Roxy Pro : Vahine Fierro verra les 1/4 !

Compétition - Grosse perf' de la Tahitienne au terme d'une journée marathon. Chez les hommes, bilan mitigé.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

Après une vraie grosse journée de surf hier (mardi), le Quik & Roxy Pro France a continué aujourd'hui sur des bases encore plus élevées avec pas moins de 38 heats surfés ! Oui ce fut une grosse journée marathon, les organisateurs ayant une nouvelle fois décidé d'utiliser le système des "double banks" de 8h45 ce matin à 19h ce soir... Il faut dire qu'après 2 jours off et à la vue des conditions annoncées dans les prochains jours, il n'a pas fallu traîner pour espérer terminer avant dimanche. 

Au programme de cette 3e journée de compétition : la fin du 1er tour masculin, l'intégralité du 2e tour masculin et féminin ainsi que l'intégralité du 3e tour féminin. 

Ces 38 heats ont eu lieu sur un plan d'eau que l'on a d'abord cru plus difficile que la veille. Tôt le matin, le vent onshore est venu saccager une houle bien désordonnée. On ne donnait alors pas cher du reste de la journée. Pourtant, comme la veille, les conditions n'ont fait que s'améliorer au fur et à mesure de la journée, offrant une nouvelle fois dans l'après-midi, un line-up de grande qualité. 

La vague de la journée

Sam Pupo et son 9,43 stratosphérique...


Highlights 


Vahine Fierro confirme, Johanne Defay et Pauline Ado s'arrêtent là

Ce matin elles étaient encore 3 Françaises en compétition. Ce soir, seule Vahine Fierro se couchera en rêvant des 1/4. 

En fin de matinée, alors que le plan d'eau était encore bien agité, la bouée Roxy a remplacé celle de Quik à l'eau pour laisser place aux filles. 

La première à entrer dans l'eau fut Johanne Defay qui a dans un premier temps passé son 2e tour avec une réelle facilité. La pensionnaire du Tour n'a laissé aucune chance à Shino Matsuda (2e), Keala Tomoda-Bannert (3e) et Rachel Presti (4e). 

Johanne Defay


En revanche, elle n'a pas su trouver les bonnes vagues pour venir à bout de Molly Picklum au 3e tour. Son parcours s'arrête donc là.

Même s'il n'est jamais plaisant de perdre, Johanne peut se consoler en se disant que cette défaite n'aura pour elle pas de conséquence, sa qualification sur le CT pour la saison prochaine étant d'ores et déjà assurée.





Même sort pour Pauline Ado éliminée elle au 2e tour.

Face à la jeune garde australienne, la surfeuse basque n'a pas su trouver la clé du succès. Après sa superbe perf' la semaine dernière à Ericeria, c'est un petit coup d'arrêt pour la surfeuse d'Anglet pourtant idéalement placée au classement au début de ce 3e Challenger Serie (4e). Contrairement à Johanne Defay, cette défaite pourrait avoir des conséquences un peu plus importantes, elle qui vise toujours une nouvelle accession sur le CT la saison prochaine. 





Johanne Defay et Pauline Ado éliminées, c'est la relève féminine du surf français qui a brillé. 

Sur le peak sud, la Tahitienne a tenu son rang. Sur un plan d'eau agité par le vent et les mouvements d'eau dus à la marée montante, la championne du monde WSL junior 2017 n'a pas vacillé. Si elle a d'abord remporté son 2e tour, elle a surtout battu en one on one une ex-pensionnaire du Tour en la présence de Keely Andrew. En tête du début à la fin, elle sera la dernière chance française en 1/4.

Vahine Fierro





Chez les hommes, reçus 3/9

Ce sont eux qui ont ouvert le bal tôt ce matin sur ce plan d'eau venté et capricieux. Ce sont eux aussi qui l'ont terminé ce soir dans des conditions bien plus excitantes, dignes d'une étape landaise. 

Dans des vagues ramollies par le vent, les Français ont connu une matinée particulièrement compliquée. Si Jorgann Couzinet et Michel Bourez sont passés au deuxième tour rejoignant Maxime Huscenot et Marco Mignot qualifiés eux la veille, Marc LacomareGatien DelahayeCharly Quivront et Timothee Bisso ont vu leur parcours s'arrêter d'entrée. La difficulté majeure pour passer à l'échelon supérieur résidait dans le choix des vagues. Les conditions capricieuses ayant forcé les surfeurs à partir dans une réelle chasse aux vagues à points. Malheureusement, elle n'a pas été concluante pour Marc LacomareGatien DelahayeCharly Quivront et Timothee Bisso

Mateus Herdy


Etaient donc présents au 2e tour cet après-midi : Marco MignotMaxime HuscenotJoan DuruMichel Bourez et Jorgann Couzinet. Ce soir, seuls Jorgann Couzinet, Michel Bourez et Maxime Huscenot ont obtenu leur billet pour le 3e tour. 

