Variant Omicron : la réouverture des frontières australiennes suspendue

Autres - Voici qu'un autre haut lieu de surf échappe à ceux qui avaient prévu de s'y rendre prochainement.

Par - @surfsessionmag -
WSL / KIRSTIN SCHOLTZ
Partager sur :   

La nouvelle vient tout juste de tomber : l'Australie suspend la réouverture de ses frontières, qui devait avoir lieu le 1er décembre

Alors qu'à l'aube du mois de novembrel'Australie annonçait tout juste la réouverture prochaine de ses frontières aux étrangers, plus d'un an et demi après leur fermeture, les choses sont de nouveau entrain de basculer. Rappelons-le, en mars 2020 le pays avait mis en place une des politiques les plus strictes au monde en matière de fermeture de frontières. Plusieurs milliers d'Australiens n'avaient pas pu rentrer chez eux pendant de très longs mois.

La réouverture des frontières aux étrangers était sur le point d'entrer en vigueur, mais l'apparition d'un nouveau variant du coronavirus change la donne. Ceux qui se réjouissaient déjà d'un surf trip le long des côtes australiennes devront prendre leur mal en patience. Ceux qui venaient d'obtenir leur permis vacances-travail et envisageaient d'alterner entre sessions sur des spots de classe mondiale et petits boulots sont dans le même bateau. 



C'est l'émergence d'un nouveau variant du coronavirus en Afrique du Sud, le SARS-CoV-2 plus communément appelé Omicron, qui est responsable de cette décision soudaine. L'Organisation mondiale de la santé s'alarme face à l'apparition de ce variant et estime le risque qui lui est lié très élevé sur le plan international. L'OMS appelle à une accélération de la vaccination à l'échelle mondiale. 

La semaine dernière on annonçait aux étudiants étrangers, aux travailleurs qualifiés et à ceux qui avaient obtenu leur PVT qu'ils pourraient à nouveau rejoindre l'Australie à compter du 1er décembre. En octobre les Australiens pouvaient enfin voyager librement mais il n'était pas encore question d'alléger les restrictions pour les non-Australiens. Plus d'un millions d'entre eux étaient bloqués sur place, s'ils décidaient de quitter l'Australie il leur aurait été impossible d'y revenir. L'annonce de la réouverture des frontières était tout à fait récente. 

Une réunion d'urgence s'est récemment tenue. C'est à l'issue de celle-ci que la suspension de la réouverture des frontières a été annoncée pour les étudiants et les travailleurs qualifiés étrangers. Ce sont les incertitudes qui entourent encore le variant Omicron qui ont été mobilisées pour expliquer cette décision. Les autorités australiennes souhaitent en apprendre davantage sur sa dangerosité et les conditions de sa transmission avant de songer à un nouvel assouplissement. La réouverture de ses frontières aux étrangers est suspendue pour deux semaines au moins. Le premier ministre australien Scott Morrison déclare ce report « nécessaire et temporaire. » Il souhaite en savoir davantage sur l'efficacité du vaccin face à ce nouveau variant, les symptômes qu'il déclenche, les conditions de sa transmission... L'incertitude règne de nouveau.



L'Australie a décelé cinq cas de variant Omicron, tous en provenance d'Afrique australe. Les autorités sanitaires de Nouvelle-Galles du Sud ont déclaré que les individus ont été placés à l'isolement pendant quatorze jours, ainsi qu'une douzaine d'autres voyageurs. 

Depuis quelques jours, l'annonce de l'apparition de ce nouveau variant sème la panique sur le plan international. Le monde commence à se refermer. Dans plusieurs pays, des cas hypothétiques ou confirmés du variant Omicron ont été déclarés comme c'est le cas en Australie. En France à l'heure actuelle, huit personnes ont été déclarées potentiellement porteuses du nouveau variant. Il a été annoncé potentiellement plus contagieux que le variant Delta toujours en circulation.  

Après le Maroc, en fin de semaine dernière, qui annonçait la suspension de ses vols à destination et en provenance de la France, voici qu'un autre haut lieu de surf est sur le point d'échapper à nouveau à ceux qui rêvaient d'y goûter. Et ce le temps d'un surf trip ou de plusieurs mois s'ils avaient obtenu un visa PVT ou envisageaient d'y faire leurs études. Visiblement, nous n'avons pas fini d'alterner entre réjouissances et déceptions. Tout demeure instable, incertain et peut changer du jour lendemain. Nous avions à peine eu le temps de programmer un trip sur la Gold Coast ou de se réjouir à l'idée de passer plusieurs mois en Australie, entre boulot et sessions de surf, que tout bascule de nouveau. L'actualité sanitaire nous rattrape sans cesse et ne semble pas prête de se stabiliser. 

L'Australie vient tout juste de passer du côté des pays qui préfèrent se replier sur eux-mêmes pour éviter l'introduction de ce nouveau variant sur leur territoire. Il faudra encore patienter un peu pour surfer les vagues de classe mondiale qui jalonnent ses côtes. 

> Par Ondine Wislez Pons 
              
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
19/02/2021 - Autres
Adieu Bells et Snapper, la bombe de Joan Duru dans les Landes, qui se cache derrière le compte @surfforecast64...
| 0 
28/02/2020 - Autres
Une nouvelle vague artificielle pour Kelly, le stage de préparation de l'équipe de France et l'abolition d'un ...
| 0 
18/10/2019 - Autres
Fight for the bight, marée noire au Brésil, typhon au Japon, culture surf à Cuba et bien plus encore...
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Les Ukulélés Kala sont disponibles !
Dossier
| 0 
Les surfeurs gays gagnent en visibi...
Pour venir à bout des tabous, certains membres de la communauté LGBTQ+ ne veulent plus surfer cachés.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.