Jeremy Flores : "ce que j'ai à dire sur notre problème de requins à la Réunion"

Blog - Un billet écrit dans la douleur par le plus célèbre ambassadeur des surfeurs de l'île.

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

Suite à l'attaque de requin meurtrière lundi 23 juillet à la Réunion, les surfeurs pro de l'île prennent la parole. Sur son profil Facebook, Romain Cloitre est revenu dès le lendemain sur cette attaque et ses conséquences sur son île. C'est désormais Jeremy Flores, meilleur surfeur français et lui aussi originaire de la Réunion, qui signe un long billet sur son blog à ce sujet.

L'IRT (Ile de la Réunion Tourisme) l'avait désigné ambassadeur surf de la Réunion il y a quelques semaines, avant d'annoncer hier qu'elle arrêterait de communiquer jusqu'à nouvel ordre sur le surf, préférant mettre en avant d'autres atouts touristiques comme les lagons de l'ile.

Précisant s'exprimer pour la dernière fois sur l'épineux sujet des requins, Jérémy Flores signe ici un billet sincère, écrit avec le coeur dans la douleur :

“Plusieurs personnes 'ont  demandé de réagir suite à la disparition tragique de notre petit dalon Alexandre, je n'en avais pas la force car trop de souvenirs de Mathieu me sont revenus en mémoire, j'ai voulu aussi respecter le deuil de la famille et de ses proches à qui j'adresse mes sincères condoléances même si ces mots ne sont rien par rapport à leur peine.

Il y a presque un an, j'ai perdu un grand frère, Mathieu Shiller, quelqu'un qui m'a vu grandir, qui me portait sur ses épaules quand je  marchais à peine, pour m'amener sur notre plage à Boucan-Canot. J'ai beaucoup souffert de sa disparition. Quelques semaines avant, Eddy Aubert aussi, un autre bodyboarder, était parti. Je ne le connaissais pas, mais il partageait la même passion que moi sur cette même plage où j'avais grandi et appris à surfer, il était donc aussi un peu de ma famille. Tout comme Eric Dargent, ce surfeur marseillais qui a perdu une jambe du coté de Grand Fond à peine arrivé sur notre île .

Après ces 3 attaques , j'ai essayé de faire ce que je pouvais, j'ai aidé l'association PRR qui regroupe beaucoup d'amis de Mathieu et d'Eddy, ce sont tous des spécialistes de la mer, ils la connaissent autant qu'ils la respectent et la chérissent. Depuis un an avec l'autre association de mon ami JF Nativel, l'OPR, ils se battent tous les jours pour interpeller la population et les pouvoirs publics en essayant de leur expliquer qu'il y a un vrai problème qui n'existait pas avant sur nos plages et sur toutes les côtes ouest et sud ouest de l'île. Il n'est pas question de dire qu'il n y avait pas de requins à la Réunion, mais juste de constater qu'il y en a de plus en plus. Les mairies et l'Etat l'ont compris puisqu'ils ont fait démarrer des recherches scientifiques, ils n'ont que ce moyen pour comprendre et faire avancer les choses. La mairie de St Paul a essayé de tout faire pour sécuriser les plages en créant  des postes de vigie. Les MNS , critiqués par des gens qui ne comprennent rien à rien, ont  eux-même fabriqué des filets  de protection. La ligue réunionnaise de surf a bossé à fond avec l'Etat pour créer le plus rapidement possible des postes de vigie en mer pour sécuriser les écoles de surf et les entraînements des clubs et de la ligue. Dans une période de crise, toute sorte de création d'emplois est importante, surtout chez les jeunes. A mon sens l'ensemble des acteurs de ce dossier ont été réactifs. Le problème ne vient pas d'eux, le problème vient de ces fameuses recherches scientifiques, tout le monde sait que les requins sont là, tout le monde sait que d'avoir créé une réserve marine devant les plages les plus fréquentées de l'île est une aberration, tout le monde sait que d'y avoir en plus rajouté une ferme aquacole distante d'à peine 3 ou 4 km à vol d'oiseau est totalement inconscient. Je n`ai pas fait d'études comme certains, mais j'ai un cerveau "moi", en créant cette situation, on savait tous, à l'époque, qu'il pourrait y avoir un problème. Mais on avait aussi tous confiance en les compétences de nos scientifiques, puisqu'ils avaient fait stipuler dans l'article 26 de  la charte de la réserve qu'en cas de "développement envahissant ou surabondant, une espèce peut être régulée pour restaurer l'état du site", ce ne sont pas mes mots mais bien ce qui est écrit dans cet article.

