Manera, passionnée sans attache

Actu de marque - C'est le moment d'apprendre à connaître la personnalité derrière l'entité.

Par - @ -
Nick Green
Partager sur :   

C'est l'une des petites dernières dans l'industrie du surf, où elle se fait une place à coups de grands virages appuyés. Mais qui est Manera ? Nous avons cherché à découvrir la personnalité de la marque française.

Manera est une passionnée.

Elle est née il y a plus de 6 ans à Montpellier, sur la côte méditerranéenne, et y a grandi sous l'aile de F-One, sa marque mère. Petite nouvelle de la surf culture, Manera est le fruit d'une affaire de famille et se spécialise dans le néoprène et les accessoires de glisse. Ses propriétaires sont surfeurs, kitesurfeurs ou foileurs et basent leurs décisions sur une passion commune : l'océan. C'est cette dernière qui guide les décisions et oriente les projets.


Au-delà d'un sport unique, Manera représente les sports nautiques et leur culture dans son ensemble. "Stay Salty", écrit-elle sur son site. Un appel à tous les amoureux de l'eau salée, qui ne se contentent pas que du surf mais vont chercher les sensations de la glisse dans de multiples disciplines. Le surf, le kite et le foil sont ses principaux terrains d'expression. Et ce sont ceux dont la marque s'entourent qui en parlent le mieux : Matthieu Aguirre ou encore Clement Roseyro font partie de cette nouvelle génération de rideurs aux multiples disciplines. 


Manera est une globe-trotteuse... qui favorise les eaux froides

Les trips sont venus d'un interêt personnel de ceux qui font Manera. Celui de rider en kite des eaux froides, et de ramener par la même occasion des images rares dans le milieu. L'Islande d'abord, puis Vancouver et le Nord de l'Ecosse. Côté surf, c'est la Tasmanie qui aura donné le la. 


Pour casser le stéréotype du surfeur bronzé qui surfe en boarshort sur des vagues glassy, Manera prend le large. Vers des eaux plus tumultueuses, plus froides, moins accueillantes. Mais finalement plus proches de la réalité du surfeur lambda. La marque pousse ses modèles en eaux très froides, pour assurer chaleur et confort à ceux qui souhaitent casser l'image lissée du surf à ses côtés.


Manera est engagée : dans le commerce local, comme dans l'environnement

Côté commerce, on ne la trouve que dans des shops spécialisés, choisis pour leur expertise technique et présents partout dans le monde. Pas de vente en ligne, pour laisser plus de place aux réseaux locaux et au commerce de proximité. Côté environnement, son approche est discrète mais réaliste. Selon elle, "toute entreprise doit tendre à proposer des produits moins nuisibles, cela doit devenir une normalité". Manera fait donc valoir ses actions plutôt que de grands discours.


Les combinaisons sont fabriquées à base de roche calcaire et non de produits pétrochimiques, et le noir de carbone (nécessaire à la fabrication du néoprène) est recyclé à partir de pneus usagés : une réduction de plus de 70% des émissions de CO2. Les pertes de matière sont recyclées, de même que les combinaisons non-commercialisables qui bénéficient d'une seconde vie (un sac en combi, ça existe !). Dans la dynamique de fabrication, on trouve aussi l'énergie solaire et différents produits (comme la colle aqua) ou machines (notamment celles utilisées pour la teinture) optimisés pour limiter leur impact environnemental. 


Manera aime s'entourer

Pour le choix de ses rideurs, même mentalité. Manera s'entoure de ceux qu'elle aime, et qui l'inspire. C'est le feeling qui passe au-dessus des stratégies financières. En résulte le recrutement de noms bien implantés dans le surf, mais à la recherche d'une expérience de sponsoring différente. C'est le cas de Pete Devries, le Canadien pour qui le surf à Vancouver n'a pas de secret. Exit les grosses enseignes, c'est ce besoin de se reconnecter à la passion de la glisse qui aura fait la différence dans la conclusion de leur union. 


Cette approche familiale devient alors également une force du point de vue des rideurs, qui y voient du renouveau pour leur contrat, un peu de changement bienvenuJustine Dupont, Fred David, Dion AgiusBrendon Gibbens et Marcela Witt ont ainsi agrandi les rangs de cette grande fratrie. 


Passionnée, globe-trotteuse, engagée et sociale : Manera semble finalement être de ces personnalités dont on aime s'entourer, qui vous pousse avec détermination sur le chemin de la fougue. Pour votre plus grand bien !


> Retrouvez Manera dans notre test combi 100% confinement
                                                    
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
29/06 - Actu de marque
Qu'est-ce qui se cache derrière cette jeune marque française de softboards, d'accessoires et de textile Surfwe...
| 0 
04/06 - Actu de marque
''C'est dingue d'avoir une édition limitée. C'est spécial. Elle est de classe mondiale.'' - Gabriel Medina
| 0 
08/01 - Actu de marque
Surfhardware a décidé d'agir en réponse aux incendies qui ravagent l'Australie et effectue une levée de fonds.
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 0 
Et pendant ce temps, les vagues vie...
On a regroupé les images de line-ups vides en France et dans le monde. C'est beau mais ça pique un peu !
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.