Le Mavericks Invitational est sur les starting blocks

Big Wave - La très longue période d'attente de cette fameuse compétition qui vient d'intégrer le Big Wave World Tour vient de débuter, tandis que le film Chasing Mavericks s'apprête à sortir en France.

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

Le prestigieux Big Wave World Tour vient cette année d'accueillir un nouveau temple dans sa boucle, et non des moindres, puisqu'il s'agit ni plus ni moins de la mythique vague de Mavericks en Californie. Le Mavericks Invitational, désormais quatrième étape d'un tour 2012/2013 qui en compte cinq, vient tout juste d'ouvrir sa waiting period qui s'étend jusqu'à la fin du mois de mars.

Cette compétition, tout comme le Billabong Pico Alto ou le Quiksilver Chile Big Wave Invitational, va donc rassembler les meilleurs surfeurs de gros du monde. Sélectionnés et triés sur le volet, cette élite des chargeurs est donc prête à en découdre à la rame dans des bombes attendues chaque fois avec une certaine excitation nerveuse.

Détail qui a son importance, les étapes du Big Wave World Tour ne sont lancées que si une houle conséquente est annoncée, ce qui justifie une période d'attente de plus de quatre mois, qui là, en l'occurrence, vient tout juste de débuter.

Des invités triés sur le volet

Sur la liste des invités, comme à chaque étape du Big Wave World Tour et à chaque édition du Mavericks Invitational, on retrouve bien évidemment des noms incontournable comme le vainqueur du Tour de l'année passée Carlos Burle, mais aussi Garrett McNamara, Shane Dorian, Nathan Fletcher, Kelly Slater, Mark Healey ou encore Ken 'Skindog' Collins. Autant dire que le spectacle devrait être de très haut niveau, si Mère Nature se décide bien entendu à envoyer un swell digne de ce nom d'ici fin mars, ce qui espérons le a de fortes chances d'arriver.

Chasing Mavericks : le film

En attendant le lancement du Mavericks Invitational, pour ceux qui voudrait en apprendre un peu plus sur l'histoire de cette vague d'exception et sur les hommes qui ont construit sa légende, sachez qui le film Chasing Mavricks consacré à l'histoire du surfeur Jay Moriarty (joué par Jonny Weston), sortira en France le 29 novembre prochain. Pour la petite anecdote, malgré les dispositifs de sécurité mis en place lors du tournage, l'acteur Gérard Butler (qui joue le rôle de  Frosty Hesson) avait failli se noyer, surpris par un set qui avait décalé lors du tournage d'une des scènes du film, qui par ailleurs a été très bien reçu en Californie. Voilà qui promet pour l'ambiance lors de la compétition à venir. Il n'y a plus qu'à espérer pour que les vagues soient au rendez-vous.



Partager sur :   
COMMENTAIRES (4)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Nat - le 11/11/2012 à 01:19
De jolies vidéos en perspective !!!
Répondre
peyo - le 11/11/2012 à 20:26
et sancho, il n'est pas invité?
lui qui se prend pour un big wave rider !
Répondre
fab - le 12/11/2012 à 12:13
@ peyo
si lui se prend pour un bigwave rider, visiblement les vrais chargeurs ne le prennent pas au serieux
Répondre
coffi - le 13/11/2012 à 11:51
Je te trouve un peu dur avec Mr sancho. Il est plus connu pour charger des gros slabs irlandais ou belharra en tracté que pour charger mavericks à la rame vague sur laquelle il a peu d'experience par rapport à tous les "invités". Malgré tout il faut en avoir pour partir sur les vagues qu'il prend et on peut le considerer comme un chargeur, ce n'est pas juste un titre qu'il se donne.
Répondre
Articles relatifs
| 0 
20/03/2019 - Big Wave
Les organisateurs et les chargeurs espèrent beaucoup du swell attendu ce week-end ! Après, il sera trop tard.
| 0 
18/01/2016 - Big Wave
L'Australien a remporté cette nuit l'étape de Todos Santos, et gagné au passage le respect de la communauté de...
| 0 
16/01/2016 - Big Wave
La cinquième étape du BWT devrait être lancée ce dimanche au Mexique, avec des conditions énormes au rendez-vo...
| 0 
09/04/2015 - Big Wave
Exit Dungeons, bonjour Puerto Escondido, le Big Wave World Tour 2015 annonce la couleur : code red !