C'est un photographe de chez moi et c'est lui qui m'a appris la photographie de surf, je dirais même la photo en général. J'aime aussi beaucoup le travail de Morgan Maassen


Quelle est la meilleure session que tu aies vécu derrière l'objectif ?
J'en ai plusieurs ! Dès que je fais des photos de surf c'est un bon moment. Mais à choisir j'hésite entre deux. La première ce serait cet hiver en Indonésie. Il y avait des grosses conditions et les vagues étaient  parfaites. J'ai décidé d'aller à l'eau avec mon caisson. Le line-up était à 200 m du bord donc j'ai dû nager à contre courant. C'était hyper physique mais les vagues étaient juste dingues.  

Sinon je me souviens aussi d'une session en Bretagne. On voulait surfer avec des amis mais les conditions étaient vraiment nulles partout. On a appelé du monde pour savoir où est-ce que ça marcherait. Finalement, on a roulé pendant 1h30. Arrivés sur place, c'était juste parfait et on a surfé pendant deux heures. 

À voir ce tube transparent, ça valait le coup de faire un peu de route !


Si tu devais choisir un spot en Bretagne à shooter ?
La Torche. Déjà ce n'est pas très loin de chez moi et en plus il y a toutes sortes de vagues. Il y aussi un côté très sauvage avec la pointe et les dunes qui est plutôt photogénique. Sinon, j'aime aussi shooter quelques secret spots de chez moi qui peuvent être bien mieux que la Torche avec certaines conditions.


Une grosse session s'annonce pour Adrien Buffet à la pointe de la Torche...

Justement, y a-t-il des spots que tu t'interdis de shooter, de peur de révéler des indications géographiques ?
Pas vraiment. Je trouve que c'est dommage de ne pas shooter un spot alors qu'il y a de bonnes vagues. Donc je ne me prive pas de photographier un spot même si celui là est « secret ». Après, je ne mettrai pas la localisation ou je publierai les photos plus tard.

Un peu de noir et blanc pour ce secret spot...


Toi qui shootes principalement du côté de la Bretagne, comment fais-tu pour innover dans tes prises de vues ?
J'ai de la chance parce que en Bretagne, la côte est ultra découpée. Il y a énormément de baies, de falaises etc. Donc les paysages ne sont jamais vraiment les mêmes. Personnellement, j'aime changer de point de vue, essayer des choses que l'on ne voit pas habituellement, trouver de nouveaux angles.

Adrien Boedec sur une solide gauche de la Torche.


As-tu déjà voyagé pour la photographie ? 
Non mais quand je voyage je prends obligatoirement mon appareil photo. Aux vacances de février, je suis parti trois semaines en Indonésie avec des amis qui surfaient donc j'ai pris mon matos. 

Quelle(s) destination(s) te font rêver pour shooter ?
C'est une question que je me pose tout le temps !  Je dirais dans l'Ouest de l'Australie ou alors la Tasmanie pour ses paysages. 

Des pros que tu rêverais de shooter ? 
Je ne suis pas beaucoup les pros ni le Tour. Avant je regardais les compétitions mais j'ai arrêté par manque de temps. Mais s'il faut choisir un surfeur, je dirais Joel Parkinson. 

Pedro Boonman décolle sur la gauche bretonne.

Tu serais intéressé par la vidéo ? 
Pas plus que ça. Ce que j'aime avec la photo c'est le côté très artistique. J'aime me dire que sur une photo je peux retoucher à ma façon, changer les couleurs ou d'autres détails. Avec la vidéo on perd ce côté là.

>> Retrouvez le travail de Martin Biger sur son compte Instagram @martinbiger 
                         
Partager sur :   
COMMENTAIRES (1)
Choco - le 13/06/2019 à 20:39
J'aime beaucoup, belle découverte merci.
Répondre
Articles relatifs
| 0 
08/05 - Actu Locale
Rencontre avec un jeune photographe qui révèle le potentiel surf de l'Ile de Ré.
| 0 
14/07/2017 - Actu Locale
Le jeune photographe d'Anglet nous parle de sa passion et nous présente une sélection personnelle de son trava...
| 0 
22/05 - Actu Locale
Lacanau, Hossegor et La Torche, près de 250 planches vous attendent pour aller surfer... et c'est gratuit !
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 4 
Webber Reefs veut nous débarrasser ...
Ces récifs artificiels promettent de transformer les plages fermantes en spots parfaits.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.