Alors que cela fait déjà 4 ou 5 ans que ceux qui sont régulièrement dans la zone - les pêcheurs, plongeurs, surfeurs, chasseurs sous-marins - constatent une augmentation considérable du nombre de requins, aucune  personne responsable de ces différents dossiers n'a réagi et prévenu l'Etat ou les mairies. Seul l'association Ocean Prevention Réunion l'a fait et n'a été écouté, ces arguments n'étant pas confirmés par des scientifiques. Bien sûr les requins sont chez eux, certains sédentarisés, d'autres de passage, je les respecte et j'accepte le risque car je passe la majorité de ma vie dans l'océan, nous savons tous, nous les surfeurs, que cela peut nous arriver à tout moment. Mais dans le cas de  mon île, il n' y a rien de naturel dans ce risque. C'est l'homme qui a crée un VRAI PARC A REQUINS. Où sont passés les petits requins de récifs ? on n'en voit plus, repoussés ou dévorés. Eux sont les vrais régulateurs des barrières de coraux. J'ai beaucoup parlé avec les vrais connaisseurs de la mer, ceux qui sont à l'eau tous les jours, ils m'ont bien confirmé qu'une race de requin, que l'on voyait passer de temps en temps, souvent suivant les baleines, s'est sédentarisée sur nos côtes, le bouledogue. Je dis bien sédentarisé, n'en déplaise aux spécialistes qui essayent de nous faire croire le contraire en jouant sur les mots : territorialité, sédentarisation, où est la différence ? En vélo, on peux mettre 10 minutes entre Boucan et les Roches Noires, alors un requin... On me dit qu'il faut arrêter le surf à la Réunion et que les baigneurs et les touristes doivent se contenter du lagon maintenant. OK... Mais alors que va devenir notre lagon maintenant que des milliers de personnes dégoulinants d'huile solaire vont l'envahir, perturber cet   écosystème fragile, écraser le corail. Moi qui participe au programme Reef check je sais de quoi je parle.

