Gros rassemblement citoyen contre le projet EDF dans les Landes

Environnement - Plus de 700 personnes se sont rassemblées hier sur la plage de Messanges pour dénoncer le projet de stockage souterrain de gaz naturel dans les Landes...

Par - @romainferrand -
Le débat public de St Vincent de Tyrosse, jeudi dernier.  
Partager sur :   

Depuis maintenant quelques semaines, grâce au travail et à l'investissement du collectif Citoyen Stockage-Gaz Landes, la mobilisation contre le projet mené par EDF, visant à creuser des cavités souterraines de 200m de haut (!) pour y stocker du gaz au sud des Landes, ne cesse de prendre de l'ampleur. Après plusieurs débats publics sur le sujet à Seignosse et Capbreton en décembre dernier, c'est à St Vincent de Tyrosse que les chargés de projet d'EDF avaient donné rendez-vous jeudi dernier au public, pour l'un des derniers débats avant la validation du projet.

Un véritable élan citoyen

Première fausse note du débat, la salle choisie était bien trop petite (plus petite qu'à Seignosse et Capbreton où le nombre d'habitants est pourtant nettement inférieur) pour accueillir la totalité des personnes présentes. Certains membres du collectif, des journalistes et des citoyens auront du assister aux échanges par la fenêtre pour des mesures dites de sécurité. C'est donc dans une salle comble que le chef de projet et les deux experts mandatés par EDF ont pris place afin de répondre aux questions. Dans l'assemblée, des citoyens soucieux de l'avenir de leur littoral, de leurs plages et de leur océan, scientifiques ou non, tous piqués au vif par la teneur de ce projet. Un véritable élan citoyen qui ne manquera pas de déstabiliser les représentants d'EDF, confrontés à un manque de réponses évident à ce stade des recherches.

Au jour d'aujourd'hui, il convient de rappeler un constat alarmant qui aura mobilisé jeudi : l'eau puisée dans l'océan (à 40km du site), utilisée pour creuser les cavités et rejetée au large de nos côtes avec les résidus de forage devraient être beaucoup trop chargée en sel, en strates d'argile, métaux lourds et autres résidus de pétrole. L'absence d'impact négatif sur l'environnement ne peut donc être garantie par EDF, d'où la justification de l'ampleur croissante des mobilisations.

L'ampleur de ce rassemblement citoyen contre le projet EDF aura dépassé les espérances des organisateurs / Céline Hamelin

Près de 700 personnes rassemblées sur la plage de Messanges

Un slogan plutôt explicite : "Surfeur en danger" / Céline Hamelin

Suite au débat de jeudi, la Surfrider Foundation en soutien au collectif Citoyen Stockage-Gaz Landes, ne voulait pas en rester là. Afin de poursuivre la mobilisation et de convaincre l'opinion via les médias, de l'importance des enjeux défendus, le rendez-vous avait été donné dimanche après-midi à 15H sur la plage de Messanges. La pluie insidieuse et le vent froid n'auront pas démotivé les quelques 700 personnes présentes à ce rassemblement, à la bonne surprise des organisateurs de la Surfrider Foundation Sud Landes. "Surfeur en Danger", "Pollueur de la mer", "Save our Spots" ou encore "Non au Saumoduc", voilà ce que l'on pouvait lire sur les pancartes brandies par les manifestants, rassemblés autour d'une fausse saumure (eau rejetée par un pipeline après avoir creusé la terre ndlr) au pied de laquelle on pouvait lire avec inquiétude : "4 500 tonnes par jour pendant dix ans et plus."

Ce rassemblement a donc été un succès, même si on regrette l'absence de surfeurs pros du coins et de représentants de l'industrie du surf qui auraient pu apporter leur voix à cette mobilisation qui a pour seul but de défendre le littoral et les spots sur lesquels nous surfons toute l'année. Un dernier débat aura lieu le 26 février à Habas avant que le projet ne soit accepté ou non en mars. D'ici là, la mobilisation continue via, notamment, le site du collectif sur lequel vous pourrez trouver toutes les informations nécessaires et signer la pétition.

 

Une fausse saumure envahissait la plage avec un chiffre bien alarmant / Céline Hamelin

Partager sur :   
COMMENTAIRES (2)
Nicos33 - le 24/01/2012 à 16:26
Il est bien que sursession en parle car, moi qui vit en gironde et ait une propriété sur le littoral landais je n'étais même pas au courant. Je ne rien vu dans les grands médias. Merci d'en faire échos.
Répondre
Jeff - le 24/01/2012 à 17:58
Merci d'avoir relayé.

A signé!
Répondre
Articles relatifs
| 0 
Il y a 5 jours - Environnement
Voilà le résultat quand on tient ses bonnes résolutions.
| 1 
22/05 - Environnement
Dans une récente étude, les scientifiques tirent une fois de plus la sonnette d'alarme sur la montée des eaux.
| 3 
16/05 - Environnement
Mouvement, amplitude, énergie... tout ce qu'il faut savoir sur ce phénomène naturel prévisible.
| 0 
05/05 - Environnement
C'est 12 fois plus qu'on ne l'imaginait, merci la Science...