Si Marco Mignot n'a pas su trouver les droites à airs qu'il recherchait pour s'envoler, Joan Duru lui, peut nourrir des regrets. Dans les deux premiers de sa série, le local a vu son assise céder dans les deux dernières minutes face au sang froid de Dylan Moffat. Cruel et loin d'être mérité pour le Landais pas forcément aidé par la notation des juges. 

Maxime Huscenot lui, comme hier, a remporté sa série. En surfant le peak Nord, le surfeur de 29 ans a été très solide sur un plan d'eau pourtant difficile à lire. Cela ne l'a pas empêché de faire parler sa technique (8,27).  Il est revenu pour nous sur sa satisfaction de surfer des vagues puissantes qui s'adaptent à son style.

Maxime Huscenot - "Les vagues sont beaucoup plus puissantes que celles qu'on a surfé à Huntington ou à Ericeira. Oui ça fait du bien de surfer des vraies vagues. On a toujours dit qu'on voulait des vagues qui ressemblent à celles du CT. Là, les conditions ne sont pas idéales mais au moins c'est puissant. Ailleurs c'est toujours mou. Ce genre de conditions vont mieux avec mon surf donc je suis content. C'était dur, surtout que ce peak Nord n'est pas du tout défini. Autant au Sud, il y a un banc de sable et la vague casse toujours au même endroit. Ici, c'est galère. Ça casse un peu partout, on trouve des droites, des gauches. Je suis resté toute la journée à la plage pour observer le spot et ça m'a permis de ne pas me tromper."



Même s'il n'a pas été content de ses performances aujourd'hui, Michel Bourez a largement fait le travail en validant son ticket pour le 3e tour.

Michel Bourez : "C'était compliqué. J'étais un peu trop excité dans l'eau. J'aurais du rester calme. C'est bien de passer, c'était l'objectif. J'aurais du attendre une bonne vague pour mettre les choses au clair à la fin du heat. Juste avec une manœuvre on pouvait obtenir une bonne note mais j'ai bu trop de café ce matin."
 

La journée s'est terminée par le show Jorgann Couzinet. Pourtant opposé à de sérieux clients (Mason Ho, Sam Pupo et Barron Mamiya), le Réunionnais s'est montré plus que solide sur la belle droite qu'offrait le spot des Culs Nus en fin de journée. Sous un ciel incroyable, et devant un public chauffé à blanc, Jorgann est allé chercher sa qualif' pour le 3e tour. 

"Oui ça fait plaisir. Je suis content, c'était une série difficile face à de gros clients. J'ai fait le job, je ne me suis pas trop emballé. Les encouragements sur la plage c'était top. Merci la France". 

Jorgann Couzinet



Des favoris éliminés

La liste des surprises continue de s'allonger en France.

Le leader du classement Challenger Serie Ezekiel Lau (HAW), le récent demi-finaliste des Challenger Series Nat Young (USA) ou encore la surfeuse pensionnaire du Tour Coco Ho (HAW) ont tous été éliminés.

Programme

Femmes - 1/4

QF 1 : Sawyer Lindblad (USA) vs. Dimity Stoyle (AUS) 
QF 2: Alyssa Spencer (USA) vs. Brisa Hennessy (CRI) 
QF 3: Molly Picklum (AUS) vs. India Robinson (AUS) 
QF 4: Vahine Fierro (FRA) vs. Caitlin Simmers (USA) 

Brisa Hennessy


Live

Prochain call demain matin à 8h30 pour un possible lancement à 9h. Même si vu les conditions annoncées, on pense que ce n'est pas la peine de se lever...

Quoi qu'il arrive, la compet' est toujours à suivre en français sur le site de MCS Extrême.                
                                        
Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
19/10/2021 - Compétition
Et de quelle manière ! Oui ça valait le coup d'attendre.
  |  
01/01/1970 -
  |  
01/01/1970 -
Météo Surf
Prévisions et webcam de mon spot
Dossier
| 0 
Les surfeurs gays gagnent en visibi...
Pour venir à bout des tabous, certains membres de la communauté LGBTQ+ ne veulent plus surfer cachés.
SURF SESSION TV
Les Fondamentaux Surf
12 tutos vidéos pour acquérir les bases du surf ! Présenté par Surf Session et Bic.