Le prélèvement de requins fait débat. On sait qu'ils sont déjà massacrés  par millions à cause du shark finning, c'est une chose qui me révolte aussi, tout comme le massacre des baleines et je n'ai pas besoin que des ONG ou des écolos extrémistes avides de cotisations ou de subventions viennent me le rabâcher à longueur d'année pour le savoir. Bien sûr que cette pêche intense plus la pollution peuvent être une des causes du rapprochement des requins de nos côtes, mais dans ces conditions et après un contrôle pour constater une bonne fois pour toutes si nos bouledogues ont la Ciguatera ou pas, ce qui pourrait amener les petits pêcheurs à une pêche raisonnée comme pour tout autre poisson, pourquoi ne pas faire simple en déplaçant la ferme aquacole et en fermant certaines zones de la réserve marine, spécialement celles où de part leurs statuts de sites balnéaires l'homme fait parti de l'écosystème ? Qui a intérêt à ce que cela ne change pas ? Que fait-on des commerces et leurs emplois impliqués dans les zones à risque ? Que fait-on de ces milliers de jeunes surfeurs qui préfèrent passer des heures à l'eau en pratiquant un sport sain en connexion totale avec la nature que de rester à ne rien faire et devenir des délinquants. La mer est dangereuse, il ne faut pas y aller ? OK, alors la route est dangereuse il faut interdire aux parents l'achat de scooters ou de vélos pour leurs enfants, et tant qu'on y est, interdire tous les sports à risque. Les éternels donneurs de leçons répètent à qui veut l'entendre que les surfeurs sont inconscients, qu'il ne respectent rien, que les requins sont chez eux, ils citent des exemples ridicules du genre : "quand il y a une avalanche meurtrière, les skieurs ne crient pas vengeance" blablabla... Sauf que dans ce cas là, il y a des déclenchements artificiels d'avalanches, pour minimiser au maximum les risques, qui sont pratiqués depuis très longtemps. Et oui c'est tout ce que l'on demande, mettre tout en place pour minimiser le risque, il y a des solutions autres qu'un massacre de requins, qui coûteraient  bien moins cher aux contribuables que ces millions de subventions distribuées pour des  recherches scientifiques sur un problème que tout le monde connaît depuis longtemps. Je l'ai dit plus haut et je le répète, fermeture de certaines zones de la réserve et déplacement de la ferme aquacole qui contrairement à ce que l'on veut nous faire croire est une des causes de la sédentarisation des requins. La fermeture de ces zones amènera le retour de la présence de l'homme telle qu'elle l'était auparavant avec, bien sûr, un contrôle adéquate pour éviter tout débordement de chasseurs extrémistes. Ces solutions peu coûteuses ramèneront un équilibre certain, sans massacre de requins. Le contraire pourrait justement amener des gens, exaspérés par l'inertie ambiante, à une pêche intensive, hors réserve, de requins non protégés donc légale, que moi-même je ne souhaite pas.

Le surf est un beau sport, un art de vivre, nous aimons la nature plus que tout, nous acceptons les risques comme nous profitons des joies que nous donne l'océan, le surf a fait connaître l'île de la réunion dans le monde entier plus que tout autre sport. Les surfeurs  réunionnais sont à l'image de leur île, performants, intenses, fiers et métissés, oui je dis bien métissés et non pas que "St Gillois et zoreilles". Les surfeurs ne demandent rien de plus que de pouvoir continuer à évoluer dans un milieu naturel avec toute la faune et la flore marine, requins y compris, mais pas dans un  "parc à squales artificiellement créé par la folie des hommes !". Pour  ceux qui vont tout de suite penser que je ne cherche qu'à pouvoir surfer et m'amuser dans un milieu "protégé" ou "nettoyé" de toute présence agressive, je leur demande de bien relire ma phrase précédente avant de me juger. Car au delà du problème du surf, il en va aussi de l'avenir de l'écosystème du lagon et de certaines espèces marines qui vont disparaître, si ce n'est déjà fait, de par la présence anormale d'une espèce non-sédentarisée jusqu'à maintenant.

Voilà ce que je pense de tout çà, cela n'engage que moi, j'ai beau me relire, je ne vois pas où l'on pourrait m'accuser de quoi que ce soit. Si j'ai tort mais que d'autres solutions sont trouvées pour qu'un équilibre soit trouvé, eh bien tant mieux, c'est tout ce que je souhaite. C'est la dernière fois que j'interviens publiquement sur ce problème. Je fais confiance a mes amis de la PRR et aussi aux acteurs politiques de mon île pour qu'ils redonnent la parole aux gens de la mer et qu'ils prennent tous ensemble les meilleures décisions.

J'ai eu l'honneur d'avoir été choisi pour être ambassadeur de mon île par l'IRT, et même si il semble que le surf ne soit plus d'actualité suite à ce drame, je continuerai avec fierté à représenter et vendre la beauté de mon île dans tous les pays où mes planches m'emmèneront durant ma carrière.

J'aimerais penser que nos frères se retrouvent tous au paradis des surfeurs et partagent une session éternelle, mais ce ne sont que des mots qui n'enlèveront pas la douleur de leurs familles.

R.I.P ALEXANDRE , MATHIEU , EDDY , BRUNO ET TOUS CEUX QUI NOUS ONT QUITTE TROP VITE.

