L'Iran vu par ses surfeuses

Autres - Les femmes iraniennes ont besoin d'aide pour s'épanouir au quotidien, mais aussi pour enfin pouvoir surfer tranquille?

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

En 2010, la réalisatrice française Marion Poizeau et la surfeuse irlandaise Easkey Britton sont parties explorer les côtes iraniennes. Elles voulaient alors savoir s'il était possible de surfer en Iran et si une femme pouvait se mettre à l'eau sans problème. Parti d'une simple curiosité, ce voyage (à voir dans le Surf Session n°305) a eu beaucoup d'impact sur ces deux femmes.

Grâce à un petit film diffusé sur Internet, de nombreux Iraniens et Iraniennes ont pris contact avec elles. Aujourd'hui, l'aventure continue avec la création du premier club de surf. Une collecte pour aider Marion à financer son documentaire est en cours. Alors si vous voulez faire plus qu'une simple journée de la femme inutile, allez soutenir ce projet sur leur kisskissbankbank. Il reste une trentaine de jours avant la clôture.



Mots clés : easkey britton, iran
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
28/06 - Free Surf
Dans notre infinie poursuite du swell, il est parfois bon de savoir écouter le rythme de la nature.
| 0 
10/02/2015 - Film
Into The Sea, le très attendu documentaire de Marion Poizeau, est désormais disponible en VOD. Retour sur les ...
  |  
01/01/1970 -
  |  
01/01/1970 -