Le coup de pression de Maxime Huscenot

Coup De Pression - Le surfeur pro réunionnais évoque une série très tendue contre deux Hawaïens lors des ISA Games de Nouvelle-Zélande...

Par - @romainferrand -
Aritz Aranburu © L. Pujol  
Partager sur :   

"C'était pendant les ISA Games en Nouvelle-Zélande, une semaine après avoir remporté mon titre mondial à Narrabeen. En repêchage de demi-finale, j'ai eu une série contre un Hawaiien avec Dimitri Ouvré et Kieran Bulard, et sur la deuxième série je me suis retrouvé contre deux Hawaiiens qui ont commencé à me bloquer dans tous les sens. Ça n'arrive pas sur chaque compétition, mais là c'était particulier parce que c'était les ISA et que le team Hawaii voulait que leurs deux surfeurs passent pour rapporter le plus de points à l'équipe. En plus, j'étais un peu l'homme à abattre car je venais de remporter mon titre.

Ils ont eu un 8, j'ai eu un 7. La tension a commencé à monter, une vague est arrivée et l'Hawaiien a commencé à me ramer dessus. Il a vraiment posé son nose sur ma planche ! Du coup avec mon bras droit je ne pouvais même plus ramer et en arrivant au pic je lui ai mis une droite sans faire attention, dans mon mouvement de rame en fait. Du coup il a commencé à me tirer sur le leash, j'ai pris du retard et j'ai commencé à gueuler pour demander une interférence aux juges, qui ne pouvaient pas voir qu'il tirait mon leash. J'ai eu de la chance qu' une droite arrive et je suis sorti de la plage. Le deuxième Hawaiien s'est mis à me courir après pendant que l'autre remontait à la rame. Puis on a commencé à s'engueuler car il ne restait qu'une minute et la série était pourrie. J'étais énervé, c'était la guerre tout le long et je lui ai demandé si c'était ça le “Aloha Spirit d'Hawaii”. Heureusement l'autre Hawaiien que je connaissais bien nous a séparés. On voulait se battre dehors mais au final on ne s'est jamais battus.

Ça arrive parfois de se bloquer en série quand il reste 5 minutes et que tu as besoin d'un petit score, mais là c'était tout le long. Leur but était que je ne me mette pas debout, pour qu'il n'y ait aucun risque. C'est parti en fight parce que je ne voulais pas me laisser faire. J'ai rien contre lui, ça aurait pu être n'importe quel autre surfeur. C'est juste que c'est l'équipe d'Hawaii et qu'ils sont censés avoir “l'Aloha spirit” et que jamais personne de l'équipe ne s'est excusé alors que toutes les autres équipes m'ont applaudi quand je suis sorti de l'eau et m'ont dit que je méritais la série. Depuis il y a une règle sur l'ISA qui est passée, et qui dit que si tu commences à trop bloquer tu as un avertissement, et au bout de deux avertissements tu prends une double interférence et tu te fais éliminer de la série. Quoiqu'il arrive, j'ai perdu la série et au final on est restés en froid, on ne se parle jamais !"

Le coup de pression est une rubrique dans laquelle les surfeurs reviennent, autour d'une bière, sur leurs plus grosses peurs. Des histoires de mousse donc, mais pas seulement…

Photo : Maxime Huscenot - Hawaii, décembre 2011 / Crédit : Sylvain Cazenave

Partager sur :   
COMMENTAIRES (2)
Seb - le 27/01/2012 à 17:16
Pas besoin de se retrouver en compétition pour se retrouver face à de telles situations et de tels cons.
Je veux pas généraliser mais il y a vraiment une salle ambiance dans le surf, qu'on ne retrouve pas dans la plupart des autres sports "extrêmes"...
Répondre
jeanluc kossard - le 29/01/2012 à 18:31
absolument et en plus les taxeurs ne se trouvent pas seulement chez les débutants
Répondre
Articles relatifs
| 0 
22/09/2017 - Coup De Pression
Lors d'une traversée entre Padang et les Mentawai, son bateau a presque coulé.
| 4 
17/03/2017 - Coup De Pression
Le Marocain a échappé à un lynchage au Brésil après une embrouille à l'eau. Chaud, très chaud.
| 0 
04/02/2016 - Coup De Pression
Le petit frère de John John a été sur tous les fronts cet hiver sur le North Shore. Un peu trop même lors d'un...
| 0 
28/01/2016 - Coup De Pression
L'Hawaïen a des poumons d'acier, et a pu s'en rendre compte lors de sa première session à la rame à Jaws, il y...