JF

Retrouvez ce billet sur son blog http://www.jeremy-flores.com

Partager sur :   
COMMENTAIRES (31)
therockets7 - le 26/07/2012 à 13:44
j'ai lu ton article et apres avoir vu le reportage a la télé ,on se demande même comment le drame n'a pas etait de plus grande ampleur ,car avec les jeunes qui venait de finir leur entrainement de surf avec l'ecole, le requin ou voir plus auraient put semer un veritable carnage quand ils etaient tous a l'eau! par malheur, il n'y a qu'un homme qui a etait attaqué par un requin ! mais une fois n'es pas coutume, la reunion est devenu le point noir des requins qui créves la faim et détruit la reputation et le joyau de l'ile qui a mis tant de temps a se faire connaitre!tant que l'etat (meme francais ne se saisira pas du dossier ,les scientifiques n'en auront rien a faire, ils continueront a faire joujous avec les stats! c'est vraiment desolant et pitoyable!
Répondre
Ben - le 26/07/2012 à 14:39
Un texte un peu trop égocentrique et agressif mais l'idée est là.
Répondre
mat - le 26/07/2012 à 15:26
Citation :" Je n`ai pas fais d’études comme certains, mais j’ai un cerveau « moi »"
j'ai envie de dire que ça se voit, dommage qu'une cause aussi juste soit défendue par des gens aussi imbus de leur personne, c'est de toute façon notoirement connu. Comme dit Ben l'idée est là mais ça n'est certainement pas la bonne personne à faire parler.
Répondre
Martin974 - le 26/07/2012 à 17:16
"mat et Ben" alalaaa, toujours les mêmes qui critiquent !
Il faudrait vous foutre a l'eau a la Reunion sur un petit spot histoire qu'on vous voit crier comme des petits landais que vous êtes .
Je viens de voir que plus de 6000 personnes en moins de 5h ont partage son texte . Moins 2 mecs, mat et Ben, qui d'ailleurs peuvent être tout simplement qu'UNE personne.
974
Répondre
Jacques - le 26/07/2012 à 17:36
Un texte très vif oui. Mais c'est compréhensible.

Il serait peut-être judicieux pour tout le monde de se pencher sur l'écologie des requins (surtout bouledogue) avant de s'emballer.
Une espèce territoriale va simplement s’approprier un territoire et le défendre(pente externe du lagon dans le cas présent). Une espèce qui se sédentarise, il me semble bien que cela n'existe pas. Peut-être se phénomène s'observe-t-il sur un cour moment... J'ajouterais enfin que le taux de requin dans l’écosystème lagon (pentes externe et "l'intérieur") sont très faible à la Réunion en comparaison aux taux observer sur des îles peu anthropisées (les îles Nord d'Hawaï par exemple).

(Je précise enfin que je viens de finir un master d'écologie et que j'ai réalisé une année de master à l'Université de la Réunion).
Répondre
Ben - le 26/07/2012 à 20:45
On peut approuver le fond mais pas la forme non ? Le fond est intéressant, la forme est légitimée uniquement par son importance en tant que surfeur Français. N'importe quel collégien énervé écrit de la même manière : "moi j'ai, moi j'ai, moi je sais, les gens ne comprennent rien" , etc.

En outre, je ne vis en France que 2 mois par an et loin des landes (dommage d'ailleurs) et j'ai surfé les vagues Réunionnaises. Ce doit être mon 3ème messages sur ce site (j'utilise les pseudo Ben et Bubu, rien de plus).

Pour finir, je m'excuse d'avoir généré un débat aussi peu intéressant. RIP aux victimes et condoléances aux familles et amis.

Sur ce je vous souhaite une bonne soirée.

