Kieren Perrow, nouveau prince de Pipeline

Autres - Un an après sa finale perdue face à Jérémy Flores, l'Australien de 34 ans s'impose sur le Billabong Pipe Masters. Michel Bourez obtient la troisième place et termine second de la Triple Crown?

Par - @romainferrand -
L'imprévisible Dane Reynolds aura fait un passage "éclair" sur le World Tour / Cestari ASP  
Partager sur :   

Banzaï Pipeline, Oahu, Hawaii

D'un extrême à l'autre. Voilà comment décrire la situation de Kieren Perrow en moins de 24 heures. Menacé de ne pas se requalifier pour le World Tour 2012 hier, il a remporté ce matin sa première épreuve au sein de l'élite en battant Joel Parkinson à Pipeline au terme d'une finale épique dans des vagues propres d'environ 2,5m.

Perrow signe ainsi sa seconde finale consécutive sur le Pipe Masters, rappelant au passage que sa seconde place l'an dernier face à Jeremy Flores ne tenait pas du hasard. Chargeur reconnu, il aura tenu des lignes parfaites dans les tubes de Pipeline et Backdoor, obtenant un 10/10 parfait en demi-finale face à Michel Bourez, après avoir coupé la route à Medina en quarts.

Triple vainqueur de la Triple Crown en 2008, 2009 et 2010, mais absent des épreuves de Sunset et Haleiwa cette année, Joel “Parko” Parkinson prouve avec cette seconde place à Pipe son aisance sur les vagues hawaïennes.

Michel Bourez peut quant à lui être satisfait de sa fin de saison. Après une 3ème place à Sunset la semaine dernière, il signe le même résultat à Pipe et termine second du classement général de la Triple Crown, remportée par le jeune local John John Florence, 19 ans. Le Tahitien termine sa saison World Tour à la 6ème place du classement général, atteignant haut la main son objectif de fin de saison : être dans le Top Ten.

 

John John Florence, en qui beaucoup voyaient un potentiel vainqueur sur sa vague de Pipe, se fera stopper en quarts par Kelly Slater dans une série vivement disputée : deuxième à 3 minutes de la fin, le Floridien avait besoin de 16,70pts pour reprendre la tête. Il y parviendra en scorant coup sur coup deux vagues notées 9,70 et 7,83, se qualifiant pour les demis devant un JJF bluffé par ce retournement de situation !  Mais le jeune Hawaïen se consolera en remportant sa première Triple Crown, une victoire tout aussi honorable que le titre de Pipe Masters. D'autant que de nombreux locaux parlent déjà de 2011 comme de la « Best Triple Crown ever». Les yeux sur le podium, toute la plage partageait la même pensée : ce n'est qu'une question de temps avant que John John ne remporter le Pipe, et cela n'arrivera pas qu'une fois…

Sitôt la fin de la remise des prix, la plage de Pipeline s'est vidée, ne laissant que des spectateurs ravis de voir le show continuer en free surf et de jolies groupies en train de rôder autour des team houses. Après son élimination en quarts ce matin, Jamie O'Brien avait promis au micro une fête endiablée dans sa maison face au spot. Promesse tenue, puisque le jardin s'est transformé en véritable dance-floor dès le début de l'après-midi. La journée est loin d'être terminée sur Banzaï Pipeline...

L'ASP World Tour 2011 se termine donc sur cette victoire de Kieren Perrow et au terme d'une compétition mémorable, mettant fin à une saison riche en vagues, en action et en suspense. L'ASP World Tour 2012 reprendra le 25 février à Snapper Rocks (Australie) pour le Quik Pro Gold Coast.

Romain Ferrand

Tous les résultats et les highlights sur le site du Billabong Pipe Masters 2011

Suivez Surf Session à Hawaii sur twitter.com/SurfSessionMag

RESULTATS :

Finale

1 – Kieren Perrow (AUS) 13.17

2 – Joel Parkinson (AUS) 7.00

Demi-finale

SF 1: Joel Parkinson (AUS) 17.23 def. Kelly Slater (USA) 16.83

SF 2: Kieren Perrow (AUS) 12.00 def. Michel Bourez (PYF) 4.07

Quarts de finale

QF 1: Joel Parkinson (AUS) 12.00 def. Jamie O'Brien (HAW) 9.43

QF 2: Kelly Slater (USA) 17.53 def. John John Florence (HAW) 16.70

QF 3: Michel Bourez (PYF) 7.70 def. Evan Valiere (HAW) 3.66

QF 4: Kieren Perrow (AUS) 17.23 def. Gabriel Medina (BRA) 9.26

Partager sur :   
COMMENTAIRES (2)
fanf - le 11/12/2011 à 17:26
Bravo kieren, excellent big wave surfer trop souvent décrié dans les conditions petites ou moyennes. Comme quoi la finale perdue l'an passé lui a servi cette année. Old school true school, La triple clown a john john, plus jeune vainqueur de l'épreuve ?? Big up.
Répondre
matt - le 11/12/2011 à 19:18
super content qu'il ait gagné, c'est l'aboutissement de toute une carrière et de la plus belle des manières :-)
Répondre
Articles relatifs
| 0 
Il y a 2 jours - Autres
Mavericks théâtre des rêves bien évidemment, mais pas seulement. On pense beaucoup à Georges Pernoud.
| 2 
Il y a 3 jours - Autres
Indispensable à la pratique du surf, la wax s'est transformée au fil du temps.
| 0 
Il y a 9 jours - Autres
Le calendrier du WCT déplumé, un docu sur Vincent Duvignac, un portfolio en Med... ce que vous avez raté.
| 0 
20/12/2020 - Autres
Suite au vote électronique de l'assemblée générale, Jacques Lajuncomme succède à Jean-Luc Arassus.