North Shore : Circus in town !

Autres - La Triple Couronne hawaiienne commence aujourd'hui, et les meilleurs surfeurs du monde sont déjà à pied d'oeuvre sur le North Shore, prêts à en découdre?

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

“Circus is in town, bro'…” résume, fataliste, l'Hawaiien Tamayo Perry en observant une demi-douzaine de surfers démarrer sur la même vague à Sunset. L'image est évocatrice, mais l'expression erronée, si l'on considère que jusqu'à la fin des années 70, on parlait de “The Country” pour désigner le North Shore d'Oahu, par opposition à “The Town” (Honolulu).

Ville ou campagne, le North Shore reste la capitale mondiale du surf durant l'hiver, et depuis le début du mois de novembre, les 7 Miles Miracle vivent au ryhtme des arrivées quotidiennes de surfeurs pros. Spotted à Off the Wall : Joel Parkinson, tenant du titre de la Triple Crown, visiblement très affecté par la mort de son ami Andy Irons, et arrivé très tôt sur Hawaii afin, selon une interview publiée sur le site du Honolulu Star Advertiser, de “surfer pour conjurer la douleur” et “pour rendre hommage à Andy de la plus belle manière qui soit : en faisant honneur aux vagues d'Hawaii”.

La communauté surf du North Shore a beau vivre des heures sombres et tenter de se focaliser sur les vagues et les performances, le microcosme n'est pas épargné par la hype et l'avalanche d'infos plus “people” que véritablement surf.  Kelly Slater est-il déjà arrivé ? Dane Reynolds va-t-il, comme l'icône locale Jamie O'Brien, brûler le rulebook de l'ASP et se retirer du Tour ? Le North Shore tout entier bruisse de rumeurs, de on-dits, et le téléphone arabe fonctionne à plein régime. Sur Twitter, les photographes postent des images de Jack Johnson surfant en face de sa maison à Rocky Point en mentionnant fièrement : "photo prise il y a moins d'une heure”. La scupturale Alana Blanchard se met à l'eau dans un maillot aux dimensions symboliques ? Aussitôt Radio North Shore et les réseaux sociaux s'emparent de la nouvelle et alimentent les forums de considérations élogieuses sur la plastique parfaite de la surfeuse de Kauai.

Dans cette cacophonie médiatique parfaitement orchestrée, qui fait partie du folklore du North Shore, le contingent français a lui aussi pris ses quartiers d'hiver, de façon discrète et appliquée. On a ainsi aperçu hier les frères Cloarec et Alizée Arnaud à Ehukai Beach Park,  Pauline Ado et Amandine Sanchez chez le shaper Tokoro, la Réunionnaise Johanne Defay et Lee Ann Curren à l'entraînement sur Off the Wall, où elles furent rejointes par Justine Dupond et Cannelle Bulard et enfin Edouard Delpero qui a gratifié la plage d'un superbe tube avant hier matin sous la pluie.

Filles et garçons s'aligneront dès aujourd'hui à Haleiwa, qui ouvre traditionnellement le bal de la Vans Triple Crown of Surfing avec le Reef Hawaiian Pro le 12 novembre, suivi de la O'Neill World Cup of Surfing le 24 et du Billabong Pipe Masters le 8 décembre.  En hommage à Andy Irons, Mark Occhilupo, Martin Potter, Tom Curren et Sunny Garcia s'affronteront durant la semaine à Ali'i Beach Park dans un  Clash of the Legends qui promet des étincelles. Dimanche, pas de compétition en raison du Paddle-Out organisé à Kauai pour honorer Andy.

Guillaume Dufau - Envoyé "très" spécial

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
05/02/2021 - Autres
La tempête Justine, les Maldives, Noa Deane, Laurent Inne et bien plus encore.
| 0 
30/10/2020 - Autres
Le réveil de Belharra, le surf interdit pendant le confinement, un documentaire world-class sur Skeleton et bi...
| 0 
24/05/2020 - Autres
Un portrait inhabituel de Tyler Wright, Kelly - John John à Teahupoo et quelques plages refermées dans le Mor...
| 0 
16/09/2018 - Autres
Le Quik Pro qui se tiendra aux Culs Nus, Dane Reynolds, John John et bien plus encore !