Adrien BULEON
Répondre
paul cino - le 26/07/2012 à 23:10
Que quicksilver paye un responsable de com à JF! c'est mignon c'est clair mais son narcissisme rend la chose insupportable, filez lui un peu de littérature avant de le faire parler et en attendant ouvrons des revues, des articles brillants pas ce genre de daube
Répondre
Jadz - le 27/07/2012 à 01:15
je pense que si il était aussi égocentrique que ça il ne perdrais pas sont temps a écrire un texte comme ça ! Il a perdu un amis, je pense que le minimum serrait de respecter cela.
Son texte est vrai et honnête et je trouve qu'il a beaucoup de courage de ce mettre dans cette situation qui pourrait lui apporte beaucoup d'ennui .
R.I.P Alex
Répondre
rndsgn - le 27/07/2012 à 09:00
Je ne comprends pas un tel reniement de la nature. Le surf est une "envie", pas un besoin, l'humilité c'est de s'adapter a la réalité, l'orgueil c'est de penser que ses envies passent avant les besoins. Cette ferme existe et correspond au besoin de s'alimenter, il n'y a rien de comparable avec une envie de "glisse". Ce débat est ridicule, un bon spot est un spot ou il n'y a pas de risque d'attaques et je n'envisage même pas que l’État revienne sur l'eco-systeme d'une réserve pour faire plaisir aux surfeurs. Par contre que l’État aide les surfeurs a trouver des bons spots, ce serait logique.
Arrêtez de nous culpabiliser avec vos envie de glisse et laissez la nature s'équilibrer. Enfin pour finir, l'argument de dire qu'avant il n'y avait pas autant de requins est limite fallacieux, avant cet "avant" il y avait justement un maximum de requins, c'est la perturbation de l'homme non respectueux de l'eco systeme qui avait entrainé la diminution des requins et liberé les spots. La prise en compte de la sauvegarde de la nature les a évidemment ramenés, le reste n'est qu'une comptine pour imposer les envies de l'homme a son environnement.
rene
Répondre
AlexNC - le 27/07/2012 à 09:52
Je trouve le point de vue de Jérémie très intéressant et son analyse équilibrée. Je suis un scientifique et je trouve que ces propos sont tout à fait raisonnable. La création d'une réserve marine est une bonne initiative pour régénérer le milieu aquatique, on l'a fait en Nouvelle-Calédonie et c'est très positif. Jérémy ne critique cette initiative, mais le fait de faire coexister une ferme aquacole et une réserve marine. Cela a deux effets délétères. Premièrement, cela augmente artificiellement la proportion de gros spécimens de requin, au détriment des petits (pointe blanche, pointe noire) qui sont très utiles au milieu. Deuxièmement, ces mêmes gros requins attaquent les surfers et le risque de morsure est plus grand que si le milieu était complètement équilibré, c'est à dire sans aucune pression anthropique. Je ne vois pas ce qu'il y a de choquant ou d'égoïste dans ces propos. Il y a sûrement un moyen de concilier toutes ces activités et la défense du milieu aquatique. Mais pour cela, il faut faire fi des convictions des écolo du dimanche et des chasseurs de requins...
Vive les requins et les surfeurs !
Répondre
Mav's - le 27/07/2012 à 11:38
Merci pour ce commentaire constructif, ça manquait au débat !
Répondre
théo - le 27/07/2012 à 12:49
et tous sa a cause de l'homme, c'est les hommes qui jettent de la nourriture non loin de l’île et qui les attires
Répondre
nico - le 27/07/2012 à 14:46
c'est toi la daube, quand il y a une tragédie comme celle là on ne juge pas ce que les personnes ressentes et comment elles le disent. Chacun à son opinion sur le sujet que l'on doit respecter.
C'est avec des surfeurs comme JF disposant d'une notoriété que les choses évolueront plus rapidement, je ne pense pas que "nous" simple surfeurs anonymes ayons un quelconque impact pour que les choses bougent autant qu'ils puissent le faire.
Répondre
florian - le 27/07/2012 à 18:26
alex merci pour cette analyse pertinente elle me semble refleter la realite de notre littoral
quant a toi ben ou tartiflette je t invite a venir surfer a la run ou notre communaute et aussi notre famille
laisses jeremy ou il se trouve grandir et s epanouir
occupes toi de tes poubelles ou de celles de ton voisin tes propos y prendront sens

