Teahupoo : deux vagues déjà en lice pour le XXL

Big Wave - Retour sur une session qui fera déjà date, tant pour la puissance de ses vagues que la folie qu'elle a déclenché sur le web...

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

Le swell tant attendu sur Teahupoo a tenu ses promesses aujourd'hui. Comme prévu, des monstres de près de 6m - souvent plus larges et épais que hauts - ont déferlé sur le spot à la grande satisfaction des big-wave riders présents.

Si les surfeurs ont d'abord attaqué le spot à la rame, la hausse significative du swell au fil des heures les a rapidement poussés à privilégier le tow-in pour continuer de scorer.

Local du spot, et véritable gardien du temple, Raimana Van Bastolaer a eu l'une des plus grosses vagues de la journée. Mais de l'avis des observateurs présents, c'est l'Hawaïen Koa Rothman qui, tracté par Laird Hamilton, a pris la bombe de la journée (voir photo et vidéo). Deux rides devenu en quelques heures les premières entrées officielles du Billabong XXL 2014.

Les premières photos arrivées ce matin à la rédac de Surf Session témoignent du caractère spécial de cette session. Mais il faudra patienter encore un peu avant d'en voir la couleur... D'autant que surfeurs, photographes et vidéastes sont à nouveau sur le qui-vive, la journée qui arrive promettant les mêmes conditions.

Sancho, attendu en Islande pour participer au Nixon Challenge, a finalement pris la direction de Tahiti à la dernière minute. Le Landais et Alain Riou, rentré à temps chez lui pour le swell, ont scoré du solide mais y ont laissé quelques planches. Là aussi, encore un peu de patience avant de voir les images.

Parmi les autres soldats de la journée : Shane Dorian, Alex Gray, Mark Mathews, Ryan Hipwood, Dean Morrison, Laurie Towner, Wade Goodall, Dean Bowen, Mikey Wright, Kamalei Alexander, Mark Healey, Makua Rothman, Koa Rothman, Nathan Florence, Eli Olson, Laird Hamilton, Nathan Fletcher, Garrett McNamara, Kohl Christensen & Co.



Echo d'enfer sur le web

Si les vagues de la journée ont fait tremblé le reef de Teahupoo, elles ont également eu un écho retentissant sur le web. Le site tahiti-webcams.com, lancé il y a quelques semaines, proposait de suivre la session en direct. Pas moins de 40 000 visiteurs uniques se sont connectées dans la journée, avec une moyenne de 600 utilisateurs simultanés. Si les Français ont été les plus présents sur le site, les USA (2èmes), l'Australie (3ème) et le Brésil (4ème) suivaient eux aussi l'action derrière leurs écrans. La Polynésie Française arrivait quant à elle en 5ème position.

Pour le reste, ça se jouait sur Instagram (voir slideshow), Twitter et même sur Vine, l'application vidéo de Twitter, qui permettait de suivre en quasi-direct quelques drops vertigineux depuis le line-up de Teahupoo, comme celui de Dean Bowen :

A suivre de nouveau en live dès ce soir sur www.tahiti-webcam.com/webcam-teahupoo-live, et donc un peu partout sur la Toile. Code Red 2.0...

Photos exclusives dès demain sur www.surfsession.com

Partager sur :   
COMMENTAIRES (1)
Amaru Jeanine - le 14/05/2013 à 19:19
Maururu roa pour les images des énormes vagues je vis aux marquises maintenant les news de Tahiti me fait plaisir merci encore

Kaoha Jeanine
Répondre
Articles relatifs
25  | 0 
Hier à 10:15 - Big Wave
Les organisateurs et les chargeurs espèrent beaucoup du swell attendu ce week-end ! Après, il sera trop tard.
221  | 0 
04/03 - Big Wave
Pierre Rollet, Antonin de Soultrait et Matthieu Aguirre entrent dans la cour des grands.
86  | 0 
19/02 - Big Wave
Retour sur la solide session d'hier au Pays basque.
287  | 0 
15/02 - Big Wave
Ce Marocain s'attaque aujourd'hui aux plus grosses vagues de la planète. Sans aucune planche.