Le "fin" du fin

Expo - Fétichiste des dérives, l'artiste Timothy Hogan voit des ailerons partout dans The Fin Project.

Par - @surfsessionmag -
Partager sur :   

À la fois expo photo, documentaire filmé et livre à venir, The Fin Project rend hommage aux courbes, aux couleurs et à la fonctionnalité des dérives de surf. Dans un style qui n'est pas sans rappeler les clichés “Personnal Motion Series” du français Mathias Fennetaux, présentés notamment au M.I.A.C.S à Biarritz il y a quelques années, Timothy Hogan offre un regard intime sur une centaine d'années d'histoire de la dérive de surf, en passant par les pionniers tels que Tom Blake ou Bob Simmons au “sorcier” George Greenough dans les 60's.

Entre les jeux de transparence sur les dérives en résine teintée et les modèles historiques qui ont fait évoluer la science du surf, The Fin Project est une sympathique balade autant artistique que pédagogique avec des modèles plus souvent farfelus qu'efficaces. S'il ne vous en coûtera pas un rond pour voir les images en ligne, sachez que l'artiste vend des tirages haut de gamme pour financer la suite du projet.

En attendant, n'hésitez pas à faire un tour du côté de Guéthary pour l'expo “Hip Hip Hip” du photographe Sylvain Cazenave, qui ouvre ses portes demain 16 août au shop/gallerie Providence et ce jusqu'au 23 août.



Partager sur :   
COMMENTAIRES (0)
pour signaler un contenu illicite, adressez un mail à : marco@surfsession.com
Articles relatifs
| 0 
11/02/2015 - Free Surf
L'art de magnifier une non-vague par Ryan Burch sur un étrange single mid-length signé Ryan Lovelace.
  |  
01/01/1970 -
  |  
01/01/1970 -
  |  
01/01/1970 -