florian
Répondre
Marc Mares - le 27/07/2012 à 21:18
beau texte de Jeremy, par contre ca veux dire quoi Martin974 "crier comme des petits landais", j aimerai bien que tu m expliques...
Répondre
paul cino - le 28/07/2012 à 01:17
je tassure que bien avant les déclarations de jf ils se sont passés bcp de choses à la réunion, puisque un de mes amis marquent régulièrement les requins à la réunion. ça fait des mois que les choses bougent que la problematique a été posé et ce nest pas le billet de jf qui fera changé les choses, alors au moins qu'il fasse l'effort de bien écrire!
Répondre
Alix - le 28/07/2012 à 12:52
tout d'abord toute mes condoléance aux familles des victimes, il est toujours triste de perdre un proche, encore plus à cet age.
je trouve que l'on oublie un problème important qui provoque probablement le rapprochement des requins ainsi que l'augmentation des attaques: la surpeche et la surconsommation de poissons. Sans compter que la création de la réserve marine coexitant avec la ferme aquecole n'arrange pas le probleme...
Cependant chaque surfeur sais qu'il prend un risque en allant surfer, autant qu'un alpiniste ou n'importe quelle personne pratiquant un sport extreme. Certes le nombre d'attaque à augmenté ces deux dernières années mais ce n'est pas un taux significatif. On a toujours vu des requins à la Réunion ce n'est pas un scoop, l'augmentation des attaques mortelles n'est probablement du qu'a un desequilibre de la chaine alimentaire causé par l'homme.
Par contre je ne comprend pas les gens qui demande aux autorités d'endosser la responsabilité de ces attaques.
Répondre
Alix - le 28/07/2012 à 12:57
Désolé pour l'orthographe ça n'aurait pas été du luxe de me relire...
Répondre
Ben - le 28/07/2012 à 20:02
Un peu de respect (et de relecture) ne te ferais pas de mal. Je ne comprend pas le rapport entre le surf à la Réunion (que j'ai, comme je l'ai dit, déjà pratiqué) et le fait de s'exprimer correctement.
Répondre
gero - le 29/07/2012 à 01:38
je pense que jeremy flores est un compétiteur avisé qui est souvent indigné par les injustices ( ça se voit en compet') et les incohérences de la société ( d'ou le texte agressif ). Un peu égocentrique mais l'important et qu'il essaye de faire bouger les choses. condoléance.
Répondre
Marc - le 29/07/2012 à 06:23
C'est quoi ce plan .....???? Il y a un jeune de 22 ans décédé dans tout çà ... ! et des imbéciles qui n'ont aucuns respect sur ce blog...!!! les fautes d'ortho et tout le reste on s'en fou ...derrière tout çà il y a des parents qui pleurent leur enfant,qui sont dans la détresse ..merde ...!!! Jérémy a raison de s'exprimer, c'est tout a son honneur et je pense qu'il connait la Réunion mieux que moi ..!!!Toutes nos condoléances à la famille de la victime de la part des surfeurs du Sud de Landes ,nous avons une grosse pensée pour vous ..
Répondre
RD - le 29/07/2012 à 22:09
le"moi" c'est toi qui l'a rajouté. Je connass bien le dossier et je trouve au contraire le texte de Jérémy tout-à-fait clair et juste et je ne vois pas bien où le narcissisme là-dedans. Jérémy est un surfer professionnel, pas un journaliste. Il parle de son ressenti. Merci Jérémy de nous faire profiter de ta notoriété pour nous soutenir. Merci à la générosité de la famille Florès qui nous a payé un bateau (PRR) (en toute discrétion). Assez de ces persifleurs tout pourris.
Répondre
alexpo - le 30/07/2012 à 07:33
té les gars c'est sur SON blog,pour SES fans,et vous voudriez qu'il écrive a la troisième personne?la ou vous voyez de l'égocentrisme moi j'y vois un texte lucide et émotionellement chargé mais la jalousie n'a jamais été mon truc...je préfère la fièrté
