WSL Big Wave Awards : le meilleur du gros !

Big Wave - De nouveaux surfers primés, mais ça se passe toujours à Jaws, Maverick's, Nazaré et The Right.

Par - @surfsessionmag -
Shanan Worrall, tube de l'année à The Right. (Jamie Scott)  
Partager sur :   

Les Big Wave Awards, désormais organisé par la WSL, s'inscrivent dans la tradition des Billabong XXL awards qui avaient l'habitude de disséminer leur lot de surprise tout en rendant honneur aux grands noms du Big Wave Riding. On se souvient ainsi de Gautier Garanx décrochant le prix de la plus grosse vague de l'année pour un ride à Belharra en 2014.
Pas de surprise française cette année puisque seule Justine Dupont était nominée, mais de nouvelles têtes s'incrustent dans le palmarès alors que les spots primés sont eux les « usual suspects ».

Prix principal de la soirée, le Billabong Ride of the Year a pris place à Jaws une fois de plus, mais Shane Dorian laisse cette fois sa place à Billy Kemper. Avec cette victoire et ses deux titres consécutifs aux Pe'ahi Challenge, le local de Maui s'impose petit à petit comme le nouveau « Mr Jaws », même si Dorian et Kai Lenny sont toujours là pour lui faire concurrence.


Coté
rame, c'est le double air-drop de Ben Andrews à Maverick's qui a été récompensé. Une belle surprise pour le californien qui tient plus du professionnel de la pêche que du surf puisqu'il a son propre bateau depuis le lycée et travaille dans l'industrie de la pêche depuis qu'il a son diplôme de biologie marine. Sa vague a été estimée à 53 pieds, soit pas moins de 16 mètres.


Comptez 20 pieds de plus, soit 22 mètres pour le prix de la plus grosse vague attribué à Francisco Porcella. L'habitué des wipe-outs spectaculaires passe cette fois sur les devants de la scène pour ce ride mémorable à Nazaré.



Paige Alms
 prend le prix de la meilleure performance féminine, dans la logique de sa victoire devant Justine Dupont lors du contest de Maverick's.

Chez les hommes ce prix va à Jamie Mitchell, récompensant ainsi l'ancien champion de rame dont l'engagement total dans une carrière de Big Wave Surfer ne fait plus aucun doute. Il a remercié tous les surfeurs présent à la cérémonie des prix en lançant « Vous m'inspirez tous et me poussez à chasser tous les swells, et probablement ceux que je ne devrais pas ».

Maverick's était encore à l'honneur pour le wipeout de l'année décerné au Californien Wilem Banks qui a affirmé avoir aussi peur de devoir faire un discours que de prendre des boites XXL.


On termine avec un nouvel outsider en la personne de Shanan Worrall, prix du tube de l'année pour sa barrique à The Right. On imagine que l'Australien a dû prendre quelques branlées en s'engageant sur des vagues de ce type, mais ce plongeur professionnel a certainement des capacités en apnée largement supérieures à la moyenne !

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 1 
03/05 - Big Wave
Plus grosse vague de l'année et meilleure perf' féminine de l'année ! Record du monde pour Andrea Moller.
| 0 
12/04 - Big Wave
Et Albee Layer n'est pas du tout d'accord et le fait savoir.
| 0 
02/04 - Big Wave
"À 25 ans, je ne pensais pas que tu pouvais être championne du monde et gay en même temps".
Le mag en cours
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Shop
Livres, Bd, Magazines, Goodies
Dossier
| 0 
Top 10 des plus belles vagues jamai...
Dix vagues, une chronologie allant des années 60 à aujourd'hui : voici notre sélection des plus belles vagues découverte...
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.