Quiksilver Pro France : Cinq questions à Ramzi Boukhiam

Exclu - Après avoir remporté les trials hier matin, le jeune Ramzi a créé la surprise en éliminant Parko. Aujourd'hui, il répond à nos questions à tête reposée...

Par - @romainferrand -
Partager sur :   

Ramzi, hier a été une grosse journée pour toi, aujourd'hui tu ne surfes pas, la pression retombe un peu. Comment tu te sens ?

Très bien ! J'ai bien dormi, je ne suis pas sorti hier alors que tous mes potes sortaient. J'ai fait une bonne nuit de sommeil. Ça a vraiment été une grosse journée pour moi. J'ai surfé trois séries, j'ai gagné les trials, perdu contre Kelly puis j'ai battu Parko. Mon rêve s'est réalisé ! C'était une bonne journée, aujourd'hui repos pour moi.

Avoir la chance de participer aux trials c'était déjà quelque chose d'énorme pour toi ?

Oui, rien que ça c'était fou. Ils nous ont donné la chance, avec Dimitri (Ouvre), de les faire pour la première fois. C'était top. Le premier jour les conditions étaient très petites, donc les organisateurs ont décidé d'attendre les bonnes vagues. Hier matin, c'était gros et j'ai gagné ces trials. C'était génial !

Tu as créé la surprise de la journée, ensuite, en éliminant l'actuel 3ème mondial Joel Parkinson. Dans quel état d'esprit as-tu abordé ce heat ?

Dans un premier temps, j'ai bien regardé la mer et j'ai vu qu'il y avait une bonne droite au large. Puis je ne me suis pas mis de pression, je viens des trials et j'ai 18 ans, je n'avais vraiment rien à perdre. Je suis allé à l'eau relax mais j'avais vraiment envie de le battre. Ça a été une série très serrée, sans gros scores, mais ça a suffi pour le battre et j'étais vraiment super content.

Tomber contre Kelly Slater d'entrée de jeu à ta première participation sur une épreuve WT n'est pas vraiment quelque chose d'évident à gérer. Comment as-tu vécu ça ?

Je crois que c'est un honneur pour tout jeune de surfer contre Kelly, parce que Kelly est Kelly, c'est le maître. Mais je n'étais pas vraiment intimidé, c'est juste qu'il n'y a pas eu de vagues pendant ce heat parce que c'était l'étale. Je n'ai pas eu la chance de m'exprimer. J'espère que dans la prochaine série contre lui, même si je dois perdre, je pourrai montrer ce que je sais faire.

Il semblerait que ça soit dès ton prochain heat ?

Oui, je retombe contre lui au troisième tour, et cette fois-ci en man-on-man ! Je vais essayer de faire de mon mieux avec toujours le même état d'esprit : zen et rien à perdre.

Félicitation Ramzi, on te souhaite bonne chance et bon courage pour la suite.

Merci !

Propos recueillis par Olivier Hamelin

Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
Articles relatifs
| 0 
11/10/2018 - World Tour
Il n'y a plus de Français en compétition chez les hommes...
196  | 0 
10/10/2018 - World Tour
C'est la première grosse surprise de cette compétition.
272  | 0 
10/10/2018 - World Tour
Fin de parcours malheureusement pour Jérémy Florès et Michel Bourez...
72  | 0 
09/10/2018 - World Tour
Jorgann Couzinet éliminé, Joan Duru, Jérémy Florès et Michel Bourez aux repêchages...