Répondre
Alix - le 30/07/2012 à 08:49
je ne crois pas avoir attaqué la mémoire d'Alexandre que mes frères ont connu. Il me semble que cette discussion est sur le problème des requins à la Réunion où chacun peu donné son avis.
Répondre
alex - le 31/07/2012 à 06:25
haaa la jalousie... tu m'as l'air bien instruit ,mal éduqué mais bien instruit.personne ne demande a jeremy de manier la plume comme bhl ni à bhl de demarrer 12 pieds backside,et s'il se sert de sa notoriété pour faire entendre qu'il y a un sèrieux problème à la réunion tant mieux!
Répondre
Jean - le 09/08/2012 à 09:45
C’est ce genre de propos qui déjoue l'intérêt des surfeurs.
On a quand même du mal à vous considérer comme défenseurs de l'environnement quand on connait tout le business qui tourne autour de votre activité, qu'on croise régulièrement les gentil protecteurs de l'environnement dans des beuveries mythiques et uniquement entre bon blancs bronzé (à part quelques cafrines...).
Marrant de voir sur les parking les voitures des surfeurs arborant moultes autocollants de multinationales, les glacières débordant de bière.
Commencez peut-être par ramasser vos détritus, mégots, à baisser la musique qui nuit à l’environnement immédiat, à arborer des logos d’associations de protection de l’environnement et des fringues issus du commerce équitable et vous augmenterez votre crédibilité.
Répondre
biloute - le 15/08/2012 à 05:17
"mais pas dans un « parc à squales artificiellement créé par la folie des hommes ! »....
desoler jeremy je te respecte...mais la c de l'afabulation ( tiré de la fable)... hier encore j'ai pris mon courage masque palme tuba.... c'est pas les 2 poissons qui se battent en duel autour de mon ile qui ont fait revenir les requins.... c'est plutot qu'avant y'en avait beaucoup... puis l'ouest s'est developpé= polution les requins sont partis aujourd'hui il reviennent, peut etre que la ou ils etaint partis s'etait pire ( mauirice...) et reviennent tous simplement mais c surment pas les hommes qui ont créer un parc a squal... la reunion en était deja un de temps de l'esclavage.... combien de marrons se sont fait bouffer en essayant de repartit en canot... combien d'esclave devorer jete a l'eau par les colons blancs... disons plutot merci d'avoir pû profiter des vagues reunionnaises pendnat ces 20-30 ans mais la fin approche ( ........requin mais la mentalite des surfeur aussi empire)......
Répondre
eli - le 15/08/2012 à 11:44
Triste pour les proche des victimes. Mais pas convaincu par ton article, va falloir faire mieux...
Répondre
rndsgn - le 20/08/2012 à 13:34
Juste logique, merci.
PS : Le style "Je suis un scientifique et patati et patata" pathetique....
Répondre
MARFAUX Chantal - le 01/09/2012 à 13:10
Je trouve l'analyse de Jérémy très juste... Les scientifiques devraient tenir compte de ses commentaires
Répondre
Greg - le 16/12/2015 à 00:17
les etudes scientiques sont indispensables pour obtenir des réponses claires par rapport aux origines (multiples sans aucun doute) de ce problème grave... au moins il a le mérite d'en faire parler!!
Répondre
Articles relatifs
| 1 
07/01/2013 - Blog
Le Français revient sur ses dernières semaines dans l'archipel et la succession de grosses sessions à Backdoor...
| 0 
07/09/2012 - Blog
Le Français est de passage dans les Landes pour reprendre l'entraînement avant le Hurley Pro Trestles et le Qu...
| 12 
04/09/2012 - Blog
"Mauruuru Tahiti, love you always", le Français revient sur la compétition qui s'est tout juste terminée à Tea...
| 3 
11/06/2012 - Blog
Éliminé dès le troisième tour du Volcom Fiji Pro, le numéro un français revient sur la compétition, les résult...